Nucléaire : fin du chemin de croix pour l'EPR finlandais d'Olkiluoto enfin autorisé à démarrer

Après quasiment douze ans de retards accumulés, le tandem Areva et Siemens peut enfin espérer la fin du calvaire: l'Autorité de Sûreté finlandaise (STUK) vient enfin d'autoriser l'exploitant TVO à procéder au déclenchement de la première réaction nucléaire à l'intérieur du réacteur OL3 de la centrale nucléaire EPR finlandaise, la toute première, dont la construction avait débuté en 2005 et qui aurait dû entrer en fonction en 2009.

5 mn

Photo d'archive datée du 5 juin 2006: Dominique de Villepin, le Premier ministre (2005-2007) nommé par Jacques Chirac, visite le chantier de construction du 5e réacteur nucléaire de Finlande mais 1er EPR au monde construit avec une technologie essentiellement française. Il est encadré, à sa gauche, par Thierry Breton, alors ministre des Finances, et à sa droite (en orange) par François Loos, ministre du Commerce extérieur.
Photo d'archive datée du 5 juin 2006: Dominique de Villepin, le Premier ministre (2005-2007) nommé par Jacques Chirac, visite le chantier de construction du 5e réacteur nucléaire de Finlande mais 1er EPR au monde construit avec une technologie essentiellement française. Il est encadré, à sa gauche, par Thierry Breton, alors ministre des Finances, et à sa droite (en orange) par François Loos, ministre du Commerce extérieur. (Crédits : Reuters)

Le supplice que ce chantier a représenté pour le tandem franco-allemand Areva-Siemens et plus généralement pour l'industrie nucléaire française, touche sans doute à sa fin car l'autorité finlandaise de sûreté vient enfin d'autoriser le démarrage du réacteur nucléaire de l'EPR d'Olkiluoto 3 (OL3), a annoncé jeudi TVO, l'énergéticien en charge de la centrale finlandaise.

Lire aussi 8 mnNucléaire: après l'arrêt des centrales de Chooz et Civaux, faut-il craindre le black-out ?

L'exploitant de cette centrale nucléaire située sur l'île d'Olkiluoto, dans le sud-ouest de la Finlande, envisage le début de la production d'électricité dès la fin janvier et vise le mois de juin prochain pour la mise en production commerciale.

Ce chantier titanesque, qui a débuté en 2005, a accumulé près de douze ans de retards sur le calendrier initial qui prévoyait un démarrage en 2009.

En 2021, une étape clé avait été franchie avec l'autorisation de charger le combustible. Mais un nouveau retard survenait au mois d'août suivant, à l'initiative cette fois du consortium Areva-Siemens qui, après l'inspection d'une turbine, décidait "d'étendre la révision à l'ensemble des trois turbines à basse pression afin d'y réaliser de nouvelles inspections". Ce qui décalait le démarrage de la production commerciale de mars 2022 à juin 2022.

Première réaction nucléaire dans le réacteur OL3 déclenchée ce mois-ci

En revanche, petit gain inédit sur ce calendrier, le premier démarrage du réacteur qui était donc recalé à janvier 2022 est autorisé avec quelques semaines d'avance par le Stuk. L'autorité de sécurité nucléaire finlandaise vient en effet d'accorder "l'autorisation de procéder à la divergence et effectuer des tests à faible puissance" ce qui signifie en langage courant un premier démarrage au cours du mois de décembre, a annoncé le producteur d'électricité TVO dans un communiqué.

"La réaction nucléaire dans le réacteur OL3 va être déclenchée pour la première fois au cours du mois de décembre", précise TVO.

5%, 30%, 60%... chaque franchissement de seuil supervisé par le Stuk

Avant cela, des tests avaient été menés ces dernières semaines, qui, selon le régulateur nucléaire finlandais, "démontrent que le réacteur fonctionne comme prévu", souligne l'énergéticien.

Le français Areva s'est de son côté réjoui dans un communiqué "du franchissement de cette étape clé". Techniquement, le démarrage qui a été autorisé "à faible puissance", se déroulera par étapes successives: c'est le régulateur qui autorisera chaque franchissement de seuil, pour passer à 5%, puis à 30%, puis à 60% de la capacité de 1.650 mégawatts du réacteur.

Olkiluoto, premier réacteur lancé après la catastrophe de Tchernobyl

Le réacteur Olkiluoto-3, qui complète le dispositif d'une centrale comportant déjà deux réacteurs en opération, est le premier chantier d'un réacteur nucléaire à avoir été commandé en Europe après la catastrophe de Tchernobyl en 1986.

EPR finlandais, Olkiluoto, EDF, Thierry Breton, Dominique de Villepin

[Le 5 juin 2006, sur l'île d'Olkiluoto, en Finlande, le Premier ministre français Dominique de Villepin visite le chantier du premier réacteur nucléaire EPR au monde fondé pour l'essentiel sur la technologie française. À sa gauche, le ministre des Finances Thierry Breton; à sa droite, le ministre du Commerce extérieur François Loos. Crédit photo: Jussi Partanen/Lehtikuva via Reuters. Cliquer sur la photo pour l'agrandir]

Le fiasco de sa construction, lancée en 2005 et qui devait initialement être terminée en 2009, a entraîné des pertes considérables pour Areva -comme pour l'opérateur TVO-, et terni l'image de l'EPR, censé incarner la renaissance du nucléaire.

Nucléaire: après le fiasco, la renaissance ?

Dans le monde, d'autres EPR sont en construction: celui Flamanville, dans le nord-ouest de la France, là aussi un chantier avec des nombreux retards et problèmes.

Le chantier des deux EPR à Hinkley PointC au Royaume-Uni est en cours, là encore avec pas mal de soucis pour EDF (dépassement du bugdet et retard de livraison, plongeon en Bourse), sans parler des amendes de l'AMF, le régulateur boursier français, infligées à EDF et Henri Proglio.

Deux autres EPR en Chine, lancés et réalisés avec une grande célérité, sont devenus les tout premiers à être opérationnels, mais l'un d'eux est depuis déjà tombé en panne.

Mais la filière nucléaire redevient optimiste avec un certain retour en grâce de l'atome conséquence de la montée des questions environnementales et de souveraineté énergétique.

Lire aussi 8 mnNucléaire: après l'arrêt des centrales de Chooz et Civaux, faut-il craindre le black-out ?

| Lire: Retour en grâce du nucléaire dans le monde: EDF tisse sa toile à l'étranger

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 17/12/2021 à 17:55
Signaler
la gauche va hurler et faire des manifs!!!!!!!!! 'chemin de croix ', c'est raciste et stigmatisant de son electorat, il aurait fallu dire ' difficultes laiques reenchantees'........l'extreme ultra neo gauche va nous expliquer que c'est l'apologie de...

à écrit le 17/12/2021 à 8:58
Signaler
C'était vachement et cher long espérons que ça vaille le coup, à surveiller.

à écrit le 17/12/2021 à 4:22
Signaler
Ils ont du l'avoir gratuit avec 12 ans de pénalités ! De toute façon c'est un réacteur d'occasion ,déjà 12 ans d'existence ! Pour les prochains travaux de la France ,cela risque de s'étaler sur plusieurs générations, comme avec les cathédrales ou le...

à écrit le 16/12/2021 à 23:40
Signaler
Bravo! C'était long mais c'est fait. La France reste un des rares pays à savoir construire des centrales nucléaires.

le 17/12/2021 à 23:43
Signaler
OK , c'est vrai qu'il y en a plus pour critiquer !

à écrit le 16/12/2021 à 23:24
Signaler
Article et commentaires francophobe , il vaut mieux être des vassaux soumis à l'Amérique , les pieds dans les pantoufles et sortir de l'histoire , honte à cette Europe qui a faillit , et trahit l'Europe qui veut donner un destin aux générations futur...

à écrit le 16/12/2021 à 21:08
Signaler
Douze ans de retard, c'est la preuve que l'EPR a été mal dimensionné : Il est trop puissant, tout simplement. Ses concepteurs auraient dû tabler sur une puissance électrique trente pour cent moins élevée, ça aurait évité de nombreux problèmes techniq...

à écrit le 16/12/2021 à 20:19
Signaler
Pas rassurant, c'est pas si loin la Finlande ; pourvu qu'on n'ait pas de vent du nord

le 17/12/2021 à 8:44
Signaler
C'est la qu'on a pas de bol parce qu'en plein hiver justement on se prend du vent Est/Nord-est.. le fumeux Moscou Paris.. Pour Flamanville faut franchir la Loire pour l'éviter.. mais la pas d'bol non plus on se prend les locales ou celle sur l'atlan...

le 17/12/2021 à 10:18
Signaler
consternant

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.