Recyclage : le concurrent de Citeo se retire

 |   |  463  mots
Au moment de sa naissance, Léko affirmait être soutenue par 650 entreprises représentant 135 millions d'euros d'éco-contributions, à savoir 20% du marché.
Au moment de sa naissance, Léko affirmait être soutenue par 650 entreprises représentant 135 millions d'euros d'éco-contributions, à savoir 20% du marché. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
La société Léko, agréée pour la période 2018-2022, déclare ne pas avoir trouvé les financements nécessaires pour déployer ses services.

L'ouverture à la concurrence de la gestion des déchets d'emballages ménagers aura fait long feu. La société Léko, agréée pour la période 2018-2022 par l'Etat avec Eco-emballages -qui a fusionné avec Ecofolio et pris depuis septembre le nom de Citeo- et une filiale à 85% de ce dernier, Adelphe, a annoncé vendredi 20 octobre renoncer, n'ayant pas trouvé les financements nécessaires.

"Malgré l'alerte lancée cet été  (...) aucune nouvelle source de financement suffisante n'a pu être trouvée, que ce soit en actionnariat ou auprès de nouveaux partenaires. En conséquence, le conseil d'administration n'a pu qu'acter l'incapacité de Léko à déployer ses projets et services", a indiqué la société dans un communiqué.

650 soutiens

Créée en octobre 2016, Léko était destinée à être, à partir de 2018, le premier concurrent de l'éco-organisme Citeo, qui aujourd'hui encore organise tout seul la gestion des déchets d'emballages ménagers en France. La société est détenue par sept actionnaires fondateurs: Valorie, filiale du recycleur allemand Reclay, France Emballage, deux metteurs sur le marché d'emballages (Cérélia et La Toque angevine), ainsi que trois organisations professionnelles (l'Association des entreprises de produits alimentaires élaborés, Adepale; le groupement français des fabricants de produits à usage unique pour l'hygiène, la santé et l'essuyage Group'Hygiène; la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l'électronique, Ficime).

Au moment de sa naissance, Léko affirmait être soutenue par 650 entreprises représentant 135 millions d'euros d'éco-contributions, à savoir 20% du marché. Reversée chaque année par les metteurs sur le marché d'emballages à l'éco-organisme auquel ils sont affiliés, c'est justement cette éco-contribution qui permet de financer la mission d'intérêt général du traitement des déchets concernés. Léko affirmait pouvoir fournir "une efficacité retrouvée" pour la filière du recyclage des emballages ménagers en plastique laquelle, a vu en 2016 les volumes collectés croître de 3%, mais une baisse de 3% du chiffre d'affaires.

Des temps longs

Mais début août, Léko avait fait état de premières difficultés, et déclaré rechercher "de toute urgence" les financements nécessaires à son lancement -sans préciser les montants nécessaires. Son président, Steve Lawson, avait notamment expliqué à l'AFP:

"On a commencé à démarcher un certain nombre d'entreprises et notamment des metteurs en marché pour pouvoir avoir des avances sur les éco-contributions. Il se trouve que ça prend un peu plus de temps que ce qu'on voulait."

Le présidant évoquait notamment des temps de décision longs pour valider le changement d'éco-organisme, mais aussi la difficulté à présenter un barème totalement finalisé des éco-contributions étant donné "les contraintes" du cahier des charges imposé par l'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2017 à 15:11 :
la belle affaire!!!!
En IdF,les HLM, ne sont pas partie prenante dans ce dossier.
sinon comment fonctionneraient les incinérateurs,qui ont charge de livrer le chauffage urbain????
Quand aux habitants propriétaires ou locataires,le tri ,est une utopie,car les poubelles sont la corvée réservée aux enfants!!
Que fait M.Hulot ,le ministre!!
a écrit le 22/10/2017 à 11:42 :
Pas étonnant puisque déjà on peut se emander à quoi sert la société éco emballage qui n'est en fait qu'une société de communication improductive au possible.

Hum on se doute que ça doit être truffé de gens compétents là dedans...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :