Total est désormais une société européenne

 |   |  149  mots
(Crédits : Reuters)
Le géant de l'énergie français a adopté un statut juridique européen qui lui permet de mener ses activités avec plus de facilité dans les pays membres de l'Union européenne et de "montrer sa foi" en l'Europe.

Le géant de l'énergie Total a adopté le statut de société européenne qui permet à une entreprise de réaliser ses activités dans tous les pays membres de l'Union européenne sous une forme juridique unique, a-t-il annoncé vendredi. Total SA est "devenu Total SE à la suite de son immatriculation en tant que société européenne au Registre du commerce et des sociétés de Nanterre, intervenue le 16 juillet 2020", décrit le groupe dans un communiqué.

Une telle modification des statuts a déjà été adoptée par des groupes comme Airbus et Constellium. "D'un point de vue strictement juridique, ça ne change pas grand chose" mais "je pense que c'est bien que les grands groupes européens montrent leur foi dans l'Europe", avait déclaré en janvier le PDG de Total Patrick Pouyanné, en annonçant ce projet de changement de statut.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/07/2020 à 9:55 :
Les actionnaires non français étant les plus nombreux, TOTAL n'a de français que l'adresse de son siège social, comme nombre de sociétés du CAC 40; elles ont du mérite car elles sont plutôt mal traitées dans un pays qui n'a toujours pas trouvé la corde à baisser le chômage.
a écrit le 20/07/2020 à 8:29 :
Total entreprise très performante pour détruire la planète et plus généralement la vie sur terre; Ha oui c'est vrai ça rapporte beaucoup de pepete mais qui profitent à qui ???
le jour ou le dernier arbre sera abattu et le dernier poisson pêché, là vous vous rendrez compte que l'argent ne se mange pas
Réponse de le 20/07/2020 à 10:56 :
Total fabrique des carburants
Vous mettez quoi dans votre voiture ? De l'avoine ?
a écrit le 20/07/2020 à 7:20 :
Une société n'a pas de nationalité, transnationale, elle est depuis longtemps hors du champs du concept d'appartenance.

Bientôt les pubars feront financer les pertes, comme chez les autres, alors il est vrai que si "l'appartenance " au sens mythologique est sans doute bon pour la com, la réalité de l'habillage n'en fait pas moins la justification a baisse de charges et d’Impôts.

C'est la capacité de valoriser les profits sans limites et laisser les pertes relatives par la baisse de cotisation dans les pays respectifs!

Car la migration européenne aurait de la valeur dans la mesure ou ce groupe côté, n'a plus de nationalité.

Moi aussi avec j'ai été sans nationalité pendant un temps avec le concept de l’apatridie pour tous, donc je sais de quoi je parle.....

Le transfert des droits sociaux de l'être humain a l'entreprise, culture ou marché quoi !

Sa personnalité juridique change, aurait du être le sens. Mais le fait est qu'une entreprise n'a pas de nationalité dans le monde d'aujourd'hui!
a écrit le 19/07/2020 à 22:22 :
Le dénigrement idéologique systématique français de société performantes économiquement (le but 1er de toute entreprise privée....) obligent les dirigeants, mandatés par les actionnaires, à optimiser la rentabilité de la société.
a écrit le 19/07/2020 à 10:17 :
à quand l immatriculation néerlandaise ? la fiscalisation irlandaise ?
Réponse de le 20/07/2020 à 10:29 :
C'est en effet la première étape, et dès qu'un gouvernement français sera un peu affaibli par un problème quelconque, on délocalisera le siège à Dublin. Elle est pas belle la vie dans l'UE!!!!!
a écrit le 19/07/2020 à 9:35 :
Et de mieux profiter de son dumping social et fiscal on se doute, si un jour une multinationale francaise ou allemande décide d'éradiquer directement la race humaine vous nous l'annoncerez en chantant et souriant !
a écrit le 18/07/2020 à 23:21 :
Quand est ce que "TOTAL" change de nom pour se mondialiser au lieu de s'angliciser?
a écrit le 18/07/2020 à 11:59 :
Z'ont raison chez TOTAL comme ça si on les gonfle un peu trop comme c'est le cas actuellement, et ben ADIOS la FRANCE
Réponse de le 18/07/2020 à 23:33 :
C'est aussi mon avis. Si les Pouvoirs Publics continuent à em. les grands du CAC40 ceux-ci installeront leur siège hors de France en gardant une mini représentation dans cette petite URSS que devient la France.
Réponse de le 19/07/2020 à 19:24 :
Si TOTAL a ce genre d'idée, il se pourrait que l'armée, la diplomatie et les pouvoirs publics français risquent de les laisser se débrouiller tout seul pour l'exploitation de leur concession pétrolière. Maintenant sur le fond, je vous rejoins, l'Etat n'a pas à indiquer à des privés leur stratégie, leur recrutement ou encore venir tout les 4 matins réclamer de nouvelles actions fortes en faveur de tel ou tel nouvelle grande idée porteuse au niveau des sondages. De là à mordre la main qui vous nourrit...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :