L'hiver interminable aura profité... à EDF

 |   |  264  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
EDF a publié, ce mardi 30 juillet, un bénéfice net en hausse, au premier semestre 2013, de 3.5% à 2.9 milliards d'euros. Le géant de l'électricité français a également annoncé qu'il allait mettre fin à son partenariat avec l'américain Exelon dans leur coentreprise nucléaire CENG.

L'hiver interminable aura au moins profité à EDF... Le géant français de l'électricité a présenté, ce mardi 30 juillet, des résultats semestriels en hausse. Le bénéfice net du groupe a ainsi progressé de 3.5%, au premier semestre 2013, à 2.9 milliards d'euros. Son chiffre d'affaires a augmenté de 10.7% à 39.75 milliards d'euros. Ses résultats sont notamment dus au climat froid qui a régné, cet hiver et ce printemps, dans l'Hexagone et sur une bonne partie de l'Europe.

EDF a également fait des économies en renégociant ses contrats d'approvisionnement en gaz en Algérie et au Qatar via sa filiale italienne Edison, dont il a pris le contrôle l'an dernier. "Ce premier semestre 2013 est marqué par une bonne performance opérationnelle qui est le fruit des investissements réalisés depuis plusieurs années", a commenté le PDG du groupe, Henri Proglio, dans un communiqué

EDF met fin à sa participation à CENG

Conforté par ses résultats, le groupe a relevé son objectif d'excédent brut d'exploitation pour 2013. Alors qu'il tablait jusqu'ici sur une croissance organique de 0 à 3%, il prévoit désormais une hausse d'au moins 3%.

Le géant français de l'électricité a également annoncé, ce mardi, qu'il allait se séparer par étape de CENG, sa coentreprise nucléaire aux Etats-Unis. Cet société, détenue par EDF et l'américain Exelon, gère cinq réacteurs nucléaires outre-Atlantique. CENG versera à EDF un dividende exceptionnel de 400 millions de dollars (environ 300 millions d'euros). En échange, l'entreprise française cédera à Exelon ses parts (49.99%) à leur "juste valeur" entre janvier 2016 et juin 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2013 à 14:55 :
L'hiver a également profité à mon marchand de bois...
a écrit le 30/07/2013 à 23:25 :
Pour améliorer encore ses profits, son bénéfice, récompenser ses actionnaires (dont l'Etat), il faut AUGMENTER les tarifs ! Viiiite.
a écrit le 30/07/2013 à 19:23 :
Encore +7.39% aujourdhui, +23% sur un mois !
a écrit le 30/07/2013 à 17:27 :
Et a coté la facture augmente sans arret...jusqu'ou on va nous pomper????
a écrit le 30/07/2013 à 14:25 :
Pourquoi le prix de l?électricité augmente avec un bénéfice net de +3,5% ? Quel est le calcul ???
a écrit le 30/07/2013 à 13:04 :
Complicité Etat/EDF :
Tarifs sociaux énergie : Nouvelle Loi avec déplanfonnement des ressources fin 2012.
Indiqué par téléphone : 800000 personnes seraient concernées.
Entre la demande d'ACS et l'éventuelle prise en compte par EDF : + de 6 mois..... juste la durée de surchauffe : Bien joué les gas ! Tout a été organisé pour que les personnes défavorisées paient plein tube la période d'utilisation excessive.............. Comme disait XXX, c'est pas grave ce sera bon pour l'hiver prochain !
Bien entendu, tout cela n'est que pur hasard ces économies faites par l'Etat sur le dos des plus pauvres....
a écrit le 30/07/2013 à 12:27 :
Une seule réponse à cette situation : CONSOMMER MOINS ! Au delà du scepticisme ambiant,faite d'abord la chasse aux veilles : des dizaines d'Euros par an économisées. Ensuite dégivrez congélateur et réfrigérateur tous les six mois ce sont également des économies à la clef. Bref ,soyons un peu de rationnel avant de SUPPRIMER les grilles pains et les cumulus électriques et alors là, ce sera le pied pour votre facture. Désolé pour EDF avant de rejoindre ... ENERCOOP ? (société coopérative, sans actionnaire)
Réponse de le 30/07/2013 à 13:12 :
Gain sur la conso + materiel qui dure plus longtemps
Réponse de le 30/07/2013 à 15:09 :
justement, ils n'entreront" pas dans leur pognon si on économise (ce que je fais toujours, avec l'eau aussi : très vigilent !), du coup , ils augmenteront leurx prix de base, et on l'aura quand même dans l'oignon !!
Réponse de le 30/07/2013 à 16:21 :
Pour exemple j ai réussi à baisser ma facture EDf de 20% cette année .. Pas de chauffage dans mon appart(en ville) de tout l'hiver sauf 3 jours au printemps trop humide .. Tempé 15° C Pas été malade de l'hiver .!!..avec un bon pull.. .C'est le médecin qui m'a conseillé cette technique .........Alors chiche?
Réponse de le 30/07/2013 à 18:24 :
Pourquoi pas..Par contre, dans le midi, pratiquement impossible avec un mistral glacé qui passe partout, même bien isolés ! mais, sans, on peut s'en passer de temps/temps..Alors chiche, et pas chiche, c'est selon..
Réponse de le 30/07/2013 à 21:59 :
@ Bioman:j'ai un cumulus électrique installé en 1974 qui fonctionne en heures creuses. J'ai fait faire des devis de chauffe-eau thermodynamique, à 3000 euros le ROI est de 15 ans...soit la durée de vie de l'engin (pompe à chaleur fragile).
a écrit le 30/07/2013 à 11:20 :
Et comme ça il pourra verser à son actionnaire l'état un peu plus DE DIVIDENDES. Et comme son actionnaire l'état lui a autorisé une augmentation de 10% sur un an, il lui versera donc encore plus de dividendes l'année prochaine. Ce n'est pas de l'impôt déguisé ça ?
Votez braves gens...
a écrit le 30/07/2013 à 11:20 :
Avec ce printemps pourri, 20% de consommation en plus ! Le consommateur moyen devra se chauffer au bois...
a écrit le 30/07/2013 à 11:18 :
Ce foutage de gueule, et la consommation de gaz qui a augmenté de plus de 20% en 6 mois ça compte pas?
Réponse de le 30/07/2013 à 18:25 :
ILs n'en ont jamais assez !!
a écrit le 30/07/2013 à 11:14 :
CRE ou EDF, c'est la même chose ... le lobbying fait par certains cadres dirigeant EDF auprès de la CRE fonctionne toujours aussi bien et cela depuis des décennies..... mais c'est en effet le gouvernement qui valide ou pas les recommandations de CRE et en ce moment il faut qu'il finance les 60.000 profs supplémentaires, les 100.000 emplois aidés, l'intégration des Roms etc... afin de respecter cette fumisterie de redressement de la courbe du chômage... ils pourront se gargariser par la suite et faire du nombrilisme béat !!!!
a écrit le 30/07/2013 à 10:50 :
EDF ne décide pas de lui même la hausse de 5% cette année et l'année prochaine... C'est la CRE qui a dit qu'il fallait augmenté le prix de 14% et le gouvernement a décidé de faire deux hausses de 5% réparties sur deux ans... Vous pouvez donc remercier le Président que vous avez élu ! Sinon, il est toujours possible d'aller voir des fournisseurs alternatifs car la concurrence est ouverte sur le marché de l'élec. De plus, il n'y a aucun risque car si vous quittez le tarif réglementé, rien ne vous empêche d'y retourner si vous changer d'avis ! Alors au lieu de raller sur la tribune.fr ; allez consulter ce qui existe chez d'autres fournisseurs...
a écrit le 30/07/2013 à 10:40 :
Pourquoi une réévaluation du tarif l'année prochaine alors? On se fout vraiment de nous!
Réponse de le 30/07/2013 à 11:06 :
Il ne faut pas tout confondre, les dénéfices sont dus à la prolongation de l'hiver, l'augmentation du tarif de l'électricité est du à la loi "NOME" voté par nos supers élus en 2010 pour forcer EDF a augmenter son prix de l'électricité pour créer un marché concurrentiel ou les autres producteurs d'électricité trop cher ne pouvait avoir le place, une fois le tarif de l'électricté augmenté, les nouveaux petits producteurs ont pu entré dans le marché. Mais la politique écologique de l'Europe pointant son nez dans l'histoire, la loi "NOME" force notre entreprise nationale a racheté l'électricité renouvelable très très chère ( je ne sais pas ou est la logique), ce qui se répercute logiquement sur le prix de l'électricité. Mais ceci n'inquiète que très peu nos ministres et députés car comme d'habitude c'est le contribuable qui paye.
Réponse de le 30/07/2013 à 11:41 :
Vous mélangez tout et n'importe quoi...
- La fixation du tarif réglementé d'électricité est indépendante de la loi NOME; ils doivent simplement refléter les coûts d'EDF. Ils augmentent (voir le rapport de la CRE pour plus de détails), le tarif réglementé augmente, c'est aussi simple que cela.
- La loi NOME a pour but de baisser les prix des offres de marché de l'électricité et les rendre concurrentielles avec le tarif réglementé en ne réservant pas la rente nucléaire à EDF.
- L'électricité renouvelable ne peut légalement être rachetée que par EDF, mais l'entreprise est entièrement compensée du surcoût, lequel est en réalité porté par une taxe (la CSPE) payée par l'utilisateur final (client d'EDF ou d'un autre fournisseur, au tarif réglementé ou non). Ce mécanisme existe depuis de nombreuses années et n'a rien à voir avec la loi NOME.
Réponse de le 30/07/2013 à 21:54 :
Pour info la CSPE ne compense pas totalement les surcoûts pour EDF et surtout cette compensation est donnée en partie à postériori. Au premier trimestre 2013, Henri Proglio a annoncé que l'Etat payait les arriérés de la CSPE dus à EDF sur la période 2007 à 2012.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/01/14/taxe-sur-l-electricite-l-etat-va-rembourser-a-edf-4-9-milliards-d-euros_1816479_3244.html
a écrit le 30/07/2013 à 10:34 :
Comment est-il possible de lire chaque jour de tels articles sur des sociétés
qui n'arrêtent pas de faire des bénéfices sur le dos des citoyens et EDF va leur demander à partir du 1er août 5 % d'augmentation sur l'électricité de qui se moque t'on. On ne peut que constater que les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. La révolte est en sourdine mais pourrait bien se réveiller..............
Réponse de le 30/07/2013 à 12:15 :
La révolution se fait soit dans la rue, soit dans les urnes. Le capitalisme est la bête noire de ce que nous vivons actuellement. Les riches s'engraissent, les pauvres s'endettent. Ce n'est malheureusement pas en votant UMP ou PS que ceci changera. Quand l'humain passera avant l'argent, on aura fait un grand pas en avant...
Réponse de le 30/07/2013 à 16:49 :
oui, vous avez raison, on n'arrête pas de le dire, mais actuellement même le crier, s'époumoner ne servira pas à grand chose, il faut "l'union" qui fait la force, et l'union, on ne la voit pas beaucoup, hélas !...
Réponse de le 30/07/2013 à 19:56 :
et l'oignon fait la soupe
a écrit le 30/07/2013 à 10:22 :
De mémoire Gadoneix (ex PDG d'EDF) avait sauvé Contellation Energy de la faillite pour 3,3 milliards d'euros. Si EDF récupère 300 millions à la sortie, on comprend que EDF est besoin d'augmenter ses tarifs en France...
Réponse de le 30/07/2013 à 10:42 :
Je crois que c'était fin 2008 et pour une somme de 4,5 Milliard d'euros...
Mais entre temps EDF a échangé des parts de CENG contre une participation chez Unistar dans le but d'obtenir dans l'avenir des contrats pour la construction d'EPR au USA.
Réponse de le 30/07/2013 à 14:28 :
@TOKAMAK, merci pour ton info. 4,5 milliards je pensais que c'était en USD. Par contre qu'ils pensent faire certifier et construire l'EPR aux USA ça parait utopique : pourquoi les USA qui on une énergie bon marché avec les gaz de schiste retourneraient vers une énergie chère? D'autant qu'ils on WH et l'AP1000 qui est moins cher... Et si ils s'inquiètent du CO2 (se dont je doute) les EnR ont moins d'impact environnemental. Il me semble que EDF c'est embarqué dans un beau délire aux USA.
a écrit le 30/07/2013 à 10:07 :
EDF va récupérer 300 millions d'euros de sa participation dans CENG, ça aurait été intéressant de savoir à combien EDF à acquis cette participation.
a écrit le 30/07/2013 à 10:00 :
nos factures vont donc baisser !
Réponse de le 30/07/2013 à 14:24 :
c'est beau de rever. !
a écrit le 30/07/2013 à 9:49 :
Pendant que les français se serrent la ceinture, subissent les hausses et les taxes pour financer retraite des agents et tarif social, le CE d'EDF se goinfre et bénéficie de cette manne, avec autant de hausse de revnu que le chiffre d'affaires.
Quand cessera cette gabegie d'un autre age ?
Réponse de le 30/07/2013 à 10:34 :
Malgré ça le prix de l'électricité pour les français restent un des moins cher d'Europe !!!
Sinon les hausses les plus importantes ces dernières années se trouvent au niveau des taxes et notamment au niveau de la CSPE (Contribution au Service Public de l'Electricité). Mais aucun média en parle alors que celà a des conséquences bien plus importante pour votre facture... De plus, il faut arrêter de croire l'herbe est plus verte chez EDF ! J'ai vu beaucoup plus d'abus dans le privé (voiture de fonction avec utilisation all included ! ; notes de frais pour des achats persos ! ; primes pour des résultats plus que catastophique ! ; travaux chez un salarié au frais de la société ! ; cadeauX monstrueux offerts aux acheteurs pour décrocher des marchés !) que ce qui existe chez EDF.... Mais sinon rien ne vous empêche de postuler, je crois qu'il y aura plus de 6 000 embauches en 2013 !!! ^_^
Réponse de le 30/07/2013 à 12:15 :
@TOKAMAK

La moins chère d'Europe avant DEMANTELEMENT. Attendez le prochain accident nucléaire majeur (la SNCF a déjà ouvert le bal à Brétigny-sur-Orge) en France et vous pourrez encore prétendre que c'est l'énergie la moins chère et la plus sûre d'Europe...
a écrit le 30/07/2013 à 9:40 :
C'est donc pour cela que nous allons contribuer à augmenter leurs bénéfices grâce à une hausse de tarifs prochainement...!
Réponse de le 30/07/2013 à 11:07 :
Il ne faut pas tout confondre, les dénéfices sont dus à la prolongation de l'hiver, l'augmentation du tarif de l'électricité est du à la loi "NOME" voté par nos supers élus en 2010 pour forcer EDF a augmenter son prix de l'électricité pour créer un marché concurrentiel ou les autres producteurs d'électricité trop cher ne pouvait avoir le place, une fois le tarif de l'électricté augmenté, les nouveaux petits producteurs ont pu entré dans le marché. Mais la politique écologique de l'Europe pointant son nez dans l'histoire, la loi "NOME" force notre entreprise nationale a racheté l'électricité renouvelable très très chère ( je ne sais pas ou est la logique), ce qui se répercute logiquement sur le prix de l'électricité. Mais ceci n'inquiète que très peu nos ministres et députés car comme d'habitude c'est le contribuable qui paye.
Réponse de le 30/07/2013 à 12:11 :
@dede

Vous racontez n'importe quoi, la loi NOME ne force pas les producteurs d'électricité à se goinfrer sur leurs abonnés. Elle prévoit la libéralisation de l'énergie électrique soit la fin du tarif réglementé du producteur historique, initialement prévue pour 2010 mais repoussée à 2015. EDF et le gouvernement français ne souhaite pas tuer la poule aux oeufs d'or car cette libéralisation n'est pas de leur initiative mais c'est la volonté de l'UE de mettre fin à tout monopole d'état.
Réponse de le 30/07/2013 à 21:46 :
@Michel. Ce que vous dites n'est pas tout à fait vrai. La loi NOME impose à EDF de vendre le quart de sa production à un prix fixé (environ 42 eur par MWh) à ses concurrents, pour que ces derniers puissent ensuite la revendre sur le réseau aux abonnés (en prenant au passage une marge).
C'est pour créer une concurrence "factice" et éviter ce que l'UE appelle monopole d'état.
La libéralisation totale de l'énergie électrique est encore autre chose : celà reviendrait - entre autres - à la fin de la péréquation tarifaire, autrement dit la fin de l'équité sur les prix aux particuliers pour le kWh. Aujourd'hui, il faut comprendre que le fait d'habiter à quelques km d'une centrale électrique ou au fond de la Bretagne ne fait pas varier votre facture. Alors que le coût de transport n'est pas le même...
Réponse de le 31/07/2013 à 9:57 :
Merci Réaliste !! Enfin quelqu'un qui a tout compris, la loi NOME une arnaque pour le consommateur car effectivement une fois de plus c'est le consommateur : le contribuable qui paie. Forcer a créer une concurrence n'était pas forcément la bonne idée car le groupe EDF étant des exploitants de l'électricité depuis 1946 possédent les tarifs les moins chers comparé aux autres pays européen alors que les nouvelles industries productrices d'électricité francaises coutent plus chères dus au coup d'exploitation d'une usine au lieu de coûts beaucoup plus faible pour une entreprise qui exploitent des centaines d'usines. Afin de pouvoir introduire dans le marché de l'électricité ces entreprises au coûts de l'électricité bien supérieur à celui d'EDF, la loi NOME "force" EDF a s'aligné sur les tarifs de ses entreprises : augmenter le tarif imbattable d'EDF.
Réponse de le 31/07/2013 à 15:24 :
Je ne suis pas d accord, l Etat peux tres bien conserver le gestion et le regard sur le reseau tout en ouvrant a concurrence: On a deja detacher le reseau (ERDF) et le service (EDF) en 2 entite>>>> Il suffit de liberalise l acces au reseau, en le louant a d autre prestataire.... ensuite libre a l usager de choisir. La location garantira l entretient et la modernisation du reseaux electrique et on aura une vrai concurrence dans le Service de fourniture d energie, on peut avoir la meme approche pour le rail,l autoroute....
Réponse de le 02/08/2013 à 19:08 :
des éléments de réflexion :
L?accès au réseau est déjà libre : il suffit à un producteur de faire une demande à RTE qui fait payer à tous un prix identique pour le transport.
L?électricité ne se stocke pas :-), sans chef d'orchestre, il y a de fortes chances d'avoir un réseau qui s'écroule et ... plus de courant sur toute la plaque européenne...
C'est cette sécurité du réseau qui est même un argument de vente des fournisseurs alternatifs à EDF....
Je suis étonné de ce dogme de la libéralisation qui serait systématiquement bonne pour le consommateur. Aucun fournisseur ne veut baisser les prix car actuellement le prix de l?électricité est tel que cela ne couvre pas les investissements. Si GDF-SUEZ ferme ses CCG en France c'est qu'elles ne sont pas rentables car ne fonctionnant pas assez souvent. L'éolien et le photovoltaïque sont rentables actuellement car subventionnés .. par EDF car la CSPE n'est pas remboursée par l'Etat. ( ou plus exactement, c'est une avance de trésorerie de plusieurs années )
L'autoroute est un parfait exemple : le client, captif, paie de plus en plus cher ...
a écrit le 30/07/2013 à 9:36 :
Alors pourquoi continuer de nous augmenter nos factures?
Réponse de le 30/07/2013 à 12:01 :
Il faut bien que les français paient la dette externe de EDF notamment celle contractée aux USA...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :