Une salariée voilée refuse de vendre du champagne chez Marks & Spencer

 |   |  309  mots
Une porte-parole de Marks & Spencer a expliqué que la politique de la chaîne depuis des années était d'essayer d'offrir une fonction appropriée aux employés dont la religion interdit de toucher à certaines boissons et aliments comme du porc. Par exemple en les affectant au rayon vêtements ou à la boulangerie.
Une porte-parole de Marks & Spencer a expliqué que la politique de la chaîne "depuis des années" était d'essayer d'offrir une "fonction appropriée" aux employés dont la religion interdit de toucher à certaines boissons et aliments comme du porc. Par exemple en les affectant "au rayon vêtements" ou "à la boulangerie". (Crédits : Reuters)
La chaîne britannique de magasins était menacée de boycott ce lundi après qu'une employée musulmane a refusé de vendre une bouteille de champagne à un client pour raisons religieuses

"J'avais une bouteille de champagne à la main et la dame, qui portait un voile, s'est confondue en excuses mais m'a expliqué qu'elle ne pouvait pas me prendre à la caisse. Elle m'a dit d'attendre qu'un autre employé du magasin soit disponible. J'étais déconcerté, cela ne m'était encore jamais arrivé."

Voilà ce qu'a raconté un client de chez Marks & Spencer au journal le Sunday Telegraph. Des déclarations qui ont immédiatement suscité une vive polémique outre-Manche.

Un groupe Facebook appelant au boycott du magasin a attiré déjà plus de 8.000 "likes"

Car depuis, plusieurs autres clients ont fait état de cas similaires et la polémique a commencé à enfler.

La page Facebook officielle de l'enseigne a été inondée de messages de protestations et un groupe Facebook appelant au boycott du magasin avait attiré plus de 8.000 "likes" lundi matin.

Marks & Spencer essaie d'offrir une "fonction appropriée" à ses employés "depuis des années"

Une porte-parole de Marks & Spencer a expliqué que la politique de la chaîne "depuis des années" était d'essayer d'offrir une "fonction appropriée" aux employés dont la religion interdit de toucher à certaines boissons et aliments comme du porc.

Par exemple en les affectant "au rayon vêtements" ou "à la boulangerie". Elle a ajouté que la politique s'appliquait à l'ensemble de ses 700 magasins au Royaume-Uni et à toutes les religions.

Dans le cas à l'origine de la polémique, M&S a dit regretter que l'employée en question se soit retrouvée à la caisse et "que le règlement n'ait pas été appliqué" en l'occurrence. Des concurrents de M&S, tels que Tesco, Morrisons ou Asda ont indiqué qu'ils respectaient les croyances de leurs employés et qu'ils évitaient, le cas échéant, de les affecter à la caisse. "Cela ne ferait aucun sens", a réagi Tesco.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2014 à 15:21 :
abberant , quand on veut pas toucher au nom de sa religion un objet ou autre chose , on postule dans des emplois qui éviteront d'y être confrontés , elle a qu'a postuler pour vendre des parfums ou des vêtements a la rigueur .. mais la distribution c'est pourtant un secteur de masse , alors les interdits religieux .. faut savoir on l'on postule avant de dire je ferais pas ceci ou cela par rapport a ma religion ..
a écrit le 28/12/2013 à 11:05 :
La religion fait partie de la sphère privée et doit y rester. Hormis le comique risible (toucher du verre contenant de l'alcool interdit ?) des diktats religieux, cette personne aurait pu porter des gants non ? Et puis ce n'est pas elle qui "vend" mais M&S.
Vraiment, un non-fait absurde, pour une société où le bien-pensannisme rend des situations quotidiennes intennables par manque de courage et de prise de position claire.
a écrit le 27/12/2013 à 15:16 :
Scandaleux , c'est de l'extremisme , du fanatisme ... Allons tous chez Marks & Spencer acheter du Champagne !...
a écrit le 24/12/2013 à 13:39 :
Ca me fait penser à un ouvrier musulman dans un abattoir ou j'ai passé 15 occupé à dévier les morceaux de viande vers le tapis roulant correspondant se servant d'un manche à balais pour dévier les morceaux de cochon destinés aux hamburgers.
C'était franchement comique.
l'aurait bien mieux fait d'aller taffer ailleurs.
Je ne pense pas que leur religion les autorise à travailler dans les charcuteries et autres .
a écrit le 24/12/2013 à 12:21 :
Encore une qui veut se faire remarquer. Dans mon quartier elles ont le voile, elles conduisent, elles se maquillent, elles portent la mini jupe, elles ont un portable, elles portent des mini-jupes elle est où la religion dans tout ça ? Elles ne connaissent même pas leur religion
Réponse de le 29/12/2013 à 13:47 :
complètement d'accord avec vous a 100 %
Réponse de le 29/12/2013 à 18:13 :
Et encore, vous n'avez pas vu mon string.
a écrit le 24/12/2013 à 11:59 :
C'est que cette personne n'a pas besoin de boulot, il suffit de lui indiquer la sortie et l'affaire est réglée ... Et bien sur aucunes indemnité, ni chômage vu qu'elle refuse de travailler c'est qu'elle n'en a pas besoin!
Réponse de le 24/12/2013 à 12:24 :
Entièrement d'accord avec vous Tim
Réponse de le 24/12/2013 à 14:54 :
ENtierement d'accord.
Si elle ne veut pas toucher des bouteilles d'alcool elle va travailler ailleurs.
Je me vois pas me faire embaucher dans une boucherie Hallal puis refuser de toucher de la viande hallal.
Il faut un peu de cohérence et pas faire n'importe quoi sous pretexte de se rendre interessant
Réponse de le 24/12/2013 à 19:24 :
Totalement d'accord. La porte sans indemnité. Point !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :