La guerre des capsules Nespresso fait rage

Alors que son fournisseur de dosettes pour les machines à café Nespresso est poursuivi en justice par Nestlé, le PDG de Casino affirme de son côté qu'il "n'est pas interdit" de faire des capsules et promet une commercialisation prochaine dans l'ensemble du réseau du distributeur.

1 mn

(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Dans la guerre des dosettes de café Nespresso qui oppose Nestlé à Casino et l'américain Sara Lee, c'est au tour du distributeur français d'engager la contre-attaque ce lundi.

Dans un entretien au Figaro, le PDG du groupe de distribution stéphanois, Jean-Charles Naouri, juge ainsi : "Faire des capsules de café n'est pas interdit", estimant qu'en la matière "le juge de paix, c'est le client". Tacle supplémentaire, le dirigeant souligne que depuis la mise en vente des capsules Casino en région parisienne, "c'est le produit le plus vendu dans nos magasins".

Loin de vouloir céder du terrain, Casino entend bien poursuivre sa marche en avant, en mettant "bientôt" en vente ses capsules de café dans la région de Saint-Etienne, fief du distributeur. Une dernière étape avant de proposer ces produits dans l'ensemble du réseau Casino.

Le distributeur français répond ainsi directement à son concurrent suisse Nestlé, furieux de voir son monopole brisé sur les dosettes alimentant les machines à café Nespresso, un marché il faut dire très lucratif. Le groupe suisse a ainsi lancé des poursuites judiciaires contre le fournisseur de capsules de Casino, Ethical Coffe Company (ECC) pour violation de brevets.

Nestlé s'est aussi attaqué au groupe américain Sara Lee,  un autre concurrent qui a commercialisé en avril dans les grandes surfaces des dosettes sous la marque L'Or de Maison du Café.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 12/11/2012 à 20:47
Signaler
Ca va lui coller à la peau et à l'image cette étiquette de Monsieur café....Peut_être que certains rôles ne lui seront pas nécessairement proposés. Sept ans c'est beaucoup.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.