Chine : la "journée des célibataires" rapporte en douze heures à Alibaba l'équivalent du PIB des Bahamas

 |   |  356  mots
Selon Tmall, les achats ont été effectués aux trois-quarts via smartphones et tablettes.
Selon Tmall, les achats ont été effectués aux trois-quarts via smartphones et tablettes. (Crédits : KIM KYUNG-HOON)
Mercredi, en l'espace d'une minute et 12 secondes après le lancement de l'opération promotionnelle, 146 millions d'euros avaient déjà été dépensés sur la populaire plateforme d'achat en ligne Tmall. Douze heures plus tard, le record de l'ensemble de l'édition 2014 avait déjà été atteint.

Le jour férié qui en France est destiné à célébrer la fin des combats de la Première Guerre mondiale est, en Chine, le "double-onze", ou Journée des célibataires en raison de la succession de "1" dans la date: une récurrence bien exploitée par les commerçants on line.

Le géant du secteur, Alibaba, en tire notamment profit depuis 2009, en proposant des promotions censées consoler ceux qui ne sont pas en couple, mais de fait accessibles à tout le monde. Et l'opération fonctionne: nombreux sont les Chinois qui veillent devant leur ordinateur afin de passer leurs commandes en premiers dès le début de l'opération à minuit.

8,34 milliards d'euros en moins de douze heures

Ainsi, en 2015, Alibaba affirme avoir battu son précédent record. A 11h49 mercredi, les internautes chinois avaient déjà dépensé sur la populaire plateforme d'achat en ligne Tmall -propriété d'Alibaba- autant que lors de l'ensemble de l'édition 2014, a annoncé le site, soit 57,1 milliards de yuans (8,34 milliards d'euros): l'équivalent du PIB annuel des Bahamas et plus du tiers de celui de Chypre. Selon Tmall, les achats ont été effectués aux trois-quarts via smartphones et tablettes. En l'espace d'une minute et 12 secondes après minuit, un milliard de yuans (146 millions d'euros) avait déjà été dépensé.

Des célébrités étrangères avaient été appelées cette année à promouvoir l'événement, parmi lesquelles l'acteur américain Kevin Spacey et le comédien britannique Daniel Craig.

10 millions de transactions pour le concurrent JD.com

Le numéro deux du secteur en Chine, JD.com, profite lui aussi à plein de la frénésie consommatrice du 11 novembre. S'il n'a publié aucun chiffre de ventes pour mercredi, il a néanmoins déclaré avoir, en 10 heures, enregistré plus de 10 millions de transactions.

Dans un pays comptant près de 670 millions d'internautes, près de 10% des ventes de détail en Chine se font sur internet. Selon les chiffres officiels, sur les 10 premiers mois de 2015, les ventes en ligne se sont envolées de quasiment 35%, à 2.950 milliards de yuans (431 milliards d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2015 à 18:39 :
les médias Anglos disent déjà que cela montre que la consommation est florissante en Chine.
mais ils ont d'un autre côté pas mal de centres commerciaux désertés et qui ferment.
la consommation est passée de 47% du PIB en 2000 à 36% aujourd'hui.
le rebalancing va probablement prendre du temps. ils en parlent depuis au moins 2007.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :