Livraison par drones : Walmart à la poursuite d'Amazon et Alibaba

 |  | 274 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : REUTERS/Carlo Allegri)
Dans une demande déposée auprès de l'agence fédérale de l'aviation, le groupe américain dit vouloir s'en servir pour collecter des données aériennes, surveiller l'extérieur de ses centres de distribution et même pour des livraisons à domicile.

Après avoir lancé cet été son service de livraison (en test), Walmart veut à nouveau défier Amazon. Le géant américain de la distribution marche sur les traces du numéro un mondial du e-commerce avec le dépôt lundi 26 octobre d'une demande auprès des autorités américaines pour pouvoir tester l'utilisation de drones.

"Nous testons la technologie des drones en intérieur depuis plusieurs mois. Ceci nous donnerait la permission de commencer à faire des tests en extérieur", a indiqué un porte-parole du groupe américain à l'AFP.

Transport et surveillance extérieur

Dans la demande déposée auprès de l'agence fédérale de l'aviation (FAA), Walmart dit vouloir s'en servir pour collecter des données aériennes, surveiller l'extérieur de ses centres de distribution, transporter des achats du magasin jusqu'à la voiture du client sur le parking, et même pour des livraisons à domicile.

L'usage de drones "fait partie de nos efforts permanents pour améliorer l'efficacité de notre chaîne d'approvisionnement et pour servir les consommateurs plus vite et mieux", a précisé le porte-parole.

Un marché hautement concurrentiel

Même s'il assure avoir son "propre calendrier", l'initiative de Walmart s'inscrit dans la continuité de celle d'Alphabet, maison-mère de Google, ou encore du géant chinois Alibaba, qui se sont lancés à la poursuite d' Amazon, premier à avoir évoqué début 2013 la possibilité d'utiliser des drones pour livrer de petits colis. Après beaucoup d'atermoiements, le géant américain du commerce en ligne avait fini par obtenir en mars 2015 l'autorisation de faire des tests en extérieur aux Etats-Unis.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :