Noël : la vente de sapins possible dès vendredi pour les fleuristes, annonce Julien Denormandie

 |  | 332 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Le ministre de l'Agriculture a expliqué ce mardi que la "vente à l'extérieur pourra être organisée" pour les fleuristes à partir du vendredi 20 novembre, afin que les Français puissent acheter leur sapin de Noël. L'enjeu est important puisque près d'un quart des foyers achète un sapin pour célébrer Noël en France.

Les fleuristes seront autorisés à partir de vendredi à vendre des sapins de Noël en extérieur, comme les autres points de vente habituels, a annoncé mardi le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie.

"Dans la crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés, c'est quand même plus simple d'organiser cette vente de sapins dans la mesure où dans la plupart des cas ça se fait à l'extérieur", a expliqué en préambule le ministre sur l'antenne de la radio RMC.

Lire aussi : Black Friday, Noël : rouvrir le 27 novembre est une question de vie ou de mort, alertent les commerçants

"Vous aurez les lieux habituels, dans lesquels la vente sera organisée, beaucoup de lieux sont déjà ouverts, je pense aux grandes surfaces, je pense aux magasins de bricolage, aux jardineries. S'agissant des fleuristes, (...) la vente à l'extérieur là aussi pourra être organisée", a expliqué le ministre, selon lequel il sera possible d'acheter des sapins à compter de vendredi.

Pas besoin de commande préalable

Le ministre a précisé qu'il serait possible d'acheter ces sapins sans avoir à les commander préalablement. "La filière s'organise, l'ensemble des producteurs sont à pied d'oeuvre et il sera possible pour chacun de nos concitoyens d'avoir accès à ces sapins à partir du 20 novembre", a conclu le ministre, qui avait annoncé dès lundi soir la parution d'un décret pour permettre la vente de sapins de Noël, sans préciser où et à partir de quand.

Lire aussi : Confinement: le gouvernement maintient sa "stratégie", avant un Noël et un réveillon sous le signe des restrictions

Un marché à presque 200 millions d'euros

L'enjeu économique est considérable puisque le marché du sapin de Noël représente 195,8 millions d'euros en 2019, selon les données de Kantar en avril 2020. Près d'un quart des foyers a acheté un sapin l'an dernier pour célébrer Noël - soit environ 7 millions de sapins achetés en France - pour un budget moyen de 28 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :