Restauration : l'accord sur les salaires étendu à tout le secteur

L'accord social dans l'hôtellerie-restauration sera étendu à tout le secteur. Il prévoit une hausse moyenne de 6% des salaires.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'accord social dans l'hôtellerie-restauration va être étendu à tout le secteur, a indiqué ce jeudi soir Hérvé Novelli, le secrétaire d'Etat au Commerce. "J'ai décidé avec mon collègue Xavier Darcos (ministre du travail) l'extension de cet accord", a-t-il indiqué à l'AFP. "Les deux organisations non signataires, que sont l'Umih et le Groupement national des chaînes (GNC), ont fait savoir qu'elles ne ferait pas usage de leur droit d'opposition."

"L'extension sera officialisée après la réunion de la Commission nationale de la négociation collective en janvier", a-t-il précisé. "Mais la décision du gouvernement c'est que l'extension soit prononcée".

L'accord consacre 1 milliard d'euros à augmenter les salaires, alors que le secteur a globalement été crédité de 2,4 milliards d'euros par le biais de la hausse de la TVA. Les salaires seront revalorisés en moyenne de 6% et une "prime TVA", équivalent à 2% du salaire annuel et plafonnée à 500 euros, sera créée.

Concrètement, un salarié au smic à temps plein gagnera 600 euros de plus par an et le gain de pouvoir d'achat supplémentaire ira jusqu'à 1.500 euros pour les employés qualifiés, a expliqué Hervé Novelli. L'accord accorde également deux jours de congés supplémentaires et créé de toute pièce une mutuelle santé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.