Fosun n'exclut pas de monter au capital du Club Med

Interrogé sur l'évolution de sa participation de 9,3% dans le capital du Club Med, le chinois Fosun a simplement indiqué que "chaque prise de participation sera publié dans l'avenir".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Un petit air d'Asie flottait ce jeudi matin sur l'assemblée annuelle du Club Méditerranée. Pour la première fois, son nouvel actionnaire chinois, le groupe Fosun, entré à hauteur de 9,3% du capital en juin, participait à ce rendez vous annuel avec les actionnaires du groupe de tourisme.

Interrogé par un actionnaire, le directeur général de l'investissement du groupe chinois, Jiannong Qian, a déclaré qu'il était "très heureux de participer à sa première assemblée générale du groupe Club Méditerranées". Questionné sur une éventuelle augmentation de sa participation du l'exploitant de village de vacances, le responsable de Fosun a seulement répondu que "chaque prise de participation sera publiée dans l'avenir".

Jiannong Qian a détaillé les raisons de l'intérêt de Fosun pour le Club. "Il n'y a pas d'entreprise telle que le Club Med en Chine". Dans ces conditions, il prévoit un "très bon développement en Chine" pour la marque au Trident à la faveur de la croissance du tourisme chinois et de la hausse des revenus dans ce pays qui est la deuxième économie mondiale, a t-il rappelé.

Le groupe Fosun sera désormais associé aux décisions stratégique du Club Med puisque deux représentants du groupe Jiannong Qian et le président et co-fondateur du conglomérat, Guangchang Guo, rejoignent le conseil d'administration.

A l'occasion de l'assemblée générale, Henri Giscard d'Estaing, le président du Club Med a détaillé ses ambitions sur le marché chinois. "La Chine sera un grand relais de croissance dans les cinq ans à venir", a-t-il prédit. D'ici cinq ans, la Chine devrait devenir le deuxième marché dans le monde du spécialiste des vacances.

En 2015, le groupe de tourisme a pour objectif de compter 200.000 clients chinois dans ses villages, dans les cinq villages qu'il exploitera en Chine et également dans ses autres villages répartis à travers le monde. "En 2005, nous comptions 2.000 clients chinois et, grâce à la publicité de l'ouverture en novembre 2010 du village de Yabuli dans les montagnes chinoises, nous visons 50.000 clients chinois dés 2011", a expliqué le dirigeant devant un parterre d'actionnaires individuels.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.