Fosun n'exclut pas de monter au capital du Club Med

 |   |  364  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Interrogé sur l'évolution de sa participation de 9,3% dans le capital du Club Med, le chinois Fosun a simplement indiqué que "chaque prise de participation sera publié dans l'avenir".

Un petit air d'Asie flottait ce jeudi matin sur l'assemblée annuelle du Club Méditerranée. Pour la première fois, son nouvel actionnaire chinois, le groupe Fosun, entré à hauteur de 9,3% du capital en juin, participait à ce rendez vous annuel avec les actionnaires du groupe de tourisme.

Interrogé par un actionnaire, le directeur général de l'investissement du groupe chinois, Jiannong Qian, a déclaré qu'il était "très heureux de participer à sa première assemblée générale du groupe Club Méditerranées". Questionné sur une éventuelle augmentation de sa participation du l'exploitant de village de vacances, le responsable de Fosun a seulement répondu que "chaque prise de participation sera publiée dans l'avenir".

Jiannong Qian a détaillé les raisons de l'intérêt de Fosun pour le Club. "Il n'y a pas d'entreprise telle que le Club Med en Chine". Dans ces conditions, il prévoit un "très bon développement en Chine" pour la marque au Trident à la faveur de la croissance du tourisme chinois et de la hausse des revenus dans ce pays qui est la deuxième économie mondiale, a t-il rappelé.

Le groupe Fosun sera désormais associé aux décisions stratégique du Club Med puisque deux représentants du groupe Jiannong Qian et le président et co-fondateur du conglomérat, Guangchang Guo, rejoignent le conseil d'administration.

A l'occasion de l'assemblée générale, Henri Giscard d'Estaing, le président du Club Med a détaillé ses ambitions sur le marché chinois. "La Chine sera un grand relais de croissance dans les cinq ans à venir", a-t-il prédit. D'ici cinq ans, la Chine devrait devenir le deuxième marché dans le monde du spécialiste des vacances.

En 2015, le groupe de tourisme a pour objectif de compter 200.000 clients chinois dans ses villages, dans les cinq villages qu'il exploitera en Chine et également dans ses autres villages répartis à travers le monde. "En 2005, nous comptions 2.000 clients chinois et, grâce à la publicité de l'ouverture en novembre 2010 du village de Yabuli dans les montagnes chinoises, nous visons 50.000 clients chinois dés 2011", a expliqué le dirigeant devant un parterre d'actionnaires individuels.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :