Le tourisme espagnol rebondit... en partie grâce aux Français

 |   |  365  mots
Barcelone, capitale de la communauté catalane, et capitale du tourisme espagnol. /Reuters
Barcelone, capitale de la communauté catalane, et capitale du tourisme espagnol. /Reuters (Crédits : Reuters)
L'Espagne s'accroche à sa quatrième place mondiale des destinations touristiques, derrière la France, les Etats-Unis et la Chine. Avec 21,4 millions de visiteurs entre janvier et mai 2014, le pays bat des records de fréquentation. Le nombre de touristes français y a augmenté de 11,5% sur cette période.

Les visiteurs étrangers participent au redressement de l'Espagne. Dans ce pays durement touché par la crise, le tourisme est un des (seuls) moteurs qui tirent encore l'économie vers le haut. Après avoir connu des soubresauts depuis 2008, le pays enregistre 8,2% d'augmentation entre mai 2013 et 2014 avec 6,1 millions d'étrangers accueillis rien que pour le mois de mai. Une étude de l'agence espagnole Frontur sur les mouvements touristiques le confirme, les Français sont non seulement parmi les trois nationalités les plus présentes, mais sont aussi de plus en plus nombreux à passer leurs vacances dans le royaume. 

Les Français préfèrent les Îles Canaries

Parmi les 21,4 millions de personnes à avoir foulé le sol ibérique en cinq mois, les Français occupent une bonne part (3,4 millions), avec les Allemands (3,5 millions) et les Anglais en tête (4,8 millions). Pour le mois de mai 2014 par exemple 27,6% des 6,1 millions de touristes étaient Britanniques, 16,6% Germaniques et 15% Français. Ces derniers étaient 11,5% de plus que l'an passé, avec pour destination favorite les Canaries. 

Mais les petites îles ne raflent pas la couronne à la communauté catalane. La Catalogne a concentré 25% des touristes en mai, soit une augmentation de 2,3% par rapport à 2013. Sa Costa Brava, Barcelone et ses autres richesses ont attiré en particulier des Hollandais, des Allemands, des Italiens et des Asiatiques. 

Les Canaries arrivent en deuxième position avec 12,7% de visiteurs, puis vient l'Andalousie et ses 2,9 millions de visiteurs, soit presque moitié moins. Les Baléares récoltent 2,5 millions de touristes, devant Madrid (1,8 millions). 

Un secteur économique clé pour l'Espagne

Ces bonnes statistiques ne sont pas anodines lorsqu'on sait que le tourisme représentait 10,8% du PIB en 2011 et 11,1% en 2012 selon l'économiste Manuel Figuerola, directeur d'un centre de recherche sur le secteur à l'université de Nebrija. Cette activité pourvoirait même jusqu'à 11,4% de l'emploi national, soit un remède non négligeable contre le chômage. 

Interrogé par Le Monde, le vice-président de l'association patronale Exceltur, José Luis Zoreda expliquait fin 2013:

"Avec près de 45 milliards d'euros de revenus dégagés en 2012, le tourisme est le premier secteur d'exportation et la meilleure garantie, pour les investisseurs, que l'Espagne paiera ses dettes".

Reste à faire une bonne saison estivale 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2014 à 13:33 :
Oui l'Espagne a eu tort de délaissé ce secteur pendant quelques temps, avec un certain mépris pour le touriste. Le retour des efforts est payant et l'Espagne redeviens une destination touristique attrayante.
Réponse de le 24/06/2014 à 15:52 :
L'Espagne n'a jamais délaissé le tourisme si bien que le pays a bétonné massivement à l'aide de subventions européennes. Ce sont les touristes qui ont délaissé l'Espagne face à l'enlisement de la crise.
Réponse de le 05/07/2014 à 16:05 :
Je confirme les propos de Michel.
a écrit le 24/06/2014 à 10:17 :
L’austérité touche a la sécurité alimentaire en France

L'Espagne a-t-elle encore les moyens de nous assurer cette sécurité élémentaire vu les restrictions budgétaires et en personnels de tous ses services publiques nationaux et régionaux ?
a écrit le 24/06/2014 à 10:10 :
Je suis frontalier je vais une fois par semaine en Espagne, je passe une bonne journée, à midi le restaurant nettement moins cher qu'en France et en plus je fais mes courses pour la semaine.
a écrit le 24/06/2014 à 10:05 :
En France on dit que l'on est le premier pays touristique, c'est un mensonge. On compte tous les étrangers qui traversent la France en jour en voitures et qui se rendent à l'étranger. Ils retiennent de la France, le prix des autoroute et du. Arborant ainsi que les bouchons.
a écrit le 24/06/2014 à 8:26 :
" c'est un beau pays à visiter " et pour y vivre , travailler ? les étrangers visitant la France disent la même chose , c'est pareil pour la femme du voisin ....
Réponse de le 05/07/2014 à 16:11 :
En l'occurrence ici on parle du tourisme. L'Espagne à la palme d'or en infrastructures touristiques par rapport à la France. Je ne parle pas de la Costa del Sol. Je parle de tous les hôtels, gites, pensions : qualité irréprochable. Chambre spacieuse et agréable. Services parfaits. Et pour moins chers.

A Paris : pour 120€ vous avez un cagibi bruyant et une salle de bain qui mérite une belle rénovation. Et je soutiens le nouveau programme d'étoiles. Certains hôteliers se sont endormis sur leur laurier.
a écrit le 24/06/2014 à 7:49 :
C'est un beau pays à visiter. Les espagnols sont très accueillants. Il y fait bon vivre; il fait beau et chaud. Le pays a une longue histoire, il y a beaucoup de monuments à découvrir. Et pas de risque d'attentat islamiste comme en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte) ou en France (à Paris, à Lyon, à Marseille).
Réponse de le 24/06/2014 à 9:44 :
Pas d'attentat islamiste en Espagne...et la gare de Madrid ?
Réponse de le 24/06/2014 à 9:52 :
Vous entendez souvent parler d'attentat sur Paris, Lyon ou Marseille ?? Certains commentaires sont des ramassis de stupidités ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :