Club Med : les administrateurs plébiscitent l'offre du Chinois Fosun

Le conseil d'administration a voté à l'unanimité son soutien à l'Offre publique d'achat (OPA) Gaillon II menée par par le conglomérat chinois Fosun avec des partenaires.
Le conseil, qui siégeait avec neuf membres et sans les quatre administrateurs associés à cette offre, juge que celle-ci est la mieux-disante financièrement, à 22 euros par action,
Le conseil, qui siégeait avec neuf membres et sans les quatre administrateurs associés à cette offre, juge que celle-ci est la mieux-disante financièrement, à 22 euros par action, (Crédits : reuters.com)

Les syndicats s'étaient exprimés contre l'offre de Fosun lundi après-midi. Mais les administrateurs en ont décidé autrement... Le conseil d'administration a ainsi décidé dans la même journée de recommander et d'apporter ses titres à l'offre publique d'achat (OPA) Gaillon II, soutenue par la direction du Club Med.

Une offre "prometteuse"

Le conseil, qui siégeait avec neuf membres et sans les quatre administrateurs associés à cette offre, juge que celle-ci est la mieux-disante financièrement, à 22 euros par action, "la plus conforme aux intérêts de la société, de ses salariés et de ses actionnaires" et aussi la "plus prometteuse" pour l'entreprise.

L'ensemble des administrateurs présents entendent apporter leurs titres à cette offre, précise le communiqué.

Des craintes pour l'emploi

Un peu plus tôt, le comité d'entreprise (CE) de Club Med avait, lui, émis un avis consultatif défavorable à cette offre, sur fond de bataille entre le camp "chinois" et celui de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi pour conquérir Club Med.

"Les élus ont pris leurs responsabilités", a déclaré à l'AFP Michel Braquet, délégué central Unsa. Ajoutant :

"Cela fait plusieurs semaines qu'on bataille pour que les deux OPA soient traitées avec égalité. Cela ouvre doucement la porte à Bonomi."

C'est en tout cas la première fois qu'une telle défiance est exprimée ainsi en interne, avec le soutien du syndicat FO majoritaire, envers Fosun, entré au capital en 2010. Les syndicalistes craignent en effet pour l'emploi et réclament aux protagonistes des deux offres en lice d'adopter une "clause sociale".

Feu vert de l'AMF attendu

L'Autorité des marchés financiers (AMF) doit désormais rendre son avis sur la conformité du projet Gaillon II et publier un calendrier alignant les deux offres en présence.

Mais Andrea Bonomi et ses partenaires pourraient surenchérir. Le titre Club Med s'échangeait lundi à 22,45 euros à la clôture. Certains experts financiers y voient le signe que le marché anticipe une nouvelle montée des enchères.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 07/10/2014 à 11:36
Signaler
L Elysée se serait il engagé aupres des autorités Chinoise pour appuyer l offre de Fosun ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.