Club Med : Fosun ne lâche pas et surenchérit à nouveau

 |   |  204  mots
La cotation du titre Club Med a été suspendue vendredi matin.
La cotation du titre Club Med a été suspendue vendredi matin. (Crédits : reuters.com)
Le conglomérat Fosun a annoncé vendredi avoir relevé son offre à 24,60 euros par action. Il livre une bataille acharnée contre Bonomi pour l'acquisition de Club Méditerranée depuis le printemps.

Enième surenchère dans la bataille pour acquérir Club Med. Gaillon II, véhicule d'investissement du milliardaire chinois Guo Guangchang, propriétaire du conglomérat Fosun, a annoncé vendredi 19 décembre avoir relevé son offre sur le Club Méditerranée à 24,60 euros par action, après avoir renchéri le 12 septembre, puis le 1er décembre en proposant 23,50 euros. Cette nouvelle offre, qui vient coiffer celle à 24 euros de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi, valorise le groupe à 939 millions d'euros.

Le marché attend l'Autorité des marchés financiers

Alors qu'il avait dit vouloir laisser le titre coté en Bourse, pour préserver notamment son ancrage français, Gaillon indique qu'un retrait de la cote pourrait être envisagé.

L'Autorité des marchés financiers, qui avait donné à Fosun jusqu'à ce vendredi pour surenchérir éventuellement, a fixé au 7 janvier, 18 heures, la date butoir pour le dépôt d'une éventuelle nouvelle surenchère.

Guo Guangchang et Andrea Bonomi se livrent une bataille acharnée depuis le printemps dernier pour le contrôle du groupe de loisirs. Le marché attend maintenant le nouveau calendrier pour le déroulement des offres de l'Autorité des marchés financiers. La cotation du titre Club Med a été suspendue vendredi matin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :