Tourisme : Pierre et Vacances espère enfin sortir la tête de l'eau cet été

Le numéro un européen des résidences de loisirs affiche des résultats toujours marqués par une activité réduite au troisième trimestre. Mais le groupe se veut optimiste pour la suite puisque les réservations sont en hausse pour le quatrième trimestre de l’exercice (démarrant en juillet).

2 mn

(Crédits : Center Parcs)

Pierre et Vacances peine à sortir la tête de l'eau, mais anticipe de meilleurs résultats pour le quatrième trimestre de son exercice décalé 2020-2021 (juillet-septembre). Le numéro un européen des résidences de loisirs, a annoncé un chiffre d'affaires de 172,5 millions d'euros pour le troisième trimestre de son exercice décalé 2020-2021, toujours affecté par le Covid-19, mais annonce en effet "des réservations en hausse pour le quatrième trimestre".

Au troisième trimestre, qui s'est achevé fin juin, Pierre et Vacances a affiché 134,4 millions d'euros de chiffre d'affaires pour les activités touristiques et 38 millions pour les activités immobilières, selon un communiqué publié mardi. Le groupe, qui estime "plus représentatif" d'exclure les nouvelles normes comptables IFRS 11 et 16, fait état d'un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre de 86,7% par rapport à la même période en 2019-2020 mais en chute de 44,9% par rapport à l'exercice 2018-2019.

Lire aussi 9 mnTourisme : comment les clubs de vacances repartent à la conquête des clients

Porté par la Belgique et les Pays-Bas

Le trimestre a été marqué par une activité touristique très faible en avril suivi d'une réouverture progressive en mai, en forte croissance (+169%) par rapport à l'exercice précédent marqué par le confinement, mais en baisse de 58,5% par rapport à l'exercice 2018-2019.

Avec 90,8 millions d'euros, Center Parcs Europe fait moins de la moitié du même trimestre en 2019. L'activité est réalisée à plus de 60% par les domaines néerlandais et belges, ouverts, avec restrictions, sur la totalité du trimestre, alors que les domaines allemands et français ont rouvert pour la plupart entre la mi-mai et début juin.

Le chiffre d'affaire du développement immobilier, hors nouvelles normes comptables, s'élève quand à lui à 65,4 millions d'euros, soit +12% par rapport à l'exercice précédent et +81% par rapport à 2018-2019. Le groupe a adressé à ses propriétaires individuels début juillet un projet d'avenant à leur contrat de bail proposant, "selon certaines conditions et modalités, le versement d'un montant représentant 50% des loyers contractuels pour la période de 15 mars 2020 au 30 juin 2021", selon le communiqué.

Pour le paiement des loyers à compter du 1er juillet 2021, deux options sont proposées: un loyer fixe de 72,5% du loyer contractuel jusqu'au 31 décembre et de 100% au-delà de cette date, ou un loyer variable avec un minimum garanti de 50% sur 18 mois jusqu'au 31 décembre 2022.

Par ailleurs, le groupe assure que depuis l'annonce du calendrier de levée des restrictions sanitaires fin avril, il enregistre "des flux hebdomadaires de réservations en hausse".

(Avec AFP)

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 28/07/2021 à 23:23
Signaler
Il est important que les futurs investisseurs chez P&V soient au courant de leurs pratiques : on vous vend au prix fort un bien immobilier, avec une promesse de location. Tout le monde il est beau !… A l'issue des 9 ans du 1er bail, renégociation à l...

à écrit le 27/07/2021 à 17:19
Signaler
Les pratiques de Pierre & Vacances sont peu soucieuses du respect des personnes et des lieux qu'ils exploitent... en laissant les résidences avec peu d'entretien pour assurer le bon état des lieux sur le long terme et en négligeant ses engagements au...

à écrit le 27/07/2021 à 17:19
Signaler
Les pratiques de Pierre & Vacances sont peu soucieuses du respect des personnes et des lieux qu'ils exploitent... en laissant les résidences avec peu d'entretien pour assurer le bon état des lieux sur le long terme et en négligeant ses engagements au...

à écrit le 24/07/2021 à 18:16
Signaler
Depuis 10 ans PVC cumul les déficits et aujourd’hui il veut faire porter ces fautes de gestions sur le Covid 19 qui en fait ne représente qu’une partie de ceux-ci, il ne faut pas oublier qu’en contre parti le groupe à bénéficier du PGE et du chômage ...

à écrit le 24/07/2021 à 14:28
Signaler
Votre article omet un "détail" : aucun loyer n'a été versé aux copropriétaires Center Parc en 2021 alors que les sites ont ré-ouvert à la mi-mai. Des milliers de copropriétaires se sentent spoliés !

à écrit le 24/07/2021 à 12:28
Signaler
Des constructions à bas prix vendues très chers à des particuliers contre la promesse d'un bail. Au bout du compte, PV abandonne votre résidence non entretenue, et va construire ailleurs. Un système qui se moque de l'écologie et des propriétaires. Sa...

à écrit le 24/07/2021 à 11:22
Signaler
Voilà qui devrait permettre à P&V de verser (progressivement) les arriérés de loyers qu'ils doivent (contractuellement !) aux propriétaires-bailleurs. Indispensable s'ils veulent pouvoir pérenniser un système avant tout fondé sur la confiance mutuell...

à écrit le 24/07/2021 à 11:13
Signaler
Quand on ne respecte pas le bail signé avec les propriétaires des résidences, on ne peut être que gagnant! P&V Center Parcs doit s’attendre à de nombreux procès de la part des propriétaires qui savent que leur déficit est structurel et bien antérieu...

à écrit le 24/07/2021 à 11:09
Signaler
P&V Center Parc sont en grande difficulté financière depuis des années bien avant le Covid-19 qui a bon dos et ces les propriétaires des résidences qu’ils exploitent qui paient les pots cassés.

à écrit le 24/07/2021 à 10:44
Signaler
A ce jour, malgré les annonces de P et V, peu de propriétaires ont signé l’avenant inique proposé par P et V. La soi-disant concertation n’a qu’un seul but, retarder le paiement des loyers et étrangler les propriétaires. N’en doutez pas, des actions ...

à écrit le 22/07/2021 à 8:17
Signaler
Envisager des vacances en Août ? Même pas en rêve vu les conditions sanitaires, les contraintes. Par contre, le ressentiment, l'amertume, la colère sont bien présents.

à écrit le 21/07/2021 à 23:23
Signaler
Et les avoirs pour les réservations annulées, ils comptent les rembourser quand ? Un an qu'on se fait balader de service en service.

le 22/07/2021 à 15:52
Signaler
Ils ne paient même pas les propriétaires des appartements qu'ils mettent en location...........

à écrit le 21/07/2021 à 17:15
Signaler
Pierre ,confiné ,masqué,vacciné et peut-être Vacances.

à écrit le 21/07/2021 à 13:30
Signaler
Ben l'espérance part du principe ou les clients viendrons !! étant de cela, macron a fait que je ne viendrai pas !! du coup si ils espèrent économiquement, la réalité sera tout autre !

à écrit le 21/07/2021 à 11:53
Signaler
Avec ce qui se prepare le gauleiter, le mieux serait de rester prudent. Vous etes prevenu.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.