EADS sous le coup d'une enquête au Royaume Uni

 |   |  174  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe français EADS aurait obtenu un contrat contre des pots-de-vin en Arabie saoudite. Selon le Financial Times, le groupe fait l'objet d'une enquête menée par le bureau britannique des fraudes graves.

Selon le Financial Times publié ce mardi, le bureau britannique des fraudes graves (SFO) a lancé une enquête visant des présumés pots-de-vin adressés à des responsables saoudiens par une filiale britannique du géant aéronautique EADS.

Cette enquête vise un contrat d'une valeur de deux milliards de livres (2,3 milliards d'euros) remporté par GPT Special Project Management. Ce dernier est destiné à fournir des services de communication et d'intranet à la garde nationale saoudienne, en charge de la sécurité de la famille royale.

Les accusations ont été faites par un ancien employé de GPT. Des voitures de luxe, des bijoux et d'importantes sommes d'argent en liquide venant de comptes londoniens auraient été versés à des responsables saoudiens par le biais d'intermédiaires, selon le Sunday Times qui a été le premier média a faire état de l'enquête.

Le Financial Times indique que deux sources proches du dossier ont confirmé l'existence de cette enquête.  Mais EADS et le SFO n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter l'information.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2011 à 16:56 :
Si j'ai bonne mémoire le gouvernement de Sa Majesté avait, au nom des intérêts supérieurs du pays, invité le SFO à "la boucler" dans une belle affaire de pots de vins au sujet de la vente de 72 avions de combats Typhoon à l'Arabie saoudite. Mais cette fois-ci, il s'agit d'une société de "frogs" et de "krauts".Alors vivent la justice et la rectitude anglaises. C'est ça le fair play!
a écrit le 31/05/2011 à 11:09 :
Il doit y avoir erreur sur le contrat, c'est de celui concernant 72 eurofighters qu'il doit s'agir.
a écrit le 31/05/2011 à 8:27 :
euh !! y a une erreur là !! EADS n'est pas seulement français , arrêtez de dire des bêtises
Réponse de le 31/05/2011 à 9:14 :
C'est clair. Il est détenu à parité entre la France et l'Allemagne. Et historiquement European Aeronautic Defence and Space Company est créée le 10 juillet 2000 par la fusion de trois entreprises européennes :
l'allemand DASA ;
le français aerospatiale-Matra, issu de la fusion de Matra et d'aerospatiale ;
l'espagnol CASA.
a écrit le 31/05/2011 à 8:12 :
à noter que les anglais ont eu aussi balancé des pot-de-vins massifs pour décrocher des contrats en arabie saoudite. mais cela semble pardonnable si ça vient de chez eux.
les spécialistes de la péninsule arabique disent qu'il est quasi impossible d'être clean en faisant des affaires avec eux, ce sont les saoudiens qui demandent expressement des pot-de-vins pour arroser un neveu, un cousin, etc.. ce pays est en train de couler car la famille royale avec ses milliers de prince en multiplication croissante coute bien trop cher, la seule solution revient par un pétrole toujours plus cher, et là vous noterez que malgré les partoles toujours rassurantes des saoudiens, ils n'augmentent jamais leur production et les faits montrent qu'ils la baisse même.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :