Aéroports de Paris annonce un plan de départs volontaires de 370 personnes

La direction a annoncé jeudi un plan de départs volontaires qui concernerait plusieurs centaines de salariés, et embaucher dans le même temps 180 personnes pour renforcer l'accueil des passagers et les fonctions de maintenance. Une décision compliquée à annoncer pour un groupe public qui gagne beaucoup d'argent.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Aéroports de Paris (ADP) a annoncé jeudi un plan de départs volontaires (PDV), qui concernerait 370 salariés, et embauchera dans le même temps entre 150 et 200 personnes pour renforcer l'accueil des passagers et les fonctions de maintenance. Le sujet devait être évoqué ce jeudi par le PDG d'ADP, Augustin de Romanet, lors d'un comité d'entreprise (CE). Interrogés, ni la direction ni même les syndicats - qui avaient pourtant lancé un appel à la grève en juin pour s'opposer au démantèlement du groupe - n'ont souhaité commenter cette information.

L'objectif est de réduire le sureffectif et la masse salariale de l'entreprise. La direction marche sur des ?ufs. Déjà difficile à communiquer pour une entreprise en difficulté, l'annonce d'une réduction des effectifs est très sensible concernant un groupe public, contrôlé majoritairement par l'Etat, et en très bonne santé financière.

ADP a préparé le terrain

Pour autant, le groupe a préparé le terrain. En décembre, ADP avait lancé un plan d'économies pour limiter à 3 % en moyenne par an la progression maximum des charges courantes de la maison-mère entre 2012 et 2015.

Lors de cette annonce, la question d'une accélération des réductions d'effectifs avait été évoquée pour rattraper le retard pris sur les objectifs fixés dans le contrat de régulation économique (CRE) signé avec l'Etat en 2010 portant sur la période 2010-2015. Le directeur général adjoint finances et administration d'ADP, Laurent Galzy, avait alors déclaré que des licenciements étaient inenvisageables. « Une chose n'est pas envisageable, c'est des licenciements, c'est absolument certain (...) on va gérer ça dans le respect du pacte social d'ADP et uniquement avec des mesures basées sur le volontariat ».

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 19/07/2013 à 19:52
Signaler
Des volontaires qui portent encore la marque de la semelle de celui qui leur a demandé de partir ...au postérieur !

à écrit le 19/07/2013 à 12:37
Signaler
c'est bon, qu'ils prennent l'avion et rentrent chez eux !

à écrit le 19/07/2013 à 11:23
Signaler
Je ne vais pas pleurer. ADP a une pyramide des âges ultra vieillissante (1% des salariés ont moins de 30 ans, sic). Quelques anciens vont partir en retraite de façon anticipé avec un beau chèque au bout et de l'autre côté, ils vont embaucher du perso...

à écrit le 19/07/2013 à 10:34
Signaler
Vous avez vu? Du jour au lendemain la hausse des parkings des aéroports de Paris a été de 50%. CA C'EST DU VOL? Vinci ne serait pas passe par la?

à écrit le 18/07/2013 à 19:57
Signaler
Dans le cadre d'un plan de remploi auront t'ils un CDI au futur aéroport de Nantes ?, parce que là Jean Marc pourra peut être faire quelque chose si les opposants au projet veulent bien le laisser faire

à écrit le 18/07/2013 à 19:33
Signaler
Somme toute, l'incapacité d'obtenir une mobilité fonctionnelle interne, pour des raisons inconnues, contraint les braves "Ressources Humaines" à mettre dehors contre un certain pécule, des centaines de "pannes"convaincues de partir de leur plein gré,...

à écrit le 18/07/2013 à 19:07
Signaler
ADP est deja super rentable mais bon... pas assez de croissance ??!!?? Ca va etre la fete pour 150 personnes chez ADP, parce qu'ils vont partir avec un gros chèque... c'est sûrs !!!!!

à écrit le 18/07/2013 à 18:50
Signaler
...un peu plus de chômeurs......la courbe "s'inverse"...AH! bon??

à écrit le 18/07/2013 à 17:40
Signaler
Les aéroports de Paris sont à revoir de A à Z et surtout Roissy concurrencé,par Londres, Frankfurt, Zurich etc. A Roissy on se croirait dans un aéroport de l'ex-URSS; Triste, mal conçu, triste, sale, mal organisé, très mal, relié à la ville etc. Pour...

le 18/07/2013 à 18:01
Signaler
Bravo pour votre total hors sujet !

le 18/07/2013 à 18:43
Signaler
Moi, je kiffe Roissy eeeee, Ah ouééééeeee. C'est super cooool. Et Gilles tu es relou comme un bolosse ...chao et allo quoi !

le 18/07/2013 à 18:50
Signaler
"A Roissy on se croirait dans un aéroport de l'ex-URSS" : au moins ceux-là étaient propres. CDG est dégueulasse, même Lagos est plus propre.

le 18/07/2013 à 18:53
Signaler
Je ne vois pas en quoi mon propos est hors sujet puisque ADP licencie sans doute pas parce que tout va pour le mieux dans le meilleurs des monde. Roissy est l'aéroport le plus mauvais du continent n'en déplaise aux élites qui nous gouvernent.

le 19/07/2013 à 11:21
Signaler
@Gilles 1 ;+++++++++++++++1000 CDG-Orly sont des aéroports " cauchemars " 2 cercles dantesques... Les aéroports africains sont à 80 % mieux organisés et plus propres et le per sonnel très agréable et disponible. N.B.Les licenciés sont (je voudrais m...

à écrit le 18/07/2013 à 17:11
Signaler
bravo la priorité de l emploi du Gouvernement ! Les entreprises publiquent montrent l exemple ....

le 19/07/2013 à 8:45
Signaler
@ "Flamby" ... " les entreprises publiques" ... pas "publiquent" !

le 19/07/2013 à 10:59
Signaler
Adjectif et non verbe.....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.