Incroyable ! Easyjet veut des redevances d'Aéroports de Paris plus chères !

 |   |  266  mots
Les redevances vont augmenter de 2,95% à Roissy et Orly en 2014.
Les redevances vont augmenter de 2,95% à Roissy et Orly en 2014. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon des sources concordantes, alors que toutes les compagnies aériennes françaises ont, mercredi, voté contre la hausse de 2,95% décidée par ADP en 2014, Easyjet a voté "pour".

«Inimaginable » « Vous y croyez-vous ? « c'est dingue » « non mais on rêve »… Au sein des compagnies aériennes françaises, on n'en revient pas. Une compagnie aérienne, qui plus est, low-cost, s'est déclarée favorable à la hausse de redevances aéroportuaires décidée par Aéroports de Paris (ADP). « L'un des aéroports les plus chers d'Europe », précise t-on chez Air France. Effectivement, cela a de quoi surprendre. C'est pourtant, selon des sources concordantes, ce qu'a fait Easyjet mercredi, lors de la dernière réunion de la commission consultative économique (cocoeco) d'Aéroports de Paris (ADP). La compagnie britannique à bas coûts a voté pour la hausse de 2,95% des redevances décidée par ADP en 2014, contrairement à toutes les compagnies aériennes françaises et l'association internationale du transport aérien (Iata), lesquelles ont voté contre, au motif, notamment, que cette « hausse est quatre fois supérieure au niveau d'inflation retenu ».

 Emotion

Déjà qu'une abstention, comme l'a fait le Board Airlines Representatives (BAR), qui représente les compagnies régulières étrangères, est quasiment interprétée dans ces instances comme un vote favorable, le « pour » suscite une certaine émotion dans le paysage aérien français. Il est donc loin le temps où la compagnie low-cost se plaignait des hausses de redevances aéroportuaires d'ADP. Aujourd'hui, plusieurs membres de compagnies aériennes se demandent quel intérêt Easyjet a eu à agir ainsi, sachant que l transporteur n'est pas réputée pour faire des concessions à ses fournisseurs.

Interrogé, Easyjet n'a pas souhaité faire de commentaires. ADP non plus. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2013 à 17:41 :
Le message important, c'est pourquoi ADP a des taxes aussi élevées pour un résultats aussi faible ? (je fais un très gros effort pour rester poli avec le mot "faible")

Sur un billet moyen courrier, les taxes représentent souvent au final la majorité du prix, ça illustre une situation où les compagnies ont fait d'énormes efforts pour améliorer leur efficacité, et les aéroports se reposent sur leur monopole de fait. Perdre à la marge quelques clients pour Beauvais ne pourra jamais avoir un impact un tant soit peu significatif sur ADP.
a écrit le 21/11/2013 à 22:07 :
Easyjet est une compagnie sérieuse, avec un modèle économique bien ficelé.
Ils disposent de pas mal de bases que ce soit tant à Paris qu'en France, et dans d'autres pays.
Elle n'opère qu'en court en moyen courrier, ce qui fait qu'elle ne sera pas la plus pénalisé, mais elle c'est à quelle point le marché français pourrait être concurrentiel, si cela fait qu'Air France doivent renoncer à certains vols ou fréquences faute de rentabilité, suis sur qu'ils chercheront à avoir plus de fréquences, et que cela jouera en leur faveur.

De plus même si Paris reste une base importante, il ne faut pas oublier que par se biais ce qu'easyjet cherche à faire, du moins je pense c'est faire du mal à Air France, pour qui cela serait simplement catastrophique.
a écrit le 21/11/2013 à 21:00 :
Ah ces anglais, toujours prêts à être dans les bons coups ! La fourberie ne les arrêtera jamais ! Ils ont évidemment un grand intérêt à voter pour... Nul n'ignore la place de plus en plus importante que joue Esayjet chez ADP, ils ont maintenant pignon sur rue dans le T2 et ADP leur aménage des espaces réservés après avoir rénové ses terminaux. Bref c'est un juste retour des choses. Il est évident que par ce vote, easyjet compte peser plus chez ADP (créneaux, etc).
a écrit le 21/11/2013 à 15:31 :
Il suffit d'observer où Easyjet fait son fric. Le low cost c'est surtout pour des vols courts et moyens courrier. Les Aéroports de Paris rejoignent plus de destinations internationales qu'en province donc cela ne concerne que très peu Easyjet. En tout cas, cette décision est un beau coup médiatique qui ne mange pas de pain.
Réponse de le 21/11/2013 à 20:40 :
Vous plaisantez, Easyjet est le 2ème client après AF d'ADP. Sont complètement concernés.
Réponse de le 22/11/2013 à 0:27 :
@bill

Dans ce cas c'est une stratégie de communication sans "risque".
a écrit le 21/11/2013 à 13:33 :
Ben, si O'Leary ne va plus être en mesure jouer la provoc' (sans risques, comme le dit très bien Benoit) pour "faire causer dans les journaux", faut bien que quelqu'un s'y colle...
a écrit le 21/11/2013 à 8:47 :
Oh mais c'est pourtant simple Monsieur le journaliste : vous n'aviez pas trouvé avant d'écrire votre article ? Les hausses de redevances, Easyjet, elle s'en tamponne, car elles gênent les autres compagnies, pas Easyjet à la marge opérationnelle bien plus élevée. C'est pourtant pas compliqué ...
a écrit le 21/11/2013 à 8:10 :
c'est malin je trouve... et sans risque....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :