Transavia (Air France) défie Easyjet, Vueling et le TGV sur Paris-Barcelone

 |   |  328  mots
(Crédits : dr)
La fliale low-cost d'Air France va ouvrir Paris-Barcelone, une route déjà assurée par Vueling et Easyjet et sa maison-mère, mais aussi par le TGV. Ce dernier a fort à faire face aux 26 vols par jour des compagnies aériennes.

L'automne, à l'occasion d'un colloque, Pierre Messulam, directeur de la stratégie et de la régulation à la SNCF, s'inquiétait de « la concurrence des low-cost aériennes sur certaines routes ». Sur Paris-Barcelone, une liaison ouverte le 15 décembre dernier, il ne sera pas en reste. Après Easyjet (3 vols par jour), Vueling (11 vols), Transavia, la filiale à bas coûts d'Air France va également se lancer sur cette ligne cet été. Une semaine après avoir annoncé son programme estival, la compagnie a annoncé ce mardi l'ouverture d'Orly-Barcelone à raison probablement de deux vols par jour. Une offre complémentaire de celle d'Air France qui assure déjà 11 vols jour. Au total, les compagnies aériennes s'élève à 26 vols par jour ! En face, la SNCF et Renfe proposent deux aller-retours par jour avec des rames de 510 places, avec un temps de parcours de 6h25, qui laisse la vie belle aux transporteurs aériens. Depuis sa mise en service de cette ligne (qui relie 17 villes de deux côtés de la frontière) 50.000 voyageurs ont utilisé le train. Au total 80.000 réservations ont été effectuées.

 L'ouverture de Tel Aviv sucite la grogne d'Easyjet et de Vueling

Cet été, Transavia va ouvrir 17 nouvelles lignes l'été prochain, dont 10 à Orly sud, sa base principale : Barcelone, Faro, Rome, Pise, Malaga, Prague, Budapest, Istanbul, Athènes et Tel Aviv. Cette dernière ligne fait l'objet d'une contestation de la part d'Easyjet de Vueling. En effet dans le cadre de l'extension de l'accord euro-méditerranéen relatif aux services aériens entre l'Union européenne et Israël, trois vols hebdomadaires sont autorisés cet été entre la France et Israël pour une compagnie établie en France. La direction générale de l'aviation civile (DGAC) a choisi Transavia. Au grand dam de ses concurrents. « Choisir une filiale d'Air France (laquelle assure déjà cette ligne) pour ouvrir cette ligne à la concurrence est regrettable», explique un opérateur sous couvert de l'anonymat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2014 à 20:49 :
Il y a les inconditionnels de l'avion mais il y a aussi les réticents à l'avion ! Avec 6 heures 30 de trajet en TGV,il n'y a pas le soucis des attentes et peut-être le plaisir de voyager et non de se faire transporter ... A chacun de faire ses préférences et il n'y a pas que le prix !
a écrit le 22/01/2014 à 15:10 :
Transavia ne doit pas rester les bras croisés cette compagnie à raison de contre-attaquer.
a écrit le 22/01/2014 à 14:12 :
Il est probable que le train ait plus de succes a partir de Lyon et Montpellier plutot qu'a partir de Paris. Mais le volume de voyageurs est certainement 10 fois plus faible..
Réponse de le 23/01/2014 à 11:34 :
Pas depuis Montpellier en tous cas ! La ligne grande vitesse s'arrête à Nîmes pour le moment et d'ici 2 ou 3 ans, elle devrait arriver à Montpellier. Le reste du chemin est une ligne classique et ne sera finalement pas faite avant 2030, car pas prioritaire pour ce gouvernement. Donc le mieux reste la voiture, plus rapide et moins cher à partir de 2 personnes. L'offre TGV est complètement inintéressante... sans compter les retards, les risques de grève... Personnellement, je suis plutôt pro train, mais si c'est pour ne pas finir les lignes, il valait mieux miser tout sur l'avion !
a écrit le 22/01/2014 à 13:15 :
1) On ne comprend pas bien les réticences de la SNCF. Si l'avion est moins cher que le train, pourquoi avoir ouvert une liaison TGV Paris Barcelone ?
2) C'est un véritable pont aérien entre Paris et Barcelone, proche de celui de Paris-Francfort. La présence de Easyjet et Vueling ou Transavia va tendanciellement faire baisser le prix du billet et rendre la position d'Air France et d'Iberia intenable.
Réponse de le 22/01/2014 à 15:52 :
iBERIA = Vueling
Réponse de le 22/01/2014 à 19:29 :
Iberia n'est pas présente sur la ligne, elle laisse Vueling sa filiale faire le boulot
Réponse de le 22/01/2014 à 19:36 :
Et transvasa appartient a air france

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :