Ferry en feu : l'évacuation du navire est terminée, le bilan est de 8 morts

 |   |  243  mots
Parti de Patras dans l'ouest de la Grèce, le ferry devait se rendre dans le port italien d'Ancône.
Parti de Patras dans l'ouest de la Grèce, le ferry devait se rendre dans le port italien d'Ancône. (Crédits : Reuters)
La marine italienne a annoncé que la totalité des passagers du ferry en feu dans la mer adriatique, a été évacuée. Le commandant de bord qui était resté pour inspecter le navire a pu quitter le navire. Le bilan provisoire fait état de huit morts.

Tous les passagers du ferry, dont l'incendie au large de l'Albanie a fait au moins huit morts, ont été évacués, ont annoncé lundi les garde-côtes italiens en milieu d'après-midi.

"Tous les passagers évacués, neuf membres d'équipage encore à bord pour inspecter le navire", ont affirmé les garde-côtes sur leur compte Twitter. Le Norman Atlantic transportait 478 personnes, 56 membres d'équipage et 422 passagers.

Huit personnes ont trouvé la mort en se noyant. Cette information a été confirmée par le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi.

Les autorités maritimes italiennes, grecques et albanaises s'étaient lancées dans une course contre la montre pour récupérer des centaines de personnes, prises au piège lundi sur le pont de ce ferry, le Norman Atlantic, qui transportait 478 passagers et membres d'équipage, en majorité Grecs.

Les hélicoptères à la manœuvre

Le feu s'est déclaré sur le ferry dimanche 28 décembre à l'aube dans l'emplacement réservé aux véhicules, par une mer démontée et des vents violents, alors que le bateau assurait la liaison entre Patras, dans le sud-ouest de la Grèce, et Ancône, dans l'est de l'Italie. Depuis dimanche, des hélicoptères s'affairent pour hélitreuiller les passagers sur un navire voisin. Une équipe médicale avait été hélitreuillée à bord du ferry pour assister les 213 passagers et membres d'équipage qui s'y trouvent encore, a précisé la marine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2014 à 2:42 :
Un bateau sans bouée ni gilet ou canot de sauvetage c'est un peu comme un avion sans parachute... c'est ce qu'on peut appeler un moyen de transport statistiquement "sûr".
a écrit le 29/12/2014 à 19:59 :
Ils auraient dû hélitreuiller Schettino à bord pour s'occuper des passagers.
a écrit le 29/12/2014 à 15:22 :
à 15h20, ça fait déjà un moment que tous les passagers sont évacués, cet article n'est pas mis à jour. Même les morts ne sont plus sur le bateau.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :