Air France-KLM retrouve des couleurs en affichant de solides bénéfices

Après un premier semestre pénalisé par les grèves à Air France, Air France-KLM a réalisé au troisième trimestre de son exercice 2018 un bénéfice d'exploitation de 1,065 milliard d'euros, largement supérieur aux attentes des analystes qui prévoyaient déjà de bons résultats.
Fabrice Gliszczynski

4 mn

(Crédits : Reuters)

Belle dynamique pour Air France-KLM. Dix jours après la signature d'un accord salarial à Air France, le groupe français reprend de belles couleurs sur le plan financier. Impacté au premier semestre par des grèves à Air France qui ont coûté 335 millions d'euros, Air France-KLM a réalisé des résultats très solides au troisième trimestre de son exercice 2018, certes inférieurs à ceux de ses concurrents, mais supérieurs aux prévisions des analystes qui s'attendaient déjà à une bonne performance. Comme IAG (maison-mère de British Airways, d'Iberia, Air Lingus, Vueling et Level), Air France-KLM profite de la demande pour contrer la hausse de sa facture pétrolière.

Près de 120 millions d'euros de plus que le consensus des analystes

Le groupe français a, en effet, publié ce mercredi 31 octobre un résultat d'exploitation de 1,065 milliard d'euros pour la période juillet-septembre, en retrait certes de 77 millions par rapport à la même période de l'année dernière (mais en hausse de 11% à change constant), mais largement au-dessus des prévisions des analystes, lesquels tablaient en moyenne sur un bénéfice d'exploitation de 943 millions d'euros. Sans surprise, le cours de Bourse bondissait ce mercredi matin de plus de 5% à la Bourse de Paris. Ces résultats sont légèrement inférieurs à ceux de IAG (1,106 milliard d'euros de bénéfice après impôt, en hausse de 12%) de Lufthansa (1,354 milliards, en baisse de 12%).

Dans un environnement très concurrentiel et malgré un effet défavorable du change qui impacte les comptes de 88 millions d'euros, Air France-KLM est parvenu à augmenter sa recette unitaire de 0,5% (et même de 2,4% à change constant), quand son rival Lufthansa a affiché une baisse de 1,3% pour conserver ses parts de marché. Combiné à une hausse du trafic de 2,3%, à 28,5 millions de passagers, le chiffre d'affaires a progressé de 4% (et même 5,8% à change constant), à 7,5 milliards d'euros. Les coûts unitaires ont baissé de 1% et, au final, Air France-KLM a pu compenser les effets négatifs de l'augmentation du prix du carburant et de devises.

« Air France-KLM a réalisé un résultat d'exploitation solide sur le trimestre d'été 2018, reflétant l'engagement de toutes ses équipes, sa puissance commerciale et l'attractivité de ses marques. L'accord salarial conclu chez Air France apporte de la stabilité et de nouvelles perspectives pour nos activités et nos salariés. Je suis convaincu que, dans les prochains mois, nous serons capables de nous appuyer sur les forces et atouts du groupe pour construire une stratégie ambitieuse et innovante, afin d'assurer le succès de nos compagnies et de repositionner Air France-KLM en leader de l'industrie », a déclaré dans un communiqué Ben Smith, le nouveau directeur général du groupe.

Comme c'est le cas depuis plusieurs années, KLM a généré la meilleure performance. Son résultat d'exploitation s'est élevé à 573 millions d'euros (-15 millions par rapport à l'an dernier) contre 493 pour Air France (-66 millions), qui a rencontré beaucoup de problèmes opérationnels cet été. La marge du transporteur batave s'élève à 18,4% (-1,5 point) contre 10,8% pour Air France (-1,9 point). À noter également, la bonne performance du pôle low-cost Transavia (France et Holland) qui a dégagé un bénéfice d'exploitation de 178 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 615 millions. Ce qui fait une marge opérationnelle de 29% !

Bonnes perspectives

Les perspectives sont bonnes également. Dans son communiqué, le groupe fait état d'un maintien de "l'environnement positif en matière de demande", et "prévoit une augmentation des revenus de l'activité Passage réseaux au quatrième trimestre 2018, avec des coefficients d'occupation long-courrier prévisionnels (jusqu'en février inclus supérieurs) à l'année dernière et une recette unitaire Passage stable à change constant".

Le groupe réaffirme son objectif de coût unitaire, compris cette année entre 0% et +1,0% à change constant, prix du carburant et charges de retraite constants, tout en ne prévoyant plus qu'une croissance de 2,0% à 2,5% de ses capacités (contre +2,5% à +3,5% auparavant) en raison de la hausse du prix du carburant et des incertitudes géopolitiques. L'accord salarial signé le 19 octobre ne renchérira ses coûts salariaux que de 51 millions d'euros en 2018, précisé Frédéric Gagey, le directeur financier d'Air France-KLM.

Autant de signaux positifs qui font que le groupe devrait afficher des résultats positifs au quatrième trimestre, qui lui permettront de réaliser un résultat d'exploitation annuel supérieur au 1,292 milliard d'euros enregistré au bout de neuf mois. Ce qui permettrait à Air France-KLM de se rapprocher des résultats observés l'an dernier (1,5 milliard d'euros), malgré les grèves à Air France et une facture carburant qui aura augmenté de 500 millions d'euros cette année, à 5 milliards en 2018 selon les prévisions de la direction.

Reste à espérer que le SNPL (le Syndicat national des pilotes de ligne) ne vienne pas gâcher cette spirale dynamique en lançant une nouvelle grève, comme a menacé de le faire son président si les négociations catégorielles sur les salaires des pilotes n'étaient pas avancées. Car Air France-KLM a besoin de se préparer pour l'année prochaine qui verra, selon ses prévisions, sa facture carburant bondir de 900 millions d'euros !

Fabrice Gliszczynski

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 02/11/2018 à 13:43
Signaler
Et bin, c'est marrant de lire partout se désir d'être dirigé par d'autres pays, espèce d'espace fantasmé, tjrs mieux ailleurs. On se dit qu'il y a une sorte d'appétence pour la soumission dans ce pays, on comprends mieux la collaboration.

à écrit le 02/11/2018 à 11:18
Signaler
On peut en même temps accorder des hausses de salaire et faire des bénéfices. En fait c'était même une condition sine-qua-non, mais encore fallait t'il avoir l'intelligence de la reconnaître. Décidément il me plaît de plus en plus ce Mr Smith... ...

à écrit le 02/11/2018 à 10:50
Signaler
??

à écrit le 02/11/2018 à 9:35
Signaler
Whaaoo!!!! avec un telle nouvelle a quand la prochaine grève!!!!!

à écrit le 01/11/2018 à 8:29
Signaler
AF, dites-vous, apporte bcp à l'état sous forme de taxes et redevances qui sont un frein à la croissance !!! Et voilà, vous avez tout résumé : AF est bien un frein à la croissance !!! La preuve par l'absurde, que vous venez de réussir magnifiquement...

le 03/11/2018 à 19:56
Signaler
Au contraire notre clientèle est avant tout étrangère car les français critiquent toujours ce qui est français alors que les étrangers qui eux ont comparé avec d autres compagnies nous restent fidèles 😁😁

le 05/11/2018 à 1:59
Signaler
Votre raisonnement est plutot absurde que decoulant d’une démonstration par l’absurde... vous n’avez pas fait mathsup visiblement ...

à écrit le 01/11/2018 à 8:29
Signaler
AF, dites-vous, apporte bcp à l'état sous forme de taxes et redevances qui sont un frein à la croissance !!! Et voilà, vous avez tout résumé : AF est bien un frein à la croissance !!! La preuve par l'absurde, que vous venez de réussir magnifiquement...

le 03/11/2018 à 1:53
Signaler
Votre propos est malheureusement difficile à comprendre . Il semble que vous aillez mal lu: il est écrit «  un frein à SA croissance » . Il est évident pour tous qu’un surcroît de taxes constitue un frein à la croissance des entreprises qui y sont s...

à écrit le 31/10/2018 à 23:45
Signaler
Que de commentaires haineux de personnes qui: soit ne comprennent pas les chiffres qu’ils lisent, soit ne connaissent pas l’environnement aéronautique et ses contraintes fiscales: AF GAGNE DE L’ARGENT, OHÉ, VOUS L’AVEZ COMPRIS? KLM a en effet prof...

à écrit le 31/10/2018 à 15:32
Signaler
Une question mérite d'être posée puisque, une fois de plus, la compagnie française ne doit sa survie qu'au courage et à la bonne gestion des étrangers, en l'occurrence les Néerlandais. Et cette question est : faut-il vraiment continuer à faire sauver...

le 31/10/2018 à 17:10
Signaler
Pour info : Transavia est Français. 29 % de marge. Airfrance a quant à elle une belle marge de 10 %. Et je trouve très bien que nos entreprises type Air France et RATP reprennent des entreprises ou obtiennent des marchés en Hollande ou aux Pays-bas...

le 31/10/2018 à 21:44
Signaler
KLM a profité du transfert d’activite de CDG vers AMS , pour raison de taxes et redevances nettement inférieures ( baisse substantielle aux pays bas, augmentation de 150 % en 10 ans côté français) , de nombreuses liaisons effectuées par AF. Résultat...

le 01/11/2018 à 8:20
Signaler
Une marge de 10 % ? Risible par rapport à d'autres cies qui, en plus, offrent un vrai service à bord et ne considèrent pas leurs clients comme du bétail. Et si AF prend des parts de marché aux Pays-Bas (et pas en Hollande, la Hollande étant une provi...

le 02/11/2018 à 6:44
Signaler
Quand on balance autant de bêtises en un seul post il faut avoir des arguments, des preuves, des chiffres... Tout d’abord Air France a sauvé KLM il y a 15 ans, c’est dans cet ordre... Air France a été très très rentable, mais vraiment très rentable...

à écrit le 31/10/2018 à 15:27
Signaler
Merci à la compagnie néerlandaise de sauver la compagnie française d'un nouveau naufrage. Une fois de plus, et comme d'habitude d'ailleurs, le "business" français est sauvé par l'étranger. Et par les étrangers qui, eux au moins, ont des compétences. ...

le 31/10/2018 à 16:30
Signaler
Pas tout à fait faux, votre commentaire. Et même très vrai, finalement. car l'économie française ne serait plus rien du tout (déjà qu'elle n'est pas grand-chose !) si les fonds étrangers (saoudiens, qataris, chinois...) ne la soutenaient à bout de br...

le 31/10/2018 à 16:30
Signaler
Pas tout à fait faux, votre commentaire. Et même très vrai, finalement. car l'économie française ne serait plus rien du tout (déjà qu'elle n'est pas grand-chose !) si les fonds étrangers (saoudiens, qataris, chinois...) ne la soutenaient à bout de br...

le 31/10/2018 à 16:32
Signaler
Vous avez raison" merci KLM". Les Néerlandais soutiennent Air France a bout de bras de la même manière que les Qataris, saoudiens et autres Chinois maintiennent le reste de l'économie française hors de l'eau. Ah ça : ce n'est pas avec les seules comp...

le 31/10/2018 à 17:11
Signaler
Pour info : Transavia est Français. 29 % de marge. Airfrance a quant à elle une belle marge de 10 %. Et je trouve très bien que nos entreprises type Air France et RATP reprennent des entreprises ou obtiennent des marchés en Hollande ou aux Pays-bas q...

à écrit le 31/10/2018 à 14:11
Signaler
"Le groupe français a, en effet...." non, il faut dire "Le groupe européen..."

le 31/10/2018 à 16:35
Signaler
Son siège est bien en France !

le 01/11/2018 à 11:43
Signaler
Le - vrai !! - siège d'AF, là où se prennent les - vraies !! décisions et pas où l'on passe son temps à papoter, ne serait-il pas plutôt aux Pays-Bas ??????

le 01/11/2018 à 11:43
Signaler
Le - vrai !! - siège d'AF, là où se prennent les - vraies !! décisions et pas où l'on passe son temps à papoter, ne serait-il pas plutôt aux Pays-Bas ??????

le 01/11/2018 à 13:46
Signaler
Vous êtes vraiment sérieux ou conscient de ce que vous racontez, Roulio ? Oh, bien sûr, il y a bien en france quelques bureaux où une poignée de gars pas concernés ni compétents pour un sou taillent le bout de gras, histoire de faire passer les journ...

le 01/11/2018 à 13:46
Signaler
Vous êtes vraiment sérieux ou conscient de ce que vous racontez, Roulio ? Oh, bien sûr, il y a bien en france quelques bureaux où une poignée de gars pas concernés ni compétents pour un sou taillent le bout de gras, histoire de faire passer les journ...

le 01/11/2018 à 18:58
Signaler
@Roulio et autres, peu importe où se trouve le siège social...il faut penser "Europe" et formater les esprits pour cela.

le 02/11/2018 à 8:09
Signaler
C'est bien là votre gros, votre énorme problème, upr : vous voulez formater les esprits. Vous êtes la première victime - consentante, ce qui est encore plus triste et dramatique - de la dictature de la pensée unique. Et, probablement par peut ou par ...

à écrit le 31/10/2018 à 11:02
Signaler
Mais enfin, avant l'application des rallonges et les prochaines grèves ! Et ces résultats restent toujours faibles par rapport à ceux des concurrents, qui investissaient massivement et signaient des coopérations pendant qu'Air France était en grève....

le 31/10/2018 à 15:23
Signaler
Le sempiternel couplet sur la sncm..... Il fallait bien que quelqu’un le fasse . Lisez l’article , les résultats sont en ligne avec ceux de ses concurrents justes légèrement plus faibles . Air France signe des coopérations nombreuses tout co...

le 31/10/2018 à 22:31
Signaler
Ceci dit la petite musique des syndicats n'est pas mal non plus. Ce n'est pas la désinformation ou les approximations qui les effraient. Et en lisant votre commentaire, cela me rappelle quelques tracs. Il serait bon d'appliquer à soi même les pr...

le 01/11/2018 à 10:16
Signaler
@Roger Wilco Air France-KLM: « renforce sa joint-venture avec China Eastern » (Shanghai, groupe Skyteam Alliance). Et alors ? Lufthansa a son joint-venture avec Air china (Pékin, groupe Star Alliance). Mon avis est que ces 2 Alliances ne sont pas ...

le 02/11/2018 à 13:13
Signaler
@ Roger Wilco Air France-KLM « renforce sa joint-venture avec China Eastern » (Shanghai, groupe Skyteam Alliance). Lufthansa a son joint-venture avec Air china (N°1 chinois, Pékin, groupe Star Alliance). --- Résultats (Ebit) 2015 + 2016 + 2017 L...

le 05/11/2018 à 17:35
Signaler
Réponse à Quad. Votre commentaire est vain, il n’explique rien, ne prouve rien, c’est juste de la bon vieille rengaine méprisante et insultante... Par contre le commentaire de Roger Wilco est argumenté. Faites en autant en on pourra discuter...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.