CMA CGM déboule dans le capital d'Air France-KLM

L'armateur marseillais, qui s'est lancé dans le fret aérien depuis un an, devient un nouvel actionnaire d'Air France-KLM. Cette entrée au capital de la compagnie française prend la forme "d'un partenariat stratégique de long terme", soit des accords de commercialisation exclusifs pendant au moins dix ans.

5 mn

(Crédits : Christian Hartmann)

Deux géants français des transports amorcent un rapprochement qui fera date. Les groupes Air France-KLM et CMA CGM ont annoncé ce mardi avoir signé un partenariat stratégique de long terme dans le secteur du fret aérien. Cette opération se traduit par un investissement du numéro trois mondial du fret maritime dans la compagnie aérienne, "dans la limite d'une détention à hauteur de 9% du capital ex-post d'Air France-KLM". Le groupe aérien avait été particulièrement frappé par la crise Covid, le rendant dépendant des aides de l'Etat pour se recapitaliser.

Lire aussi 11 mnCMA CGM, l'autre bouée de sauvetage d'Air France-KLM (après l'Etat)

"Dans le cadre de ce partenariat exclusif de long terme, CMA CGM renforcera son engagement dans le secteur du fret aérien en devenant un nouvel actionnaire de référence d'Air France-KLM", annonce Air France-KLM dans un communiqué ce 18 mai qui précise que "l'accord est établi pour une durée initiale de 10 ans."

Concrètement, il s'agit de mutualiser les moyens et de réduire les coûts sur le fret, une activité devenue encore plus vitale pour les entreprises dans le contexte de redémarrage post-Covid. Pour répondre à la demande, les deux groupes vont ainsi proposer une offre reposant sur "10 appareils tout cargo", déjà en activité, mais aussi sur la commande de 12 nouveaux appareils, dont "6 appareils tout cargo chez Air France-KLM basés à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle et à l'aéroport Amsterdam Schiphol (avec des commandes en cours pour 4 appareils supplémentaires)", précise la compagnie.

Ce partenariat pensé pour le B2B, pour adresser les clients "d'une seule voix", débordera même sur l'aviation civile avec l'utilisation des "capacités en soute des appareils d'Air France-KLM assurant le transport de passagers, incluant plus de 160 appareils long-courriers".

Les ambitions de CMA CGM dans le cargo

Pour CMA CGM, cette opération est la confirmation de nouvelles ambitions pour devenir un leader mondial de la logistique à 360°. En février dernier, le groupe maritime renonçait à entrer au capital d'Air Caraïbes et French Bee, deux compagnies du Groupe Dubreuil, pour préférer se lancer dans le fret aérien en solo en achetant quatre Airbus A330-200.

Aussi dans le fret aérien, l'objectif de CMA CGM est de proposer une offre "toujours plus compétitive" face à ses concurrents. Pour cela, les deux acteurs du transport "commercialiseront conjointement leurs capacités de fret", précise le communiqué. Objectif annoncé par Air France : bâtir "des chaînes d'approvisionnement plus intégrées et plus résilientes", mais surtout, "générer d'importantes synergies de revenus".

De son côté, Air France-KLM a traversé une période noire due à l'arrêt du trafic aérien et aux restrictions imposées par la crise du Covid-19. Le groupe français n'a toujours pas remboursé les aides étatiques reçues et reste donc limité dans ses marges de manœuvre.

"Je suis très satisfait que ce partenariat commercial avec CMA CGM ait abouti à leur décision d'investir directement dans le groupe Air France-KLM, témoignant ainsi de leur confiance dans le succès futur de notre groupe", a fait savoir Ben Smith, directeur général de la compagnie.

Un nouvel actionnaire on board

Côté résultats, en 2021, l'armateur marseillais a, lui, profité du contexte Covid et des embouteillages sur les chaînes d'approvisionnement pour augmenter les prix de ses services. En un an, le groupe a ainsi multiplié par dix son bénéfice net.

"Je suis très heureux de ce partenariat stratégique avec Air France-KLM. Il permet d'accélérer significativement le développement de notre division aérienne, CMA CGM Air Cargo", a commenté Rodolphe Saadé, Président-directeur général du groupe marseillais.

Cette entrée tonitruante au capital de la compagnie aérienne devrait aussi voir la nomination d'un représentant de CMA CGM au conseil d'administration du nouveau partenaire. Une proposition qui sera avancée lors de la prochaine assemblée générale prévue le 24 mai. "À travers notre participation à son capital, Air France-KLM pourra compter sur nous pour l'accompagner dans ses développements futurs", a ajouté Rodolphe Saadé.

Lire aussi 4 mnCMA CGM gagne autant que TotalEnergies : 18 milliards de dollars de profits en 2021

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 18/05/2022 à 12:30
Signaler
Si le capital français dans l'entreprise augmenntra les néerlandans vont retirer la table

à écrit le 18/05/2022 à 9:52
Signaler
CMA démontre un certain courage ou inconscience (??) à investir dans une boîte contrôlée par l’Etat Français où la logique appliquée n’a rien d’une logique économique et capitaliste !!

le 18/05/2022 à 12:36
Signaler
AFKLM n’est pas contrôlée par l’état !?! Elle est contrôlée par ses actionnaires ou on peut trouver , de mémoire , l’état français ( un peu plus de 20% ), l’état néerlandais (-10%) . Le reste est contrôlé par des actionnaires privés . La logique res...

à écrit le 18/05/2022 à 8:52
Signaler
Finalement les actions politiques n ont aucune influence sur les prix, le marché de l affrètement mondial étant capté par 5 vifs majors ..On sait d ou provient l’ inflation payée par le consommateur ou commerçant , entre autre les intermédiaires e...

le 18/05/2022 à 17:26
Signaler
Ben, ouais, yaka. Le local, y'a ksa d'vrai. Comme fournir les composants électroniques construits dans les usines de PAIMPOL. Et livrés par des camionneurs immatriculés 29; très facilement amadouables, n'est il pas ?...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.