Coup de tonnerre : Norwegian cherche à recaser 90 Airbus A320neo

 |   |  478  mots
Un B737 de Norwegian
Un B737 de Norwegian (Crédits : TT News Agency)
La compagnie low-cost norvégienne compte finaliser de nouvelles ventes d’avions d’ici à la fin de l’année, dont des Boeing 737 déjà en service et les 90 Airbus A320neo qu’elle a en commande, afin de réduire le poids de son endettement.

Un nouveau signe que Norwegian n'est pas au mieux et que la compagnie low-cost est plus que jamais une proie potentielle en Europe. Ce mardi, lors d'une présentation à des investisseurs, le directeur financier de Norwegian, Geir Karlsen a carrément lâché une bombe. La compagnie aérienne qui a doit prendre livraison de 210 Airbus et Boeing a l'intention de n'en recevoir que la moitié environ. La direction cherche en effet à revendre ses A320neo afin de réduire le poids de son endettement (plus de 2 milliards d'euros) et limiter les sorties de cash.

"Nous avons 90neo (A320 neo) d'Airbus en commande. Les Airbus 320neo, dans les faits, sont en vente. Nous avons engagé un processus pour tenter de trouver un nouveau propriétaire pour ces appareils", a déclaré  Geir Karlsen. "Le problème n'est pas de les vendre (...) mais d'obtenir le prix recherché (...) Nous espérons être en mesure de donner des informations concernant une transaction d'ici la fin de l'année."

Pour autant, ces livraisons étaient étalées dans le temps. Selon un analyste, Norwegian devait recevoir 9 Airbus en 2019, 18 en 2020, 10 en 2021 et 17 en 2022.

La flotte de la compagnie aérienne low-cost, qui dépasse 150 appareils, devrait atteindre 164 ou 165 avions fin 2018. Norwegian cherche également à vendre des B737 qui sont actuellement dans sa flotte.

Quel sort pour l'A21LR?

Représentant un tiers des commandes d'A320 (33), le sort des A321LR, la version long-courrier de cet appareil, n'est pas clair du tout. Norwegian pourrait les conserver en fonction de l'évolution du trafic en Argentine, a dit Geir Karlsen cité par Reuters. Or, ces avions avaient pour vocation de relier l'Europe aux Etats-Unis et non de desservir des vols intérieurs en Argentine comme Norwegian en a obtenu le droit. La compagnie a d'ailleurs commencé ce mardi la commercialisation des premiers vols intérieurs qu'elle proposera le mois prochain, entre Buenos Aires à Cordoba d'une part et Mendoza de l'autre. "On verra ce que donnent les ventes de billets avant de prendre une décision", a dit le directeur financier.

Une compagnie beaucoup plus vulnérable que les autres à la hausse du prix du pétrole

Endetté à hauteur de 2 milliards d'euros, le transporteur norvégien a perdu près de 300 millions de couronnes (près de 31 millions d'euros) l'an dernier après un bénéfice net de 1,14 milliard en 2016. En raison de sa croissance considérable, la compagnie est confrontée à des coûts de développement très élevés, alors que sa facture carburant a grimpé. Disposant de faibles couvertures (seuls 27% de ses besoins pour l'année sont couverts, contre 60 à 80% pour les autres compagnies européennes), Norwegian est fragilisée par la montée du prix du baril qui a encore augmenté ces dernières semaines. Si cette tendance haussière devait continuer, il sera difficile pour Norwegian de continuer sa route en solo.




Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2018 à 11:54 :
le probleme des voyageurs :
si on reserve a l'avance la compagnie sera t'elle en fallite avant ou des vols suprimés ?
entre air france et norwegian ca devient difficile
Réponse de le 05/09/2018 à 13:17 :
Et si, au lieu de Norwegian, Transavia, Air France et autres compagnies douteuses, vous utilisez des compagnies aériennes dignes de ce nom ? Etihad, Emirates, Singapore, Ethiopian... Ce ne sont pas les compagnies et des destinations qui manquent. Ah oui : faut payer un juste prix pour ne pas être considéré comme du bétail. Bétail Air...
a écrit le 05/09/2018 à 11:15 :
Pas tant un coup de tonnerre ou une surprise.

Norwegian a toujours indiqué que ces avions pouvaient être loués ou revendus

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :