Une ex d'Air France, Christine Ourmières-Widener, va diriger TAP Portugal

La Française Christine Ourmières-Widener va prendre la tête de la compagnie aérienne portugaise TAP lors de la prochaine assemblée générale du groupe qui se tiendra le 24 juin.
Fabrice Gliszczynski

2 mn

(Crédits : Regis Duvignau)

Les personnalités d'Air France ayant pris de très hautes fonctions au sein de compagnies étrangères sont peu nombreuses. On peut citer Thierry Antinori, aujourd'hui directeur de la stratégie et de la Transformation de Qatar Airways après avoir roulé sa bosse chez Lufthansa puis Emirates. On peut également citer Bruno Matheu, qui, entre 2014 et 2017, avait lui aussi pris le chemin du Golfe persique pour rejoindre l'état-major d'Etihad Airways. On retrouve aussi Vincent Coste, directeur commercial de Gulf Air, Sylvain Bosc, qui fut directeur commercial de South African Airways en 2014 puis de Fastjet en 2017, ou encore Charlotte Dumesnil, fraîchement nommée directrice commerciale et des alliances de Vueling. Mais aucun n'a jamais occupé les fonctions suprêmes de PDG ou de directeur général d'une grande compagnie. Il y a bien eu un Français, Philippe Bohn qui dirigea Air Sénégal entre 2017 et 2019, mais celui qui fut partie prenante du putsch d'Aigle Azur en 2019 n'a jamais été à Air France. Il y a bien Manon Geoffroy (ex Air France), qui va devenir directrice générale de Wizz Air au Royaume-Uni, après avoir été secrétaire générale et directrice financière du groupe low-cost, mais il s'agit pour l'instant d'une direction d'une filiale.

Plus de 20 ans au sein du groupe Air France

Il existe pourtant une personne : Ourmières-Widener. Cette ancienne d'Air France où elle débuta sa carrière en 1988 à la maintenance, vient d'être nommée directrice générale de la compagnie aérienne portugaise TAP. Ce n'est pas une première pour elle, puisqu'elle a dirigé la compagnie régionale britannique Flybee entre 2017 et 2020, après avoir tenu les commandes de CityJet en 2010 quand cette compagnie irlandaise appartenait au groupe français. Christine Ourmières-Widener sera nommée officiellement à la tête de TAP le 24 juin lors de la prochaine assemblée générale du groupe. Actionnaire à hauteur de 72,5% depuis la renationalisation de la compagnie en juillet 2020, le gouvernement portugais l'a annoncé ce mercredi. Son mandat sera de trois ans, jusqu'en 2024.

Habituée aux compagnies en difficulté, Christine Ourmières-Widener ne va pas s'ennuyer chez TAP où un plan de restructuration a été décidé mi-décembre pour redresser les comptes qui se sont dégradés avec la crise sanitaire.

Objectif : redresser la barre

La compagnie aérienne portugaise a enregistré l'an dernier une perte de 1,2 milliard d'euros contre un résultat négatif de 95,9 millions d'euros en 2019. La perte pour l'ensemble du groupe s'est élevée à 1,4 milliard d'euros pour cette période.

En 2020, TAP a transporté 4,6 millions de passagers, soit une chute de 72,7% par rapport à 2019.

La compagnie portugaise attend actuellement le feu vert de Bruxelles pour valider le plan de restructuration qui prévoit notamment des baisses de salaires, des suppressions de postes et la réduction de sa flotte.

Fabrice Gliszczynski

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.