HOP ! Air France veut attirer les passagers qui ne prennent plus l'avion

L'entité en charge de l'activité de point-à-point d'Air France sur le réseau intérieur lance une carte jeune pour les 12-25 ans qui permet d'obtenir des réductions de 30% sur les prix des billets en France. La compagnie garantit par ailleurs dans les aéroports desservis par La Navette un temps de parcours de 20 minutes entre la sortie du parking et l'embarquement.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)

Dans un marché de la mobilité extrêmement concurrentiel en France avec l'avion, le train, le covoiturage et depuis l'an dernier le bus, Hop Air France, l'entité en charge de toute l'activité court et moyen-courrier de point-à-point relève le gant en musclant son service de navette entre Paris-Orly et les grandes métropoles régionales.

La Navette a 20 ans

Lancée il y a 20 ans par Air Inter juste avant sa fusion avec Air France un an plus tard en 1997, La Navette, ce service de vols cadencés toutes les heures ou les demi-heures entre Orly et Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux, est désormais également proposé sur Montpellier. Près de 1.000 vols sont assurés chaque semaine sur ces cinq routes.

Pour conserver l'avantage de la vitesse malgré les contraintes de l'inspection filtrage dans les aéroports auxquels n'est pas confronté le train, HOP Air France a travaillé avec les aéroports concernés pour proposer aux passagers un parcours aéroportuaire très court.

"Le temps de parcours entre l'arrivée au parking et la porte d'embarquement ne dépassera pas 20 minutes, s'est engagé ce jeudi en conférence de presse Lionel Guérin, le directeur général délégué d'Air France en charge de HOP. "L'avion doit montrer qu'il est, lui aussi, très rapide dans ce domaine", a-t-il poursuivi.

Ces 20 minutes sont garanties pour les passagers "Sky Priority", souvent des voyageurs d'affaires ou des hommes ou femmes politiques disposant d'un billet ou d'un statut en termes de fidélité leur permettant d'utiliser des circuits prioritaires.

Carte jeune

Par ailleurs, HOP ! Air France entend séduire les familles et les jeunes adultes en lançant une carte jeune pour les 12-25 ans au prix de 49 euros, qui permettra d'obtenir des réductions de 30% sur les prix du billet sur le réseau intérieur. Le prix d'appel sera ainsi proposé à 44 euros TTC l'aller simple. Cette carte est compatible avec les billets pour les grands UM (enfants voyageant seuls).

Ces nouvelles offres s'ajoutent à toutes les initiatives commerciales introduites depuis deux ans. Et à une grille tarifaire très agressive.

"L'objectif est d'attirer des passagers qui ne prennent plus l'avion", a expliqué Lionel Guérin,

 Aujourd'hui, l'avion représente 10% du marché de la mobilité en France, et sur cette partie, Air France en détient 78%. Le reste a été raflé par les low-cost, comme Easyjet ou Volotea.

"Le marché aérien sur le réseau intérieur est mature avec davantage d'acteurs. Nous croîtrons plus en gagnant des parts de marché qu'en bénéficiant d'une croissance du marché", a expliqué le Pdg d'Air France, Frédéric Gagey.

Ponctualité

L'amélioration de la ponctualité est un point clé pour HOP Air France. En 2015, la ponctualité à 0 minute a progressé de 7 points, à 59%.

L'activité de point-à-point d'Air France qui perdait 280 millions d'euros en 2013, a ramené sa perte à 70 millions en 2015 et devrait être à l'équilibre en 2017.

Un redressement spectaculaire qui passe non seulement par un dynamisme commercial et une baisse drastique des coûts depuis trois ans.

Lire ici : HOP, une fusion réussie

Si HOP Air France n'est jamais cité par la SNCF quand elle parle de concurrence du transport aérien (la direction préfère parler des low-cost), il est pourtant clair que HOP, avec des 80% du marché aérien et des prix agressifs, la concurrence également.

Fabrice Gliszczynski
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 09/04/2016 à 9:53
Signaler
"L'objectif est d'attirer des passagers qui ne prennent plus l'avion" : Et balancer un peu plus de CO2 .........

le 13/04/2016 à 19:37
Signaler
Le transport aérien, c'est 2% des émissions de CO2 au niveau mondial !!! Soyons efficaces !

à écrit le 09/04/2016 à 8:29
Signaler
seduire les hommes & femmes politiques , surement ( il " montent " à Paris pour aller à l'Assemblée ) mais j'ai du mal à croire que celà puisse seduire les voyageurs d'affaire : venant de Nice ou Montpellier , vous atterissez à Orly alors qu'en gen...

à écrit le 08/04/2016 à 0:35
Signaler
Pour prendre l avion (hop et/ou air France) chaque semaine, je peux confirmer que leur importante part de marché vient seulement du fait qu elles sont les seules sur de très nombreuses destinations. On peut se poser la question de la quasi absence de...

le 13/04/2016 à 19:40
Signaler
Au nom du libéralisme, on n'est pas obligé d'accepter des compagnies voyous !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.