Air France lance Hop à l'assaut de la SNCF

 |   |  481  mots
(Crédits : Reuters)
Avec une nouvelle offre commerciale unifiée entre Hop et Air France, une grille tarifaire plus simple et plus agressive, Hop Air France espère regagner des parts de marché sur les autres modes de transport, en particulier le train.

Lionel Guérin, le directeur général délégué d'Air France en charge de l'activité point-à-point du groupe en est convaincu. Avec la nouvelle offre commerciale de Hop Air France qui unifie celles d'Air France et de Hop sur le réseau intérieur français, l'entité qu'il dirige peut reprendre des parts de marché aux autres modes de transport, le train en particulier. Pas sur les routes assurées en 2 heures en TGV mais sur tous les autres lignes, notamment celles opérées par des trains Intercités de la SNCF, quasiment toutes dans le rouge et dont les difficultés vont s'accroître avec la libéralisation du marché des autocars prévue cet été dans la loi Macron.

Réduction du nombre d'Intercités?

Alors que la question du maintien du réseau actuel d'Intercités se pose (la commission Duron fera ses propositions en mai), Lionel Guérin est persuadé que le nombre de lignes intercités est appelé à diminuer à l 'avenir au regard des tensions sur les finances publiques. Une brèche dans laquelle compte s'engouffrer Hop avec sa nouvelle grille tarifaire, plus étendue pour aller chercher des passagers qui ne prennent pas l'avion. Aujourd'hui, les vols sont majoritairement remplis de voyageurs professionnels.

«Ni le train, ni les low-cost n'offrent une telle gamme tarifaire », explique Lionel Guérin.

20% de parts de marché pour l'aérien

«Nous voulons enrayer la perte de parts de marché », indique de son côté Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM.

Pour ce dernier, l'offre de Hop Air France est l'arme de la « reconquête du marché domestique face aux autres modes de transport ». Aujourd'hui, la route détient 65% de parts du marché des déplacements longue distance dans l'Hexagone, le train 25 et l'avion 10% et au sein du transport aérien, Air France en détient encore 80%.

Retour à l'équilibre en 2017?

En tablant sur des avions mieux remplis et sur une baisse des coûts provenant de l'effet du plan de départs volontaires au sein des escales d'Air France et de celui en cours chez Hop, mais aussi de l'optimisation du réseau entre les compagnies et de l'utilisation des flottes, Air France-KLM table sur un retour à l'équilibre du secteur court et moyen-courrier de point-à-point en 2017. En 2014, la perte de ce secteur s'est s'élèvé à 140 millions d'euros (120 millions pour Air France, 20 pour Hop), deux fois moins qu'en 2013.

Au-delà la grille tarifaire présentée ce jeudi, Hop Air France travaille sur une offre spécifique pour les TPE, prévue en septembre. Par ailleurs, La Navette (système de vols cadencés entre Paris-Orly et Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux) sera toilettée l'hiver prochain. Pour l'anedocte, La Navette entre Orly et Toulouse est la première ligne du groupe Air France-KLM en termes de fréquentation de clients affaires, devant New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2015 à 21:17 :
Quand je pense que la France s'apprête au mois de décembre prochain à accueillir un sommet mondial sur le changement climatique ... Faudrait pourtant peut-être taxer le kerozéne détaxé depuis la convention de Chicago ( 1947) !!! C'est comme si on aidais les pollueurs à polluer un peu plus ! On marche sur la tête !!!
Réponse de le 04/04/2015 à 7:57 :
C'est vrai que le tgv c'est écologique ... Absurdité quand tu nous tiens ...
Réponse de le 04/04/2015 à 17:18 :
"Jul" , avant de faire des commentaires à l'emporte pièce comme nombre de Français qui se considèrent être le "centre du monde" , je vous engage à aller sur le site de la SNCF qui donne le bilan CO2 par mode de transport selon les calculs donnés par l'ADEME : http://www.sncf.com/fr/train-emission-co2
Un Nantes/Lyon c'est 132 kg de CO2 en avion et ... 3,2 Kg en TGV !
C'est pas moi qui le dit mais le site dont je viens de vous donner .
Je ne parle pas de l'emploi induit également dans nos régions évidemment ni de la dépendance pétrolière de ce mode de transport extraordinaire qu'est l'avion !
Réponse de le 04/04/2015 à 18:33 :
Bioman, tout d'abord, j'ai la chance de ne pas être français. Votre commenta
Réponse de le 04/04/2015 à 18:33 :
Bioman, tout d'abord, j'ai la chance de ne pas être français. Votre commenta
Réponse de le 04/04/2015 à 18:40 :
Bioman, tout d'abord, j'ai la chance de ne pas être français. Il faudrait donc revoir votre commentaire "à l'emporte pièce"

Ensuite, c'est marrant mais lorsqu'on se base sur des chiffres européens (désolé de ne pas avoir confiance en ceux donnés par la SNCF pour son propre TGV), on arrive à 61Kg ... à condition d'avoir un train complet ...

Sans parler du fait que la France veut sortir du nucléaire et va donc devoir se rabattre sur des énergies fossiles ...

Alors?
Réponse de le 05/04/2015 à 15:03 :
"Jul" , si vous n'êtes pas Français et heureux de ne pas l'être pourquoi vous défouler de façon STÉRILE sur le site d'un journal économique FRANÇAIS ? Nombre de spécialistes mettent l'accent sur le caractère écologique du rail face aux autres modes de transport.Nombre de commentateurs disent que la montée de l’extrémisme dans les votes des Français est liée au sentiment d'ABANDON de nos régions par les politiques avec des services publics sont en régression totale ! Les dessertes ferroviaires font partie de ce tissu ô combien nécessaire et les avions sont à l'instar du TGV : ils ne font que passer sans s'arrêter ! Je prends deux fois par an le train de nuit Paris/Briançon , là ou il n'y a ni autoroute , ni aéroport ! Maintenant si vous voulez accélérer le mouvement de désertification cela vous regarde mais bon ... vous n'êtes pas Français alors bon vent !
Réponse de le 06/04/2015 à 20:30 :
Pourquoi de façon stérile Bioman? J'apporte des chiffres européens, vous n'y répondez pas ...
Si les avions sont à l'instar du TGV, cela veut dire que tout comme le TGV, ils font partie du tissus ô combien nécessaire de maillage territoriale.
A moins que nous n'ayons pas la même définition de " à l'instar de "
Pour Briançon, il y a quand même deux aéroports fort proche, Turin et Grenoble. Le trajet vers Paris n'est donc pa
a écrit le 02/04/2015 à 22:19 :
J'ai pratiqué longtemps Paris-Auray (56) sur Vrai-Faux T.G.V (vieux rails du temps jadis d'autrefois) 3H30
" Hop by Air France " Orly-Ouest/ Lorient depuis un certain temps : Lorient 35km d'Auray par la 4 voies routière 45 à 55mn, et moins cher. Le Personnel Naviguant est Merveilleux, Attentionné et tout..... tout comme sur mes lignes extérieures d'Air France.
une collation sur cette petite ligne intérieure. LA S.N.C.F Psycho-Rigide a plusieurs trains de retards en Aimabilité, Prestations, Tarifs. Pour se restaurer et se désaltérer durant ces heures, tous les passagers S.N.C.F achètent le nécessaire en face de la Tour Montparnasse : tout y est prévu, et très bon et à prix raisonnable, pour les clients de la gare d'en face (pardon ! usagers, au sens de C.G.T Communiste et Sud Rail Communiste, qui ruinent cette entreprise publique qui est leur otage)
C'est Déprimant, Austère,Triste, Long, Froid, Ennuyeux, Impersonnel, Indifférent, ce Paris-Quimper-Brest. Il est temps que les nouveaux embauchés de la S.N.C.F soient eux, et Fonctionnaires, affiliés au Régime Général Sécu par leur Employeur aux conditions Générales. ( S.N.C.F sous C.D.I de Droit Privé) et que La S.N.C.F et ce qu'il reste de bon rails, soit privatisée à 100% pour les grandes lignes et le Fret et puisse etre attractive et dynamique et concurrentielle, et demeure Publique à 100%, hors T.G.V et hors grande ligne, juste pour le peu de ce qu'elle est à peine capable de faire et de "gérer", avec Contrat de Droit Privé, et Régime Général Sécu pour les nouveaux embauchés. Les gares devenant indépendantes comme les aéroports, et devenant communes aux différentes compagnies.
a écrit le 02/04/2015 à 21:56 :
Le train produit 20 fois moins de CO2 au kilomètre que l'avion. Nous sommes en 2015 et nous laisserons une poubelle brulante comme cadeau à nos enfants. Si les consommateurs n'ont pas assez de sens civique, c'est à l'état de légiférer.
Réponse de le 04/04/2015 à 1:07 :
Laissons des déchets nucléaires à la place c'est mieux.
L'avion est plus efficace en énergie. Un train consomme de l'énergie pour transporter 80% de poids mort.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :