Jean Castex officiellement nommé PDG de la RATP

L'ex-Premier ministre va succéder à Catherine Guillouard à la tête de la régie autonome des transports parisiens (RATP) après le vote des deux commissions concernés à l'Assemblée et le Sénat. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avait, elle, rendu rendu mardi un avis favorable à ce projet de nomination.
César Armand
(Crédits : Reuters)

[Article publié le 18.10.2022 à 21h14, mis à jour le 19.10.2022 à 16h]

Le communiqué de l'Elysée est tombé le 19 octobre à 15h52, quelques heures après la fin du Conseil des ministres. L'ex-Premier ministre, Jean Castex, est officiellement nommé PDG de la RATP par le président de la République. Après le vote des deux commissions concernées à l'Assemblée et le Sénat, l'ancien locataire de Matignon pourra prendre ses fonctions. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avait, elle, rendu mardi un avis favorable à ce projet de nomination.

Déjà le 1er septembre dernier, une autre annonce avait pris de court les observateurs des transports publics franciliens. La désormais ex-PDG de la RATP, Catherine Guillouard, faisait savoir qu'elle souhaitait mettre fin à ses fonctions pour raisons personnelles.

Nommé le 17 août dernier à la tête de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF), à la suite de Christophe Béchu, entré dans le gouvernement Borne, Jean Castex était, lui, annoncé, tantôt à la Cour des Comptes, tantôt à la SNCF...

Une nomination qui n'a rien de surprenant

Pour un acteur de l'écosystème, cette nomination n'a rien de surprenant tant Jean Castex est un passionné du rail, un ferrovipathe dans le jargon. Il a relancé la ligne TGV entre Bordeaux et Toulouse, fait nommer Jean-François Monteils à la présidence du directoire de la Société du Grand Paris, et participé aux inaugurations des prolongements des lignes de métro: la 14 au Nord à Saint-Ouen et la 4 au Sud à Bagneux.

Dès la soirée du 18, l'ex-Premier ministre a passé un coup de téléphone à la présidente (LR) de région et de l'autorité organisatrice des transports en Île-de-France (IDFM). L'entourage de cette dernière déclare que Valérie Pécresse l'a « très bien accueilli » et l'avoir « saisi de deux enjeux »le financement des transports - il manque selon elle 450 millions d'euros pour boucler son budget - et l'enjeu social à la RATP. « Il faut apaiser les tensions et mettre les bouchées doubles pour résoudre le problème des conducteurs de bus »poursuit-on.

Lire aussiHausse du prix du Pass Navigo: le Medef refuse d'être le « dindon de la farce », Pécresse lui répond

César Armand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 19/10/2022 à 23:57
Signaler
Certains énarques sont ou ont été d'excellents chefs d'entreprises. Jean Castex me semble avoir été un Premier Ministre plus qu'honorable. Mais pourquoi le payer des cacahuètes?

le 20/10/2022 à 9:25
Signaler
ma macron croit avoir trouve la solution a tout ces difficultes et c'est m castex a la ratp allors qu'il vient d'etre nomme par le meme president a une autre fonction et demain ce sera castex a la sncf puis a air france et chez total enfin il sera...

le 20/10/2022 à 18:08
Signaler
@henry, sa qualité principale c'est le caractère comique de ses allocutions qui permettent d'en faire oublier le fond. Mais bon, si vous vous satisfaites d'un menteur ("le vaccin empêche la transmission du virus", par ex) qui a acté une grave atteint...

à écrit le 19/10/2022 à 21:19
Signaler
Jeannot va nous faire un chèque ferroviaire. 100 roros pour les plus modestes. On ne vit pas tous la même vie, pas de doute.

à écrit le 19/10/2022 à 19:23
Signaler
Bonjour, avant toute chose, le problème de conducteur de bus est avant tout un problèmes d'insécurité.... Bien sûr, dire que dans les banlieues s'est l'enfer, n'est rien par rapport à la réalité... Ensuite, se bon fonctionnaires vas pouvoir remettr...

à écrit le 19/10/2022 à 17:52
Signaler
C'est si chiant que ça Prades ? Pour y aller en métro, ça sera un plus long qu'en Jet.

à écrit le 19/10/2022 à 17:45
Signaler
Dominique Seux (france inter / les échos) a trouvé "rafraichissant" cette nomination..

à écrit le 19/10/2022 à 17:19
Signaler
Je comprends mieux la photo balancé par le service de presse de "renaissance" le 20 septembre pour bien montré que Castex prenait le Métro seul le regard dans le vide comme un quidam de base sur un strapontin ,un siège qu'il vient de quitter.

à écrit le 19/10/2022 à 16:50
Signaler
Bien cest pour le récompenser d'avoir participé à mettre les français en domination depuis 2020. Il a bien joué son rôle

à écrit le 19/10/2022 à 16:46
Signaler
On prend les mêmes copains et on recommence, cela durera jusqu'à une révolution violente.

à écrit le 19/10/2022 à 15:33
Signaler
recevoir un honneur pour un évènement dont vous êtes étranger c est probablement à la suite d une erreur . mais profiter de l occasion pour en tirer parti. :: c est dévaluer sa conscience

à écrit le 19/10/2022 à 15:32
Signaler
recevoir un honneur pour un évènement dont vous êtes étranger c est probablement à la suite d une erreur . mais profiter de l occasion pour en tirer parti. :: c est dévaluer sa conscience

à écrit le 19/10/2022 à 12:34
Signaler
Élisabeth Borne ministre des transports connaît bien ce secteur .Elle y a travaillé avec un salaire de 26.955 euros par mois en 2016 en tant que directrice générale de la RATP.

le 19/10/2022 à 16:33
Signaler
C'est notre terrible couple Poutine / Medvedev à nous. héhé hé ! Sa Majesté le Roi ! Les mecs de sud et CGT vont devoir faire la révérence.. sur fond de musique de chambre de Luly.. tous en perruque.. camomille dans un gant de.. sois ! ça va jerker ...

à écrit le 19/10/2022 à 11:03
Signaler
Quelle honte. Le gars n'a aucune expérience du secteur des transports. Et après on s'étonne du "quiet quitting" (désengagement progressif de certains employés pourtant méritants) dans les entreprises.

le 19/10/2022 à 19:38
Signaler
"n'a aucune expérience du secteur des transports" il a peut-être un jardin secret ? Il parait qu'il est fana du rail (ce qui ne suffit pas pour avoir des idées sur la gestion des dit rails). Si conduire des bus, comme conduire des trains ne fait plu...

à écrit le 19/10/2022 à 10:27
Signaler
ou comment preparer la privatisation.

à écrit le 19/10/2022 à 9:25
Signaler
Il n'a même pas eu à traverser la rue, mais ce qui est sûr, c'est qu'il continue à nous couter un pognon de dingue.

à écrit le 19/10/2022 à 9:20
Signaler
Comme il avait fini de repeindre ses volets, il a pu enfin traverser la rue pour trouver un job qui n'attendait que lui! Qui a parlé de la république bananière de la Dream Team de Macron.

à écrit le 19/10/2022 à 9:00
Signaler
Encore un fait du prince pour "bon et loyaux service" accepté sans honte ! On place ses pions ? ;-)

à écrit le 19/10/2022 à 7:26
Signaler
Bonjour, Entre amis et amies, ils n'y a as de problème de reclassement.... Bien sûr ils ne faut pas le dire....

à écrit le 19/10/2022 à 1:57
Signaler
Le fonctionnaire, ce chancre francais. Vive la pantouffle.

à écrit le 18/10/2022 à 23:17
Signaler
Peut être pas trop tard pour envoyer un cv, la concurrence n'a pas l'air trop dure en terme de compétences

à écrit le 18/10/2022 à 22:13
Signaler
République française ou République bananière? La réponse est dans la question!

à écrit le 18/10/2022 à 21:32
Signaler
On est perdu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.