Avec le prolongement de la ligne 14, Saint-Ouen s'ouvre un peu plus sur la ville Lumière

Élu en juillet dernier, le nouveau maire (PS) de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Karim Bouamrane se félicite de l'apport "social et économique" du prolongement de la ligne 14 dans sa commune. Un projet né il y a onze ans.
César Armand

3 mn

Pont Cardinet et porte de Clichy dans le XVIIème arrondissement de Paris, ainsi que Saint-Ouen et Mairie de Saint-Ouen sont les nouvelles gares de la ligne 14 du réseau de métro parisien.
Pont Cardinet et porte de Clichy dans le XVIIème arrondissement de Paris, ainsi que Saint-Ouen et Mairie de Saint-Ouen sont les nouvelles gares de la ligne 14 du réseau de métro parisien. (Crédits : RATP)

C'est l'histoire d'une idée qui date de 2009, avant d'être votée en 2012, dont les travaux commencent en 2014, avant de finir par se concrétiser ce 14 décembre 2020. Depuis 16 heures, la ligne 14 du métro parisien n'a plus son terminus nord sous la gare Saint-Lazare, comme c'est le cas depuis 2003, mais sous la mairie de Saint-Ouen-sur-Seine, déjà desservie par la ligne 13.

Un "apport social" pour les usagers de la ligne 13

La ligne 13, qui traverse la métropole du Grand Paris de la Seine-Saint-Denis aux Hauts-de-Seine, en passant par Paris, est perpétuellement saturée aux heures de pointe, avec un taux de surcharge des rames avoisinant les 116%, selon l'autorité organisatrice Ile-de-France Mobilités. Pour le nouveau maire (PS) de Saint-Ouen, l'arrivée de la ligne 14 est donc "un apport social".

"Tout un pan de la population subit une situation déshumanisante", estime Karim Bouamrane auprès de La Tribune.
"Les usagers de la ligne 13, dont jadis j'ai fait partie, vont voir leur vie quotidienne radicalement changer", a déclaré, pour sa part, le Premier ministre Jean Castex lors de l'inauguration.

Outre la ligne 13 et désormais la ligne 14, Saint-Ouen-sur-Seine est déjà desservie par le RER C, le tramway T3B et le terminus de la ligne 4 Porte de Clignancourt. "La 4, la 13 et demain le Grand Paris Express, cela place la ville au cœur du réacteur de la métropole du Grand Paris", s'enthousiasme Karim Bouamrane.

A proximité de l'actuel arrêt de la ligne 13 Carrefour-Pleyel, les futures lignes 15, 16 et 17 du super-métro du Grand Paris desserviront effectivement la nouvelle gare de Saint-Denis-Pleyel. Située sur la commune de Saint-Denis, mais à proximité immédiate des communes de Saint-Ouen-sur-Seine et de l'île-Saint-Denis, elle doit également devenir le prochain terminus nord de la ligne 14 à horizon 2024.

Arrivée imminente de la DGSI et d'un CHU

La ville de Karim Bouamrane accueillera en effet les Jeux olympiques et 30% du village olympique, mais aussi le siège de la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) d'ici à cinq ans. De même qu'une fois installé en juillet dernier, le nouvel édile a relancé la rénovation du Stade Bauer, qui accueille le mythique club de football du Red Star, L'infrastructure sportive avait été lauréate du concours Inventons la métropole du Grand Paris mais le chantier avait finalement été bloqué par son prédécesseur William Delannoy.

A plus long-terme, un campus hospitalo-universitaire (CHU) de 12.500 étudiants devrait voir le jour en 2028, structure qui abritera les activités des hôpitaux Bichat (Paris XVIIIème), Beaujon (Clichy-la-Garenne, Hauts-de-Seine) et des pôles universitaires. "On va rayonner au niveau économique, culturel et politique", s'enthousiasme, encore, le maire.

Saint-Ouen-sur-Seine mise à part, la prolongation de la ligne 14, ce 14 décembre 2020, compte deux nouveaux arrêts dans la capitale. Porte de Clichy n'ouvrira qu'en janvier prochain mais est très attendu car desservant le tribunal de Paris. Pont-Cardinet, déjà station du Transilien, se trouve, lui, au centre du nouveau quartier des Batignolles. Au Sud, enfin, le "Météor" doit se prolonger jusqu'à Orly d'ici aux Jeux olympiques de l'été 2024.

César Armand

3 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 14/12/2020 à 21:28
Signaler
Donc, si on reprend l'historique de l'évolution des rames de métro à Paris : le RER A devait soulager la ligne 1, il s'est très vite retrouvé saturé ; la ligne 14 devait soulagé le RER A et la ligne 4, elle était saturée et depuis ce matin, elle va ê...

à écrit le 14/12/2020 à 21:16
Signaler
Parfait, Saint-Ouen va s'embourgeoiser et les cités du "neuf-trois" vont commencer à reculer et à se dissoudre : il y en a trop pour que les nécessiteux soient vraiment aidés...

le 15/12/2020 à 13:35
Signaler
À moins que ce soit l'inverse qui ne se passe. La criminalité va descendra la ligne, rendre les premiers quartiers de Paris rapidement accessible par la ligne moins attractif et faire fuir une population bourgeoise. Puis entraîner une spirale négativ...

à écrit le 14/12/2020 à 18:40
Signaler
des rames avec quasiment pas de places uniques...un concept unique au monde, a bétaillère!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.