Norwegian : les créanciers sauvent la low-cost norvégienne de la faillite

 |  | 220 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Ints Kalnins)
Les actionnaires de Norwegian Air Shuttle ont adopté lundi un plan de sauvetage qui doit permettre à la compagnie à bas coûts d'obtenir une aide publique et de continuer son activité.

Frappée de plein fouet par la crise du Covid-19 qui s'ajoutait aux conséquences des déboires du 737 MAX et aux difficultés de rembourser une dette insoutenable, Norwegian va éviter la faillite. Les créanciers de la compagnie (des porteurs d'obligations et des sociétés de location d'avions) ont décidé dimanche de convertir en capital leur créance d'un montant de 10 milliards de couronnes norvégiennes. Ce faisant, ils préfèrent essayer de se refaire un jour en vendant leurs actions plutôt que de tout perdre en cas de disparition de la compagnie aérienne à bas coûts. De l'aveu même du directeur général de Norwegian, Jacob Schram, sans aide, "le conte de fées était terminé".

"C'est un soulagement incroyable que nous ressentons", a-t-il déclaré ce lundi, en évoquant "un thriller financier parmi les plus angoissants".

Augmentation de capital

Cet abandon de créances sera suivi par une énième augmentation de capital comprise entre 300 et 400 millions de couronnes. Grâce à cette opération, Norwegian remplira les conditions posées par le gouvernement norvégien pour apporter sa garantie à un prêt bancaire de 2,7 milliards de couronnes, en plus des 300 millions déjà accordés. Ce plan diluera très fortement les actionnaires existants qui tomberont à environ 5% du capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2020 à 17:57 :
Quand les pays d'europe les plus avancés se comportent comme les derniers des arriérés, l'argent ayant ses raisons que la raison ignore mais que le monde paye de plus en plus cher par contre..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :