Qatar Airways vient défier Air France à Lyon

La compagnie aérienne du Qatar a annoncé mercredi qu'elle allait desservir l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry depuis sa base de Doha, à raison de cinq fréquences hebdomadaires, à compter de fin juin.
Fabrice Gliszczynski

1 mn

(Crédits : REGIS DUVIGNAU)

Mauvaise nouvelle pour Air France. Après une longue période sans offensive des compagnies du Golfe en France en raison du gel des droits de trafic d'Emirates et d'Ethiad, Qatar Airways appuie à nouveau sur l'accélérateur dans l'Hexagone.

Ce mercredi, la compagnie a annoncé le lancement le 23 juin prochain de la ligne Doha-Lyon à raison de cinq vols par semaine, sa troisième ligne en France après Paris (trois vols par jour) et Nice (5 vols par semaine). Une concurrence sur l'Inde, l'Asie...via le hub de Doha qui s'ajoute pour Air France à celle des compagnies du groupe Lufthansa, au départ de Francfort et Munich notamment.

Ces droits de trafic ont été obtenus au moment de la vente des avions Rafale au Qatar sous la présidence de François Hollande en 2015.

Huit nouvelles destinations

Pour autant, la compagnie va prochainement avoir d'autres moyens de se développer en Europe, et en France en particulier, dès que sera signé par le Conseil européen l'accord de ciel ouvert signé l'an dernier par la Commission européenne et le Qatar. Selon un proche du dossier, il ne le sera pas avant le Brexit.

L'ouverture de la destination lyonnaise est l'une des huit nouveautés du programme d'été de Qatar Airways, avec Nur-Sultan et Almaty (Kazakhstan), Cebu (Philippines), Accra (Ghana), Trébizonde (Turquie), Luanda (Angola) et Siem Reap (Cambodge).

Lire aussi : Des Rafale au Qatar contre des vols de Qatar Airways en France : la crainte d'Air France

Fabrice Gliszczynski

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 21/01/2020 à 0:59
Signaler
La concurrence améliore la situation des clients qui ne se trouvent plus devant un monopole dont l'intérêt est de maximiser son profit au détriment du rapport qualité/prix du produit. Voir la concurrence comme un défi sous entend un esprit guerrie...

à écrit le 17/01/2020 à 13:58
Signaler
Si ça permet de vendre des Rafales, tant mieux (des emplois industriels de haute valeur valent mieux que des emplois de stewards, de pilotes de ligne pseudo-cadres supérieurs et d'agents de comptoirs…. ) mais par contre, que devient le contrat des VB...

à écrit le 16/01/2020 à 11:10
Signaler
et pendant ce temps, à Toulouse , il ne passe rien ...

à écrit le 16/01/2020 à 8:36
Signaler
C’est curieux. La mode est aux circuits courts et au made in France, et certains sont prêts à passer par le Qatar ( démocratie bien connue).

à écrit le 15/01/2020 à 20:32
Signaler
Saine concurrence. 😁

à écrit le 15/01/2020 à 19:01
Signaler
Air Canada fait de même en proposant des connexions vers l'Amérique via Montréal. En même temps le créneau est libre. Air France ne propose aux Lyonnais que des transit à Roissy. Aucune liaison long courrier...

le 15/01/2020 à 20:33
Signaler
Tout passe par Paris et contrairement à l'Allemagne, il y l'Italie et la grande Bretagne.

le 16/01/2020 à 16:32
Signaler
Parce que vous voyez une différence entre une correspondance à PARIS et une à Montreal ? Voire une à doha ? Ce qui compte c'est le prix et nothing else .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.