SNCF, Royal veut des portiques de sûreté pour tous les trains de France

 |   |  736  mots
(Crédits : reuters.com)
Lors de la présentation des portiques détecteurs de métaux et de scanners à rayon X pour les bagages pour les Thalys de gare du Nord, la ministre en charge des transports a indiqué qu'elle souhaitait la généralisation du système à "tous les trains nationaux".

TGV, Intercités, TER, Ségolène Royal, la ministre en charge des transports, souhaite la mise en place de portiques détecteurs de métaux et de scanners au rayon X pour les bagages pour tous les trains de France.

700 personnes contrôlés en 20 minutes

C'est ce qu'elle a indiqué ce jeudi à la gare du Nord en marge de la présentation des premiers portiques de sûreté installés sur les quais des Thalys, lesquels seront opérationnels ce dimanche 20 décembre.

"Il n'y a aucune raison pour que l'on ne sécurise que le Thalys. Si le dispositif fonctionne bien, nous le déploierons dans toutes les gares, pour tous les TGV, tous les trains nationaux et pour ce qui concerne les TER qui sont de la responsabilité des Régions, ces dernières pourront parfaitement créer des portiques pour les TER", a déclaré Ségolène Royal.

"Pour les trains de banlieue et les TER, il y a déjà des portiques de contrôles de billets. L'idée est de voir comment on peut doubler le contrôle des billets par des portiques de sûreté", a-t-elle ajouté, précisant que ce processus pourrait commencer dès l'an prochain.

Pour la ministre, le système va être "testé, affiné, adapté" permet de garantir "la fluidité et la sécurisation". Sur Thalys, le dispositif va permettre le contrôle de 700 personnes pendant le temps usuel d'embarquement (20 minutes) a indiqué Thalys. Un des postes d'inspection filtrage sera réservé aux passagers ayant des difficultés à se déplacer et les voyageurs fréquents. Une sorte de "fast track" comme dans les aéroports.

"S'il y a 5 minutes de plus pour assurer la sûreté, je pense que les Français vont répondre positivement", a déclaré Ségolène Royal, précisant par ailleurs qu'"il y a un dispositif prévu par la SNCF en cas de train raté avec un report gratuit sur le train suivant".

Des chiens pour détecter les explosifs

Concernant les Thalys, sept portiques (ils ont servi pour la COP21) ont été installés sur deux quais gare du Nord. Le portique détecteur de métaux a été réglé pour ne pas déclencher d'alarmes lors du passage de petits objets comme les clés par exemple.

Pour détecter les explosifs, des brigades cynophiles seront présentes aux postes d'inspection filtrage. Le coût annuel est estimé à 2,5 millions d'euros par quai (personnel compris). La gare de Lille sera également équipée. Concernant les gares des autres pays traversés par le Thalys (Belgique, Pays-Bas, Allemagne), l'installation du système français n'est pas encore gagnée.Ce qui limite sérieusement la portée de la mesure française à court terme.

"Ils sont impressionnés par la rapidité de l'installation", a assuré Ségolène Royal. Cette dernière les a invités à venir la voir en début d'année.

"Les Allemands étaient les plus réticents car Thalys n'a pas de voies réservées et peut arriver sur toutes les voies des trains. Le ministre des transports allemands a dit qu'ils allaient faire des contrôles dans les trains. C'est déjà un effort très important", a indiqué la ministre.

Tests à la gare de l'Est

La SNCF va par ailleurs tester un système de contrôle à l'entrée d'une gare parisienne. Ce sera à la gare de l'Est. A la SNCF, personne n'a voulu s'exprimer sur le sujet. Il faut dire que la direction s'arrache les cheveux en écoutant les annonces de Ségolène Royal sur la sûreté depuis les attentats du 13 novembre qui vont à l'encontre de tous les schémas de pensée en interne à la SNCF sur ce sujet. Guillaume Pepy, le président du directoire de la SNCF, ne s'est pas exprimé et s'est sauvé pendant les déclarations à la presse de Ségolène Royal.

Pour l'entreprise, il est impossible de mettre tout le système sous cloche, en raison notamment du nombre de gares (3.000) et de leur conception.
La direction s'inquiète par ailleurs de la compétitivité du transport ferroviaire face aux autres modes de transport. Mais aussi du coût de la sûreté qui s'élève déjà à 400 millions d'euros par an. Mais pour Ségolène Royal, "la sécurité n'a pas de prix".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2015 à 11:23 :
Madame ROYAL est la preuve vivante que le ridicule ne tue pas !! nous devrions en avoir l'habitude mais elle arrive souvent à nous surprendre même avec des sujets a priori méritant un traitement sérieux et réfléchi
2 + 2 = 4 mais les cours de maths à haut niveau de l'administration semblent oublier ce principe élémentaire
Dommage que les communicants ne s'accordent pas un léger temps de réflexion avant de "balancer" des informations et des "ya pu ka" difficilement applicables
Parlez de moi il n'y a que celà qui m'intéresse !!
a écrit le 18/12/2015 à 18:38 :
Aux dernières nouvelles Ségolène ROYAL était ministre de l'environnement il me semble. Je ne comprends plus vraiment notre gouvernement : La ministre de l'écologie s’occupe de la sécurité des gares, le ministre de l'agriculture passe à la TV et intervient sur des sujets aussi divers que la politique de la ville ou la sécurité et enfin le ministre des affaires étrangère préside la COP qui est normalement le domaine de l'écologie. Allez comprendre ... .

Ce mélange des genres est assez déplaisant.

Pour ce qui est de la politique de sécurisation des Thalys c'est bien au final. Il aurait fallu y penser il y a 10 ans mais mieux vaux tard que jamais. Si en plus la SNCF pouvait remettre des contrôleurs dans 100% des trains avec un pouvoir de contraventions pour les clients qui troublent l'ordre public et la quiétude des passagers dans les trains ce serait encore mieux.

Par contre ma question principale reste la suivante : Qui va payer pour tout cela ? SNCF, Contribuable, Emprunt sur les marchés (donc dettes donc contribuables), Voyageurs via une taxe sécurité sur les billets ? Bref je reste curieux d'obtenir tous les détails cela promet quelques surprises budgétaires en perspective.

Quid de la sécurité des métro RER et TER ?
a écrit le 18/12/2015 à 17:25 :
On va être obligé de faire venir des immigrés pour contrôler tous les trains dans toutes les gares, les chômeurs n'y suffiront pas!!!!! SR a-t-elle fait le calcul du coût en matériel et en personnel,"même si la sécurité n'a pas de prix"? En quoi ce matériel va arrêter des bargeots? Et le métro parisien, comment va-t-elle le protéger? Les Belges n'ont pas équipé la gare de Bruxelles sachant très bien que ce ne sont pas les quais et les trains où l'on risque le plus mais les halls et salles des pas perdus. A-t-elle oublié qu'il y a 3000 gares en France? Mme Royal, avez vous des intérêts chez les fabricants de portiques de détection? Il vous faudrait peut-être tourner sept fois votre langue dans votre bouche avant de parler.
a écrit le 18/12/2015 à 12:52 :
Nul besoin d'avoir la chaîne privée avec les guignols, Mme Royal mériterait la palme du comique chacune de ces interventions me met de bonne humeur pour toute la journée merci à elle.
a écrit le 18/12/2015 à 12:00 :
Rien de prévu pour les cars de Macron ?
Pour faire parler d'elle elle pourrait nous donner les résultats des tests de pollution des voitures, résultats annoncés pour la fin novembre.
a écrit le 18/12/2015 à 11:55 :
Ca existe a Moscou dans toutes les gares de train/metro
Ca ne gene aucunement le passage, c'est a l'entree des gares plus que des quais.
a écrit le 18/12/2015 à 10:44 :
Bien vu les portiques en France pour protéger les allemands !
a écrit le 18/12/2015 à 10:09 :
La sncf sinquiete de sa competitivite et du cout de la surete de ses clients!!! Lol Et pourtant, en France, toutes les compagnies aeriennes francaises supportent bien le cout de la surete aeroportuaire qui n'est prise en charge ni par l'Etat ni par ADP.
a écrit le 18/12/2015 à 9:45 :
Quasiment absente de la COP 21, elle devait se rattraper dans la sécuritude pour qu'on ne l'oublie pas. Qui paiera ce gadget inefficace, ruineux et pénalisant pour les voyageurs qui finiront par préférer les cars Macron ?
a écrit le 18/12/2015 à 8:30 :
Je commente rarement les articles mais là c'est trop, de grâce laissez la praticité du train, qui ne demande pas d'arriver plus d'une heure en avance pour passer des portiques de sécurité dont le but ultime est de vous faire jeter une bouteille d'eau ! Et si on traitait la maladie plutôt que les symptômes ??
a écrit le 18/12/2015 à 2:27 :
Je me demande si ces fameux portiques de la Sncf sont capables de détecter des armes imprimées grace a la technologie 3d....ou les armes en plastique
Je me demande si les gares étrangères ont aussi adopte ces portiques lors des départs de trains..
Ou alors une belle opération de com de nos amis sciences popo....
a écrit le 18/12/2015 à 1:34 :
La sécurité/santé n'a pas de prix en effet : fiasco de la cop21, pollution/destruction des terres agricoles, surpopulation, braderie de la France, relance de l'adhésion de la Turquie à l'Europe, Tafta, ... Sur chacun de ces sujets, le gouvernements pourrait ou aurait pu intervenir plus efficacement. Mais visiblement, ce serait trop compliqué de faire quelque chose d'utile.
a écrit le 17/12/2015 à 23:33 :
Le nouveau slogan de la SNCF : à nous de vous faire préférer la bagnole !
a écrit le 17/12/2015 à 23:21 :
Madame Royal a dû oublié que les portiques, ou tourniquets tuent aussi :
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2010/10/31/catastrophe-du-5-7
a écrit le 17/12/2015 à 23:19 :
Chiche. Où fera t'on les fouilles après passage dans le portique, en cas de détection de métal, montre, ceinture, regle en métal dans la trousse du cartable, pièces de monnaies, téléphone, couronnes dentaires....

Bien plus que 20 minutes, et aux correspondances?
a écrit le 17/12/2015 à 20:24 :
C'est une totale hystérie!!,
Et la RATP...et les Hypermarchés ??? et les cars de voyage, 40 à 50 personnes, c'est un demi Bataclan. Décidemment Royal est une vraie plaie.
a écrit le 17/12/2015 à 20:20 :
700 personnes en 20 minutes !
Autant dire que c'est un contrôle très rapide qui permettrait pas de contrôler grand chose

Quand on voit le monde à embarquer sur des tgv double souvent indiqués à peine 15´ avant le départ , autant rêver !

Et les trains de banlieue , pour faire 15' de trajet il faudra attendre des plombes à st lazare ! Merci
a écrit le 17/12/2015 à 20:06 :
Qui prendrait en charge le coût de cette mesure ? Le contribuable, l'usager ?
Dans les deux cas, encore une proposition à l'emporte-pièce de Royal ayant pour unique conséquence de restreindre la mobilité...
a écrit le 17/12/2015 à 17:58 :
Je recommande à Madame Royal de prendre le train quotidiennement pendant un mois sur la ligne Saint Quentin - Paris Nord afin qu'elle réalise la portée de ses propos.

Concrètement j'ai 4 heures de transport quotidien pour aller travailler. Je dois subir les aléas de la SNCF qui tous les jours SANS EXCEPTION est en retard, quand le train n'est pas supprimé ou quand le chauffeur n'a pas oublié ses papiers (véridique), ou quand la locomotive à disparu etc ...

Je ne suis pas logé aux frais du contribuables à Paris mais je dois y gagner ma vie à la sueur de mon front comme des millions d'autres anonymes qui ont l'obligation de se rendre à Paris pour pouvoir manger tous les jours..

Je ne suis pas prêt d'accepter une contrainte supplémentaire qui mécaniquement se traduira par une heure de transport supplémentaire au minimum. C'est intolérable pour mon mental, mon organisme et tout simplement ma vie.

Quand je me promène à la Défense, je sais que je suis une cible. Doit il y avoir pour autant des contrôles à tous les points d'accès ? C'est impossible

Je préfère mourir, je pèse mes mots, que de subir une contrainte supplémentaire pour prendre le train. Je n'en peux plus. Alors de grâce épargnez nous avec des projets qui n'ont ni queue ni tête.
Réponse de le 17/12/2015 à 18:52 :
Votre vie n'a pas de sens. Changez-en.
Réponse de le 17/12/2015 à 23:04 :
Votre propos n a pas de sens : si la Picardie a été tentée par l extrême droite c est qu il n y a plus de travail sur cette partie du territoire.
Que reste t il pour la Picardie du sud ? Paris pour pouvoir vivre mais pas pouvoir y vivre
Nous sommes des millions dans ce cas, c est la réalité françaises. Vous avez peut être la chance de vivre à côté de votre emploi, mais moi je n ai plus le choix.
a écrit le 17/12/2015 à 16:23 :
Penser aussi aux cars, ce sont de petits "trains" aussi.
Un jour ça sera monté de série dans les portières de voitures ? Celles de la Police ou Gendarmerie sonneront à tour de bras. :-)
Portique = personnel. Le surcout "sécurité" des billets de train sera de combien ? 20% ? Un peu comme la farine animale pas assez chauffée pour faire des économies (dommage !), le contrôle de la viande a ajouté un surcoût ("à la marge" comme dit une ministre) afin de garantir la sécurité sanitaire.
a écrit le 17/12/2015 à 16:13 :
Démagogie socialiste épaisse...! et après le portique ...les passagers captifs ...sont en sécurité sur tout l'itinéraire du train ...? ? S. Royale doit confondre..., avec les portiques du contrat Ecomouv" qu'elle a annulé , pour les modestes sommes de 600 millions ,plus 200 millions, 480 chômeurs et un marché taxe carbone de 5 milliards perdu....
Réponse de le 17/12/2015 à 19:58 :
Il est vrai que la dame a des réflexes toujours un peu nerveux dans tous les sens dès qu'on lui parle de portiques :-)
a écrit le 17/12/2015 à 16:11 :
Nous avons l'occasion de réfléchir à cette question lors du tabassage de notre fils ainé dans le RER D par une bande de "loubards"... En ce qui me concerne, j'estime que la SNCF, ou la RATP sont directement responsables de toute agression ou incident dans une zone qu'elles contrôlent (derrière un portique dont le franchissement nécessite un billet et évidemment dans une rame de métro, RER ou train). Je pense que l'achat d'un titre de transport impose au vendeur de ce titre la fourniture d'un service (le transport) dans des conditions acceptables de sécurité. Il y a là une obligation, non de résultats, mais de mise en place de moyens destinés à assurer cette sécurité. Quand on constate le nombre faramineux d'agressions ou d'incidents, il semble assez facile de constater le défaut de résultats. reste à constater l'absence de moyens... la SNCF serait bien à mal de démontrer qu'elle a une politique pour gérer ce problème: absence de caméra dans les rames, absence de personnel, absence de portique, et absence de contrôle (adéquat) pour éviter le franchissement des portiques...liste non limitative..
a écrit le 17/12/2015 à 16:08 :
L'ex compagnon de Royal qui s'arroge les pleins pouvoirs, cela ne rappelle t il part les pleins pouvoirs donnés à Pétain, Valls qui prend l'habit de Laval et Cazeneuve celui de Darlan ?
a écrit le 17/12/2015 à 15:54 :
avoir 700 personnes qui piétinent à un endroit c'est exactement ce que recherche un terroriste.
Un train ce n'est pas un avion. Un avion qui explose en vol c'est 100% de morts, un train qui explose c'est selon la configuration 10 à 30 % de morts.
Autant attendre que les passagers soient regroupés devant les portiques de Mme Royal... en plus on économise les billets!
Réponse de le 17/12/2015 à 16:25 :
Oui, comme foule compacte (kamikaze) ou même pour enquiquiner les gens (chaque jour, chaque heure, toute l'année).
Réponse de le 17/12/2015 à 16:51 :
Je ne crois pas que les passagers d'un train apprécient d'être dans une roulette russe. Il n'est pas acceptable d'être la cible d'un attentat dans un train que dans un avion.

Toutes les gares israéliennes ont des portiques de sécurité sans provoquer le moindre attroupement de foule aux gares principales. Les passages sont fluides et rapides. Un pays aussi avancé que la France peut en faire autant, voire mieux.

De plus, les 700 passagers d'une rame Thalys n'arrivent pas tous en même temps.
a écrit le 17/12/2015 à 14:57 :
Et un agent SNCF tous les kilomètres de voie !!!!
Réponse de le 17/12/2015 à 16:55 :
Facile à dire quand on n'a pas été victime d'un attentats ? Si cela arrive, vous seriez le premier à critiquer l'État pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour les prévenir. On ne peut que saluer l'action de Mme Royal pour sa réactivité pour une fois.
Réponse de le 17/12/2015 à 18:00 :
Je pense que vous ne prenez jamais le TER. Vous ne mesurez pas ce que les voyageurs endurent en temps normal.
Réponse de le 17/12/2015 à 18:59 :
Grosse erreur d'analyse, en fait ce n'est qu'une réponse de forme à un sujet de fond qui n'est pas traité par ce moyen!!
Réponse de le 17/12/2015 à 20:32 :
Etre victime d'un attentat, c'est beaucoup moins probable que de mourrir sur la route. Etablissez-vous une hiérarchie de la mort ??
Réponse de le 17/12/2015 à 20:32 :
Etre victime d'un attentat, c'est beaucoup moins probable que de mourrir sur la route. Etablissez-vous une hiérarchie de la mort ??
a écrit le 17/12/2015 à 14:43 :
Ben comme ca je ne prendrai plus le train, je prendrai la voiture
Réponse de le 17/12/2015 à 15:11 :
Pareil. Paris-Bruxelles porte à porte c'est 3:15 en voiture. En Thalys, c'est 1:23 + 1:30 de métro/bus/RER (temps de trajet jusqu'à et depuis la gare).
Donc vous rajoutez 20 minutes au portique et vous obtenez un temps de trajet identique à la voiture, pour 3 fois le prix.
a écrit le 17/12/2015 à 14:42 :
Madame la Ministre de l'environnement ferait mieux de s'occuper de la transition énergétique qui est actuellement piloter n'importe comment... ou qui n'est pas du tout pilotée, sauf par de grandes annonces... et les accords actuels ainsi que les acteurs restent flous, un comble pour une république soit disant transparente, efficace et simple...
Réponse de le 17/12/2015 à 16:10 :
La transition énergétique qui sert a quoi vu que la France n'émet quasiment pas de carbone dans sa distribution d'énergie !
Réponse de le 17/12/2015 à 20:25 :
et rien pour le métro...elle est a l ouest...arrêtez la je viens de faire une heure de TER ..il faisait un bruit on a avait peure..tellement les tolles vibrées...et si les WC étaient OK ...cela serait top...mais son chauffeurs et sa voiture de fonction....sinon ds le métro a Marseille ...pas de climatisation...5 mois de l années c est le top...vient voir sego...et y a pas de portique...elle comprend vraiment rien...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :