Crash de l'A320 : L'Espagne annonce un deuil national de trois jours [EN DIRECT]

Le vol 4U9525 de Germanwings entre Barcelone et Düsseldorf transportait 150 personnes dont 6 membres d'équipage selon la compagnie, et reliait Barcelone à Düsseldorf. C'est le crash d'un vol commercial le plus grave en France depuis le Concorde le 25 juillet 2000.
Le crash de l'Airbus de la compagnie Germanwings a fait 150 morts.
Le crash de l'Airbus de la compagnie Germanwings a fait 150 morts. (Crédits : Reuters)

Un Airbus A320 de la compagnie allemande low cost Germanwings, filiale de Lufthansa, s'est écrasé ce mardi dans la région de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).

L'avion, qui reliait Barcelone à Dusseldorf (vol 4U9525), transportait 144 passagers et six membres d'équipage. "Il n'y a aucun survivant", a déclaré Alain Vidalies, le secrétaire d'État aux Transports en déplacement à Lille. "Il y a eu un appel de détresse enregistré à 10H47. Ce signal de détresse montrait que l'avion était à 5.000 pieds, dans une situation anormale", a ajouté le secrétaire d'Etat.

Selon la compagnie Germanwings, "la chute de l'avion a duré 8 minutes". Les derniers chiffres communiqués par les organes officiels évoquent 45 Espagnols et 67 Allemands à bord de l'avion. Les autres nationalités sont inconnues pour le moment mais il y aurait également des Turcs dans l'appareil.

18h26 : La porte-parole du gouvernement espagnol annonce un deuil national de trois jours en Espagne. Il débutera dès minuit.

18h20 : Le site de Francetvinfo publie la première vidéo des lieux du drame. On peut y voir des milliers de débris disséminés sur un très large rayon.

17h54 : Les pilotes de la compagnie Lufthansa annoncent la suspension de leur mouvement de grève après la catastrophe aérienne de la compagnie Germanwings.

"Il n'y a plus de mouvement social au programme pour le moment", a déclaré Jörg Handwerg, un dirigeant du syndicat Vereinigung Cockpit (VC) cité par le journal allemand Tagessspiegel.

Les pilotes de la lufthansa de nouveau en greve

17h43 : Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé des investigations techniques lors d'accidents d'avions, annonce qu'il ouvre une enquête dans un communiqué. Le BEA précise que sept de ses enquêteurs accompagnés de conseillers techniques d'Airbus et de CFM International, qui sont le constructeur et le motoriste de l'appareil, "se rendent sur le site de l'accident".

"Ils seront rejoints par une équipe d'enquêteurs du BFU, Bundesstelle für Flugunfalluntersuchung, homologue allemand du BEA", ajoute le communiqué.

17h42 : Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy va se rendre sur le site du crash demain. La chancelière allemande Angela Merkel a indiqué un peu plus tôt qu'elle irait également se recueillir sur place. L'Elysée confirme par ailleurs que François Hollande accueillera les deux dirigeants en début d'après-midi.

17h40 : "Une boîte noire a été retrouvée", a indiqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, lors d'un point presse. "Elle permettra à l'enquête judiciaire d'avancer rapidement."

Le ministre ajoute que "des dispositions vont être prise pour sécuriser les lieux", de manière à faciliter le travail des médecins légistes demain. Bernard Cazeneuve précise que des dispositions seront prises à Seyne-les-Alpes (notamment d'hébergement) pour faciliter l'arrivée des familles des victimes.

17h29 : L'âge avancé (25 ans) de l'Airbus A320 qui s'est écrasé pose question. Selon l'Agence Option Finance, "la moyenne d'âge des soixante-seize Airbus de la famille A320 (A319, A320 et A321) de la flotte de GermanWings est de moins de 13 ans".

17h05 : Des "moyens exceptionnels d'enquête et de secours" ont été déployés, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'une conférence de presse à Seyne-les-Alpes.

Au total, "300 sapeurs-pompiers", "300 militaires de la gendarmerie nationale", "dix hélicoptères et un avion militaires", ont été mobilisés, a indiqué le ministre. Ces moyens sont "destinés à porter secours à ceux qui auraient pu échapper à ce crash même si la violence du choc laisse peu d'espoir" a-t-il ajouté.

Crash Cazeneuve3

16h50 : Une photo des lieux du crash publiée par le site internet du quotidien La Provence. Elle montre les débris de l'Airbus de la compagnie Germanwings. Un avion littéralement pulvérisé lors de son impact au sol.

Airbus La provence

16h44 : Sur France Info, Damien Bon, membre des pelotons de gendarmerie de haute montagne indique que pour se rendre par voie terrestre sur les lieux du drame "il faut quelques heures d'approche". "La zone est encore enneigée", explique-t-il.

16h28 : Rappel de l'activité de la compagnie Germanwings. Propriété de Lufthansa (une des compagnies aériennes les plus sûres au monde), Germanwings a repris progressivement depuis 2013 toutes les liaisons de Lufthansa à l'intérieur de l'Allemagne et en Europe, en dehors de celles qui décollent ou atterrissent des aéroports de Munich et Francfort.

Avec cette compagnie à bas coûts, Lufthansa cherche à contrer la concurrence croissante des compagnies low cost comme Easyjet ou Ryanair. Et à privilégier ses propres avions sur les vols long courrier et haut de gamme.

16h20 : La gendarmerie nationale détaille dans un tweet l'ensemble des forces mises en oeuvre pour les opérations sur place.

16h11 : Le Dauphiné Libéré diffuse sur son site internet une photo de ce qu'il estime être la zone du crash de l'Airbus. "Des débris sur plusieurs milliers de mètres carrés", détaille le site web du quotidien régional.

Débris

16h09 : Le président américain Barack Obama propose l'aide américaine pour les opérations sur la zone du crash.

16h00 : Sur les lieux exacts du drame : "Ca s'est passé dans une zone d'un hectare environ, très ascendante, à flanc de pente", explique le lieutenant-colonel Bloin à l'AFP. "Il y a beaucoup de débris éparpillés, ce sera extrêmement compliqué pour relever les éléments et opérer". Le militaire évoque aussi la présence de "quelques gros débris, peut-être une demi-douzaine".

15h33 : Selon un communiqué d'Airbus, "l'avion avait accumulé 58.300 heures de vol sur 46.700 trajets".

15h18 : "A ce stade, aucune hypothèse ne peut être écartée", affirme le Premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée Nationale. Aucun signal de détresse n'a été envoyé depuis l'avion avant le crash, contrairement à ce qui a été annoncé peu de temps après le drame.

15h07 : "La dernière vérification technique" de l'appareil "a eu lieu hier", a indiqué le patron de Germanwings Oliver Wagner en conférence de presse. Et la dernière grosse opération de maintenance "a été réalisée à l'été 2013", a ajouté le patron de la compagnie low cost. Cet Airbus a été acquis par la Lufthansa en 1991. Par ailleurs, le capitaine "volait pour la compagnie depuis une dizaine d'années. Il avait plus de 6.000 heures de vol à son actif", a expliqué le dirigeant allemand. Il y aurait par ailleurs 67 Allemands décédés dans le crash, a-t-il ajouté.

crash airbus

Un proche de victime à l'aéroport de Barcelone El-Prat

15h00 : Selon le journal allemand Bild, une classe d'un lycée allemand situé au nord de Dortmund était à bord de l'avion. Au total, 16 adolescents et deux professeurs seraient morts dans le crash. La ville de Haltern d'où étaient originaires les jeunes a confirmé l'information dans l'après-midi.

Crash Bild

14h51 : La presse espagnole en deuil après le crash. Le journal El Mundo publie des photos des familles des victimes espagnoles qui se rendent en ce moment même à l'aéroport de Barcelone El-Prat. Elles sont accueillies dans une cellule de crise. Dans le même journal, un article explique que la majorité des passagers étaient "des touristes allemands qui revenaient de Barcelone et de Majorque".

Crash El Mundo

14h40 : Angela Merkel se rendra demain près des lieux du drame, a indiqué la chancelière allemande dans une courte allocution télévisée.

14h34 : l'équipage de Germanwings n'a pas émis de message de détresse indiquent des sources officielles à l'AFP.

14h30 : 360 pompiers et 7 hélicoptères mobilisés. Le dispositif de secours est à la mesure du drame. Trois-cent soixante sapeurs pompiers des départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, du Vaucluse, du Var, des Bouches-du-Rhone, des Alpes-Maritimes, et du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille ont été envoyés pour renforcer le dispositif local. Par ailleurs, Sept hélicoptères, deux Puma de la gendarmerie et cinq Dragon de la sécurité civile ont été dépêchés sur la zone de l'accident.

Crash secours

14h13 : Selon le site FlightRadar, l'avion a perdu 30.000 pieds d'altitude (soit environ 9km) en l'espace de 8 minutes, entre 9h32 et 9h40.

14h09 : Le vice-Premier ministre espagnol évoque "45 Espagnols" présents à bord de l'Airbus. François Hollande parle d'autres nationalités présentes dans l'avion "notamment allemandes, et sans doute turques".

13h54 : Les secours se mettent en place près du lieu du drame comme le montre ce tweet d'Actusecours.

13h45 : la visite d'Etat du roi Felipe VI d'Espagne à Paris est "annulée", a indiqué le roi sur le perron de l'Elysée.

13h41 : "Il n'y aurait pas de victimes françaises mais sans totale certitude", a indiqué François Hollande lors d'une allocution à l'Elysée en présence du couple royal espagnol.

13h36 : Le patron de la compagnie Germanwings Oliver Wagner évoque à la télévision allemande 144 passagers et 6 membres d'équipage à bord de l'A320. Soit 150 personnes à bord et non 148 comme évoqué depuis le crash.

13h32 : Selon BFM TV, les débris de l'avion seraient étalés sur une zone de 2km². La zone du crash serait par ailleurs située à 2.700 mètres d'altitude, rendant particulièrement difficile le travail des secours.

13h21 : L'Airbus A320 s'est écrasé dans "une zone enneigée, inaccessible" à des véhicules, a indiqué un ministre français à l'AFP.

13h17 : La chancelière allemande Angela Merkel se dit "bouleversée" par le crash du vol Germanwings. Son porte parole indique qu'elle a annulé "des rendez-vous".

Crash A320 Trois Eveches

La zone très montagneuse du crash de l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings. Les débris sont situés à 2.700 mètres d'altitude.

Le président François Hollande qui reçoit ce mardi le couple royal espagnol a exprimé sa solidarité aux victimes sur Twitter.

Il s'agit du premier crash d'envergure d'un vol commercial en France depuis le drame du Concorde qui avait causé la mort de 113 personnes près de l'aéroport de Roissy le 25 juillet 2000. Le crash le plus meurtrier sur le sol français remonte au 3 mars 1974 : un avion de Turkish Airlines s'était écrasé dans l'Oise, tuant 346 personnes.

Sur Twitter, le PDG de Lufthansa (la maison-mère) Carsten Spohr a adressé ses condoléances aux familles, ajoutant qu'il n'avait pas d'informations sur les causes du crash.

 ("Nous ne savons pas encore ce qui est arrivé au vol 4U 9525. J'adresse ma sincère compassion aux familles et aux amis des passagers et de l'équipage sur le vol 4U 9525. Si nos craintes se confirment, ce serait un jour noir pour Lufthansa. Nous espérons trouver des survivants.")

La compagnie Germanwings a indiqué qu'elle tiendrait une conférence de presse près de l'aéroport de Cologne-Bonn à 15h.

Une zone difficile d'accès

D'après le site internet de La Provence, l'avion s'est écrasé sur le massif des Trois-Evêchés, dans la vallée de la Haute-Bléone, une zone très difficile d'accès. Le journal mentionne également des colonnes de secours des pompiers en route pour la zone du crash.

De son côté, Manuel Valls a d'ores et déjà annoncé que le ministre de l'Intérieur se rendait sur les lieux. Ségolène Royal (ministre de tutelle des Transports) et Alain Vidalies sont également attendus sur place. Côté allemand, le ministre des Transports et le ministre des Affaires étrangères étrangère se rendront dès aujourd'hui près du lieu de l'accident.

L'action Airbus se retourne

L'action Airbus Group s'est retournée à la baisse suite à cette nouvelle pour accuser la plus forte baisse de l'indice CAC 40 avec un recul de 1,78% à 58,93 euros à 11h41, contre un gain de 1% auparavant.

La maison mère, la compagnie Lufthansa, est réputée comme étant l'une des plus sûres au monde. L'action Lufthansa, premier groupe aérien européen, chute de près de 2,8% ce matin à la Bourse de Francfort.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 25/03/2015 à 18:06
Signaler
Toutes nos prières vont aux victimes et en particuliers aux enfants. Toutes nos condoléances aux familles. Paix à leurs âmes

à écrit le 24/03/2015 à 20:05
Signaler
Pensées pour tous. Pourquoi cet avion s'est-il crashé? J'aimerais beaucoup que des journalistes creusent cette question. Encore une fois, tout mon soutien aux familles.

à écrit le 24/03/2015 à 17:43
Signaler
"La zone est encore enneigée"---- mais dis donc on n'y voit pas de neige !!! (oo)

à écrit le 24/03/2015 à 17:38
Signaler
C'est déjà le quatrième accident récent impliquant l'Airbus A320. En décembre 2014 il y en a eu deux: celui d'un A320-200 d’Air Asia Zest, un autre avec un A320-200 d'Air Asia. Et en mars 2014 un A320 de l'US Airways. Si l'on considère les pépins ave...

à écrit le 24/03/2015 à 17:12
Signaler
mes condoléances aux familles ....j'attends d'en savoir plus !

à écrit le 24/03/2015 à 17:12
Signaler
Valls et Hollande, les 2 commentateurs de toutes les catastrophes meurtrières qui touchent la France. Oiseaux de malheur ?

le 24/03/2015 à 17:53
Signaler
"Valls et Hollande, les 2 commentateurs de toutes les catastrophes meurtrières qui touchent la France." Ça serait mieux comme ça : ? "Valls et Hollande, les 2 qu'on n'entend jamais quand il y a une catastrophe touchant la France." C'est une servit...

à écrit le 24/03/2015 à 17:06
Signaler
«Aucune hypothèse ne peut être écartée» --- à bon entendeur…. boum ?

le 24/03/2015 à 17:43
Signaler
Been.. je sais pas vous mais : - le témoin qui a vu les dernières secondes de l'avion indique qu'il n' y a aucune fumée. - la descente est régulière et même quelque part "tranquille" pendant 8 minutes. - le pilote SAIT qu'il perd de l'altitude et,...

le 24/03/2015 à 17:55
Signaler
Dépressurisation à très haute altitude, anoxie, perte de connaissance, boum. Bizarre si le pilote automatique n'a pas gardé l'altitude. Détournement pour faire les twin-moutains Explosion -> dépressurisation, ... Autre Voire encore autre chose, ....

le 24/03/2015 à 18:35
Signaler
Et, autre élément, les ordinateurs viennent d'être changés (avion de 1991). Soit, ils sont passés du DOS6.22 à win8.2.0. Et vu les plantages réguliers, je crains le pire...

le 24/03/2015 à 19:10
Signaler
@ yvan : "Bizarre si le pilote automatique n'a pas gardé l'altitude." Vous savez, depuis Mulhouse en 1988 il y a toujours eu un petit pépin avec la famille Airbus….

à écrit le 24/03/2015 à 17:05
Signaler
Je lis dans "Globe Meter" (http://globometer.com/avions-accidents.php) que « En moyenne selon l'ICAO, sur les 7 dernières années, le nombre d'accidents impliquant un vol commercial s'élève à 121 faisant environ 596 victimes chaque année. ». Cela fait...

le 24/03/2015 à 18:03
Signaler
Je crois qu'il y a, tout le temps, environ 500 (600 ?) avions en l'air à tout moment. Une voiture fonce dans un arbre (sommeil), un mort. Un avion, 100-200 tués. L'avion est archi sûr mais fait un certain nombre de victimes à chaque fois. Chaque d...

à écrit le 24/03/2015 à 15:39
Signaler
"Aucune hypothèse ne peut être écartée", estime Manuel Valls qui semblerai vouloir semer le doute! Quelles sont ses intentions?

le 24/03/2015 à 17:59
Signaler
Ça fait "Lapalisse" non ? Vous écartez quelles hypothèse, vous ? Peut-être une interprétation ?? Tant que les boites noires n'ont pas été retrouvées, analysées, comment voulez-vous avoir des "certitudes" ???? L'hypothèse qu'il ait percuté le sol e...

à écrit le 24/03/2015 à 14:44
Signaler
Dans le bon vieux temps on envoyait un Préfet, maintenant toute la bande y va. Politicards en mal d'audience et le super politiquement correct d'aujourd'hui. Faute de savoir gouverner, on voyage.

le 24/03/2015 à 17:14
Signaler
C'est sûr qu'il vaut mieux qu'ils essayent de berner les français sur les catastrophes meurtrières, car sur le plan de l'économie, des impôts et du chômage, ils ont déjà tout détruit.Montrer leur tête est tout ce qui compte, même sur des cadavres, co...

à écrit le 24/03/2015 à 14:10
Signaler
L'Airbus avait eu une chute vertigineuse de 11 mille mètres jusqu'à 2'500 m, quelques uns avancent déjà qu'il pourrait s'agir de l'explosion d'une bombe. Va-t-on le savoir un jour ? ….

le 24/03/2015 à 18:06
Signaler
Bombe, non car a perdu de l'altitude longtemps (d'après le spécialiste à la TV en ce moment). Trou important -> chute presque verticale. Bizarre si pilote automatique n'a pas maintenu l'altitude.

à écrit le 24/03/2015 à 14:00
Signaler
Et Hollande se précipite en urgence devant la caméra pour faire des déclarations creuses et convenues. Ça sert à quoi? Il a besoin d'exister sûrement. Ce "président" est en dessous de tout.

le 24/03/2015 à 18:07
Signaler
Si on l'avait pas vu, vous auriez dit qu'il est trop "invisible" ? Si ..; vous auriez dit ... ? etc

à écrit le 24/03/2015 à 13:39
Signaler
Une chose reste pourtant sûre : le monde entier saura la cause de cet accident en Haute-Provence bien avant qu'il sache la cause du crash du vol MH17 en Ukraine l'année passée. Deux poids, deux mesures ?

le 24/03/2015 à 18:12
Signaler
Un journal néerlandais dit qu'ils ont retrouvé un morceau de missile (pro)russe, mais les accords de Minsk ont prévu une amnistie totale du coupable de l'appui sur le bouton, sa hiérarchie en totalité et jusqu'au dernier niveau du commandement (par e...

à écrit le 24/03/2015 à 13:30
Signaler
On parle déjà d'un recul de l'action Airbus après le crash de l'A320 !!! c'est honteux !! jusqu'à quand l'économie d'un pays deviendra la cible privilégiée des casinos des places boursières ? finissons-en avec la spéculation foncière des marchés, ave...

le 24/03/2015 à 13:58
Signaler
Si vous déteniez des actions Airbus et qu'un doute était jeté sur la qualité de sa production, vous feriez quoi?

le 24/03/2015 à 17:33
Signaler
vos certitudes proviennent d'où ???????

le 24/03/2015 à 18:14
Signaler
Souvent quand les gens apprennent que le PDG a éternué, l'action baisse un peu. Peut-être bientôt malade et incapable de bien gérer. Frileux les actionnaires. Et préfèrent devancer la tendance si ça chute en masse, les premiers à quitter le bateau s'...

le 24/03/2015 à 18:30
Signaler
hey, on parle de l' A320 ici, as d'un avion inconnu mais bien reconnu, fiable etc...

le 24/03/2015 à 18:33
Signaler
Hey, on parle de l'A320 ici, pas d'un avion inconnu mais bien reconnu, fiable etc..

à écrit le 24/03/2015 à 13:17
Signaler
Bonjour, à fredouille En effet il suffit de donner le nombre exacte de personne qui étaient dans l'avion. Une pensée aux familles Egalement l'action Lufthansa en baisse Du n'importe quoi !!!!!!!!!

à écrit le 24/03/2015 à 13:11
Signaler
D`après votre titre c`est Hollande qui est chargé d`estimer le nombre de survivant? C`est sans doute lui qui devrait estimer le nombre de rescapés au PS en 2017. Sincères condoléances pur les familles des victimes

le 24/03/2015 à 13:34
Signaler
Commentaire indigne et indécent. Faire de la policarderie en ce moment c'est choquant. Paix à ces malheureuses victimes. De tout cœur avec leurs familles.

le 24/03/2015 à 13:58
Signaler
@ jeff - Frédéric a raison les deux Hollande et valls vont tenter de surfer sur ce drame comme ils l'ont déjà fait en janvier mais ça ne leur a pas réussis. Condoléances aux familles des victimes qui sont déjà oubliées par ces deux politiques profes...

le 24/03/2015 à 14:11
Signaler
Vous croyez vraiment que le vote des gens sera influencé par ça? Hollande et Valls n'ont pas d'autre choix que de se mobiliser autour de ce drame. C'est ainsi aujourd'hui. En cas de drame, si les responsables politiques restent sur la réserve, les mé...

le 24/03/2015 à 14:30
Signaler
C'est de l'humour (limite) déplacé en raison du nombre de morts dans cet accident...Mais quand on n'a pas mieux à dire !!! Condoléances aux familles...

à écrit le 24/03/2015 à 12:55
Signaler
celà donne une minuscule occasion à notre Moi président d'aller se gober les mouches sur les antennes de télé. On t'a assez vue Gégage

à écrit le 24/03/2015 à 12:53
Signaler
Pourquoi distingue-t-on toujours les passagers des équipages dans le décompte ? Les équipages ne laissent pas eux aussi une famille endeuillée ? Il suffirait de dire que 148 personnes étaient à bord, sans préciser.

le 24/03/2015 à 13:55
Signaler
C'est une tragédie comme tous les accidents mortels !

à écrit le 24/03/2015 à 12:05
Signaler
Ca sert à quoi que le Manuel Valls se rende sur les lieux ? Il n'y a pas assez de ministres, de préfets, de hauts fonctionnaires ? Ah, mais oui, ça va permettre de faire parler de lui, et c'est tout ce qui onsternant

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.