Edouard Bergeon : « Chacun a son avis sur le monde agricole sans vraiment le connaître »

VIDEO - A la veille de l’ouverture du Salon Internationale de l’Agriculture, T L’Emission a reçu Edouard Bergeon, réalisateur engagé auprès des agriculteurs et agricultrices et fondateur de la chaîne thématique par abonnement aunomdelaterre.tv.

3 mn

(Crédits : La Tribune)

Entretien vidéo - T L'Emission reçoit Edouard Bergeon, réalisateur d'Au nom de la Terre

Journaliste et réalisateur du long métrage « Au nom de la Terre » avec Guillaume Canet, le film qui retrace l'histoire de sa famille, l'histoire du monde agricole et de son mal-être, Edouard Bergeon est un homme engagé.

Auteur de nombreux documentaires et reportages, il continue de creuser le sillon qui est le sien, celui qui le pousse à réconcilier deux mondes qui ont toujours eu du mal à se comprendre : la ville et la campagne.

Co-auteur d'un ouvrage collectif qu'il a dirigé « CultivonsNous, bien manger avec les paysans d'aujourd'hui » (éditions Les Arènes, 2021) dans lequel il « rêve d'une planète vivante, où les agriculteurs passeraient en masse et en douceur à d'autres modes de production pour sauver la Terre mais aussi pour se sauver eux », Edouard Bergeon n'a de cesse de défendre le bien manger dans le respect de nos terres et des agriculteurs qui les cultivent.

Une chaîne TV dédiée au monde agricole

Et parce qu'il s'attache à transmettre les valeurs paysannes, et à mettre en lumière celles et ceux qui nous nourrissent trois fois par jour, il vient de créer, avec Antoine Robin, sa chaîne TV aunomdelaterre.tv.

Une chaîne par abonnement dont une partie est reversée à Solidarité Paysans, pour aider les agriculteurs en difficulté. « Son lancement officiel se fera le 21 mars, précise-t-il, mais nous avons déjà mis en ligne des documentaires et nous proposons une offre d'abonnement préférentielle. Et dès le printemps, on pourra visionner des films documentaires d'exception qui ne trouveraient pas leur place sur des chaînes linéaires classiques alors que ce sont des pépites. On y trouvera également des entretiens avec des personnalités, des intellectuels, des artistes qui ont un lien avec la ruralité, l'alimentation, l'agriculture. C'est tellement important de recréer le lien avec le monde agricole. D'ailleurs, dans chaque projet, je suis accompagné de personnes très engagées, souvent, les plus proches sont issus de famille d'agriculteurs. »

Comme dans tous ses projets, Edouard Bergeon aime l'esprit de famille. Avec son ami Loïc Martin, il est également à la tête de deux restaurants à Paris et un dans Le Loiret, des bonnes tables dans lesquelles les assiettes sont remplies des produits de la terre bien sûr. « Nous sommes une famille. Je crois que le lien qui nous unit à la terre est un lien très fort. Il y a celles et ceux qui travaillent la terre, et puis les autres qui en reçoivent les produits. Ce lien nous unit car nous appartenons tous à la terre. À ce monde vivant. Mais ce qui nous unit plus que tout c'est sans doute la volonté de faire bouger les choses, de créer des nouvelles pratiques, d'aller vers un monde meilleur. »

.............................................................................

Edouard Bergeon nous a également accordé un long entretien dans notre bimestriel T La Revue n°8 consacré à l'agriculture et l'alimentation, actuellement en kiosque et disponible sur https://kiosque.latribune.fr/t-la-revue

T La Revue n°8

3 mn