Spécialiste de l'entretien des parcs éoliens, Windtechnics poursuit son déploiement

 |   |  426  mots
La filiale de Hanalei Renouvelables vise la 1re place européenne pour la maintenance.

Leader en France avec plus de la moitié du marché de la maintenance préventive, corrective et globale des grosses éoliennes installées dans l'Hexagone, Windtechnics se déploie à l'international. Créée en 2006 par Thibaut Georges à Courcelles-les-Lens dans le Pas-de-Calais et rachetée en décembre 2010 par Hanalei Renouvelables, producteur indépendant d'électricité d'origine renouvelable, Windtechnics vient d'ouvrir une filiale en Bulgarie. Avec cette opération, l'entreprise poursuit son déploiement entamé autour de la mer Noire il y a juste un an par son implantation en Roumanie.

Là-bas, les projets éoliens sont d'une très grande ampleur. Le turbinier espagnol Gamesa va y construire 210 éoliennes pour une puissance totale de 420 mégawatts (MW). Et c'est à Windstechnics qu'il a confié la maintenance de ses machines. « Les parts de marché sont à prendre aujourd'hui à l'international. Les décrocher suppose d'être présent partout où se construisent les grosses centrales. Nous intervenons en moins de deux heures sur les sites de nos clients. C'est une de nos forces et nous tenons à la conserver », explique Olivier Dewez, directeur général d'Hanalei Renouvelables. Windtecnics compte aujourd'hui une quinzaine de bases en France et à l'étranger. De 16 personnes début 2009, ses effectifs se montent à 71 salariés aujourd'hui.

Croissance fulgurante

Les embauches se poursuivent à un rythme soutenu avec trois à quatre nouvelles recrues par mois. D'ici à la fin de l'année, plus d'une trentaine de personnes devraient travailler hors de France. La croissance de Windtechnics est fulgurante. Sur 2010, son chiffre d'affaire atteindra les 5 millions d'euros, contre 3 millions d'euros en 2009. La direction estime qu'en 2011 l'export représentera 30% de son activité après avoir démarré seulement début 2010. Une partie des 8 millions d'euros qu'Hanalei Renouvelables vient de lever auprès d'Alto Invest, d'investisseurs particuliers et de BNP Paribas Développement va aider Windtechnics à s'imposer comme le leader du marché européen et devrait, d'après Olivier Dewez, facturer en Grande-Bretagne et en Irlande dès l'automne prochain. « Nous nous étendrons ensuite tout naturellement en Italie et au Maroc. Ensuite, nous viserons les Etats-Unis », précise-t-il.

Iberdrola lui a confié la gestion opérationnelle de son parc en France et elle travaille avec tous les grands turbiniers d'éoliennes que sont Vestas, Siemens, REpower et Gamesa. Elle vient d'inaugurer son nouveau siège social à Bapaume et a triplé son stock de pièces détachées. Relié par télésurveillance aux éoliennes dont on lui confie la maintenance, son « call center  «est ouvert 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Windtechnics a donc toutes les cartes en main pour atteindre ses objectifs. Geneviève Hermann

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :