Le milliardaire George Soros va investir 1 milliard de dollars dans les énergies vertes

 |   |  126  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Georges Soros veut développer l'énergie propre. Pour cela, il va y investir 1 milliard de dollars.

George Soros est égénralement un invetsisseur avisé et pionnier. D'où l'importance du message qu'il envoie aujourd'hui en faveur du "green business".

Il va en effet investir un milliard de dollars dans le développement d'énergie propre et dans les entreprises présentes sur ce créneau. Le milliardaire veut combattre le réchauffement climatique.

Il a également annoncé qu'il comptait former et financer une nouvelle initiative politique concernant le climat à hauteur de 10 millions de dollars sur 10 ans.

"La science est limpide, ce qui l'est moins, c'est la volonté politique des chefs d'Etats à résoudre le problème. (…). Je chercherai des opportunités profitables, mais j'exigerai aussi que les investissements créent une contribution réelle à la solution du problème du réchauffement climatique".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/10/2009 à 15:17 :
Est ce que le réchauffement climatique est le seul problème pour l'avenir... tout le monde focalise la dessus, mais la pollution par les produits chimiques du milieu environnemental, les montagnes de déchets, la gestion de l'air et de l'eau, la gabegie et le gaspillage des ressources et des compétences de chacun, etc... c'est clair un peu de lucidité et de volonté font défaut dans l'organisation globale de nos sociétés pour réorienter la machine vers des opportunités bénéfiques et responsables pour l'humanité... Mr Soros est un visionnaire et un pragmatique, pour savoir marier les impératifs d'un développement durable et responsable à une rentabilité certaine à court et à long terme...pragmatisme qui manque surement à ceux qui se réclame d'une mouvance verte et reste dans l'incantation et le ya ka
a écrit le 12/10/2009 à 11:11 :
Pour que Soros investisse dans le "green business" c'est qu'il a vraiement de l'argent à gagner.
a écrit le 12/10/2009 à 11:07 :
Encore un signe de l'indéniable attrait financier du "vert"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :