Un projet pilote à Cannes pour GridPocket et sa solution de gestion énergétique

 |   |  492  mots
Copyright Reuters
Comment intéresser les foyers à leur consommation d'énergie qu'ils ont l'habitude de négliger ? C'est le crédo de la start-up française GridPocket. Filip Gluszak, cofondateur et dirigeant de la société, présent au forum Smart Grid SGParis à la Cité des Sciences de La Villette, a sa petite idée sur le sujet mais il va chercher à en apprendre plus sur le comportement des utilisateurs grâce à un projet pilote original déployé à Cannes (Alpes-Maritimes).

Implantée à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), GridPocket développe une plateforme logicielle de gestion énergétique, destinée à être vendue aux distributeurs d'énergie pour qu'ils proposent ensuite à leurs clients des solutions de maîtrise de la demande d'électricité (MDE), via une interface Internet (téléphone portable, tablette numérique, ordinateur). La société est positionnée en amont du marché des réseaux électriques intelligents (smart grid) associés au bâtiment.

Une étude qualitative des comportements
L'expérimentation lancée à Cannes vise à étudier le comportement de quelques dizaines de foyers face à leur consommation d'énergie. Pour la mener à bien, GridPocket est accompagnée de la société Wit, basée dans le sud de la France et fournisseur de solutions de télégestion. Elle fournira le système de comptage énergétique. Le fournisseur d'énergie alternatif Planète Oui est aussi partie prenante, tout comme la ville de Cannes et deux écoles d'ingénieurs (Ecole des Mines de Paris, Télécom ParisTech).
Labellisé par le pôle de compétitivité Capenergies, le projet est soutenu par la région PACA. Son budget est modeste, avec une enveloppe inférieure à 1 million d'euros. "L'objectif n'est pas quantitatif mais de réaliser une étude qualitative sur le comportement des consommateurs", note Filip Gluszak. La période de recrutement des volontaires touche à sa fin et l'expérimentation dans les foyers va commencer en juillet pour une période de 12 mois.

Premières commercialisations engagées
La première étape consistera à analyser le comportement des usagers sans dispositif permettant de lire la consommation d'électricité. Ensuite, les volontaires seront amenés à utiliser des instruments de lecture des consommations énergétiques via Internet. La troisième phase du projet visera à lever les verrous comportementaux. Plusieurs catégories de foyers participeront au test (en fonction des revenus, du nombre de personnes...).
Pour que les foyers s'intéressent à leur consommation d'énergie, explique Filip Gluszak, il faut remplacer la mesure énergétique en kWh par une mesure en euros par exemple. Mais d'autres solutions peuvent être trouvées comme la mise en place de primes, bonus, points ou autres cadeaux. Des dispositifs qui peuvent être impulsés par un distributeur d'énergie pour aider ses clients à moins consommer, en contrepartie d'un système de fidélisation par exemple. "Les modèles économiques doivent évoluer", juge Filip Gluszak.
Gridpocket est aujourd'hui engagée dans plusieurs relations contractuelles avec des fournisseurs d'énergie. Un déploiement commercial et un autre projet pilote sont prévus à l'étranger. En France, un dernier pilote doit démarrer à la fin de l'année. À côté d'une plateforme de gestion énergétique en marque blanche, GridPocket compte aussi lancer des solutions sur la gestion de l'eau et du gaz. Pour accompagner son développement commercial, la start-up est en train de boucler un premier tour de table, avec l'objectif de collecter 500.000 euros d'ici à l'été, en fonds privés et publics.

Green Business - le site de référence

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :