La Nissan Leaf électrique accusée de greenwashing aux Etats-Unis

 |   |  358  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG)
Une class action a été déposée à la cour fédérale de Los Angeles mettant en cause des annonces mensongères qu'aurait faites le constructeur japonais à propos des batteries et de l'autonomie de son véhicule électrique.

Voilà une nouvelle qui risque de ne pas aider au décollage de la voiture électrique. L?action collective en justice (class action en américain) déclenchée récemment à Los Angeles porte en effet sur une contradiction entre les prescriptions d?utilisation de son modèle électrique, la Leaf, et la publicité faite autour de son autonomie. En effet, Nissan annonce une autonomie de 100 miles (160,9 km) pour une batterie rechargée à 100 %, alors que dans le même temps, il recommande de ne pas recharger la batterie à plus de 80 % de sa capacité, sous peine de l?endommager.

Pas de système de refroidissement sur la batterie

Les plaignants affirment aussi que la batterie de la Leaf souffre d?un défaut de conception. Contrairement à d?autres véhicules dotés de batteries comme La Volt de Chevrolet ou la Focus de Ford, la Leaf ne serait en effet pas équipée de système de refroidissement. D?après les plaignants, cette caractéristique est susceptible d?entraîner des dégâts liés à la chaleur et de raccourcir la durée de vie de la voiture.

La perte de capacité pas couverte par la garantie

D?après le constructeur, la perte de capacité de la batterie serait de 20 % après 5 ans d?utilisation, alors que les plaignants ont constaté une perte de 27 % après seulement un ou deux ans. Or, la perte de capacité n?est pas couverte par la garantie de 8 ans et 100.000 miles (160.900 km) proposée par le constructeur.

Une première class action mais sans doute pas la dernière

Comme le souligne l?avocat américain Eric Lane, spécialiste en droit de la propriété intellectuelle au sein du cabinet McKenna Long & Aldridge LLP, qui relate les faits sur son blog Green Patent Blog, si les véhicules hybrides et électriques ont déjà été attaqués en justice pour greenwashing ou violation de brevets, c?est la première fois qu'une "class action" est déposée par un groupe d'utilisateurs mécontents. Il s?attend en revanche à ce que ça ne soit pas la dernière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2012 à 1:39 :
Sur les batteries de la Nissan Leaf, voir les nouvelles batteries Nec son équipementier : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71196.htm Il faut noter que le solaire dans l'automobile de plus en plus présent vient à point nommé compenser cette perte de capacité quand la température est élevée et qu'il y a du soleil. Déjà sur les hybrides solaires type Honda etc on obtient 30% de plus d'autonomie et on peut faire mieux
a écrit le 15/10/2012 à 16:42 :
A noter que la perte de capacite de la batterie se limite aux utilisateurs en arizona ou texas, a des temperature >40 sur plusieurs jours... pas de probleme dans nos contres au climat plus modere...
a écrit le 13/10/2012 à 22:29 :
Il faut quand même aussi rappeler que les "class action" sont le sport permanent favori de certains avocats américains qui peuvent soit se faire connaître et/ou toucher le jakpot. Il y a aussi la concurrence entre constructeurs sur ce marché très tendu. Ce n'est pas un problème pour Nissan d'améliorer ce problème et par ailleurs les batteries vont rapidement évoluer si l'on regarde les avancées actuelles en R&D (Si-air, Na-ion etc)
a écrit le 13/10/2012 à 12:15 :
Et voilà un grosse affaire de plus qui pèsera sur Renault, après les affaires multiples et variées du faux espionage, l'échec économique de Dacia, la dépréciation de 68% du cours de bourse de Renault, et encore le fiasco Zoe qui se profil, et manque plus que Poutine se même des affaires de Lada !!! Décidément que de casserolles pour les équipes de Ghosn Pelatta Tavarez !!
Réponse de le 13/10/2012 à 12:29 :
Il faut ajouter le boycot des Chinois pour les voitures japonnaises qui paralyse Nissan entre autres ... bonjour les dégâts, le titre Renault va t-il finir a l'euro symbolique si cela continue ?
Réponse de le 13/10/2012 à 14:12 :
Et l'arnaque Better Place ?
Réponse de le 13/10/2012 à 17:42 :
J'ai toujours considéré Carlos Ghosn comme dépassé depuis pas mal de mois, voire d'années et cette affaire me conforte dans cette vision des choses. Ce ne sont sûrement pas les ingénieurs qui ont décidé de ne pas mettre un ventilateur de refroisdissement des batteries, mais sûrement lui, l'omnipotent directeur qui voulait économiser 4 sous.. Tout ingénieur sait que les batteries ont besoin d'être refroidies et qu'en l'absence de refroidissement, on réduit la durée de vie des batteries et on s'expose également à d'autres risques si l'échauffement devenait trop important. Ma conclusion est sans appel. Il faut congédier carlos Ghosn et le remplacer par quelqu'un, ayant au moins un diplôme d'ingénieur.
La Leaf risque fort de se transformer en dead leaf, feuille morte en français.
Réponse de le 17/10/2012 à 11:35 :
Sauf que les batteries chez Renault sont en location, ce qui protège l'utilisateur de tout dysfonctionnement ou perte d'autonomie (échange gratuit en cas de problème de ce genre + rapatriement gratuit en cas de panne sèche).
La Zoé est à l'abri de ce genre de problème rencontré chez Nissan.
a écrit le 13/10/2012 à 12:11 :
Ce véhicule est une copie de la Kia Cee'd. La garantie de 7 ans en moins.
Réponse de le 13/10/2012 à 14:09 :
Je plussoie ! Vive KIA et sa garantie de 7 ans...
Réponse de le 18/10/2012 à 23:55 :
comparer une kia et une leaf (j'ai une leaf) ? z'avez fumé la moquette ? j'économise 1000 litres de gas oil / an (soit 1450 euros approximativement), 0 entretien moteur (kia = vidanges, filtres, courroies etc.) , aucun bruit en roulant et un plein pour 130 kms me coûte 1 ? (tarif de nuit EDF pour charger la batterie) . Et votre kia ?
Réponse de le 03/12/2012 à 11:32 :
il faut lui demander combien elle dépense en révision sur sa Kia, la périodicité des révisions et le panier moyen de pièces de rechange sur la durée de vie du véhicule !!! Kia peu donc offrir une garantie 7 ans que le consommateur paie in fine...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :