Exosun espère signer avec un groupe de BTP

La PME française a multiplié les contacts sur le Salon des énergies futures, la semaine dernière à Abu Dhabi.
(Crédits : EXOSUN)

Exosun a mis au point un système de « tracker » qui, en suivant la course du Soleil, accroît le rendement d'une centrale solaire d'environ 30 %. Cette solution de réduction du coût de production du kilowattheure a d'ailleurs séduit EDF Énergies Nouvelles, partenaire des centrales de Montesquieu à Martillac (Gironde) et de Gabardan (Landes). Mais Exosun étudie toutes les opportunités de développement, en France comme à l'étranger. C'est dans ce cadre que la PME française, qui avait participé à un premier voyage à Abu Dhabi en compagnie de la ministre du Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac, a cassé sa tirelire pour participer au « World Future Energy Summit » qui s'est tenu à Abu Dhabi du 18 au 21 janvier.

55 salariés

Malgré les conditions préférentielles offertes par Ubifrance, l'opération lui coûte entre 10.000 et 15.000 euros. Un budget conséquent pour une entreprise de 55 personnes qui a réalisé, en 2009, un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros. Mais le président fondateur d'Exosun, Frédéric Conchy, ne regrette pas le déplacement. « Nous avons eu énormément de contacts sur le salon, et nous sentons qu'il y a un très grand potentiel en matière de solaire », reconnaît-il. Même si, à ce jour, ce sont surtout de grands groupes qui ont annoncé des projets et des partenariats, Exosun espère bien profiter aussi de l'occasion que représente la volonté de l'émirat de tester et développer rapidement toutes sortes d'énergies renouvelables, à commencer par le solaire. « Masdar veut développer de 250 à 400 MW de solaire dans les prochaines années et cherche des investisseurs, précise Frédéric Conchy. Nous sommes en discussions avancées avec un groupe de construction, avec lequel nous avons poursuivi nos négociations lors du salon. » Il s'agit de tester plusieurs types d'installations de 500 kW à 1 MW afin de comparer les performances de systèmes fixes et de « trackers » à un ou deux axes, et ce, selon différentes technologies de panneaux. Les entreprises françaises ne sont pas très présentes à Abu Dhabi, mais Exosun ne ménage pas ses efforts pour faire partie des heureux élus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.