Après la maison, la voiture ou la ville, l'usine devient à son tour « intelligente »

 |   |  80  mots
Le marché mondial de la Smart Factory devrait atteindre 250 milliards d'euros en 2018. Encore faut-il s'entendre sur ce que l'on met derrière ce nom !

Comment rendre sa production « intelligente » et économe en énergie ? Comment s'appuyer sur des automates ? Quels gains peut-on espérer ? Réponses avec les invités du WebTV Thema Efficacité énergétique dans l'industrie 2013.

Invités : Georges Caillol (ABB) et Arnaud Legrand (Energiency). Emission enregistrée à Paris, le 10 décembre 2013. Présentation : Olivier Barrellier.

Chapitres

  • L'arrivé du « smart » ... (00:00 - 02:50)
  • Compter et mesurer avant toute chose (02:50 - 06:20)
  • Informer ou piloter (06:20 - 10:40)
  • Gains potentiels (10:40 - 16:16)
  • Quel financement ? (16:16 - 20:15)
  • Qu'est-ce-qu'une Smart Factory ? (20:15 - Fin)

Cleantech Republic

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2014 à 10:02 :
Après la maison, la voiture ou la ville, l'usine devient à son tour « intelligente », vivement que les "hommes" soient ausi connéctés, ça manque d'intelligence en ce moment !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :