Paris demande plus de souplesse

1 mn

Trois thèmes seront abordés, ce matin, entre Jacques Chirac et James Wolfensohn. Le président de la République prêchera pour une plus grande « compréhension de la Banque mondiale à l'égard des pays africains », selon des sources informées. Le chef de l'Etat attirera l'attention du président de l'organisation internationale sur la prise en compte des fluctuations des prix des matières premières alors que la politique préconisée par l'institution de Washington « fixe » son action dans des plans stricts, conjointement avec le FMI. Enfin, Jacques Chirac devrait, une fois encore, assurer que « la France n'a pas l'intention d'agir en franc-tireur en Afrique, mais qu'elle appuie fermement l'action du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale ». E. R.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.