Les baisses de charges divisent le patronat

 |   |  132  mots
Promise par Nicolas Sarkozy, la concertation tripartite (État, patronat, syndicats) sur les allégements de charges va donner lieu à des discussions tendues. La CFDT réclame de longue date des contreparties aux baisses de cotisations, comme la conclusion d'un accord salarial au sein de l'entreprise ou une politique très active en faveur des jeunes ou des seniors. La CGPME, qui réclame une refonte générale du système d'allégements de cotisations sur les bas salaires, s'oppose déjà au Medef, qui ne voit aucun intérêt à le changer. Les économistes débattent de l'impact positif sur l'emploi de cette politique menée par tous les gouvernements depuis seize ans. Ils pointent en tout cas les risques d'une trop large remise en cause. Pages 2-3 et éditorial page 9

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :