La CMA CGM réduit la voilure pour 2009

 |   |  234  mots
La CMA CGM a réalisé en 2008 une croissance de 28,2 % (15,1 milliards de dollars), inférieure à celle de 2007 (+ 38 %), et un résultat net de 124 millions de dollars. L'armateur marseillais a transporté 8,9 millions d'EVP (conteneur équivalent vingt pieds) en 2008 (+ 15,6 %). Sur le dernier exercice, la crise mondiale n'a donc pas plombé ses comptes. Le troisième armateur mondial tire pourtant une part importante de son activité du transport de produits fabriqués en Chine, dont les exportations ont été les premières impactées par la tourmente mondiale. Il a atténué les effets en repositionnant une partie de ses moyens sur les marchés les plus épargnés par la crise comme l'Afrique ou l'Amérique du Sud.Pour affronter une année 2009 difficile, la compagnie, qui opère les trois quarts de sa flotte en affrètement, a mis en place un plan d'économies de 600 millions de dollars. Ainsi, plus de 180 navires, qui arrivent en fin de location en 2009, seront soit restitués à leur propriétaire, soit renouvelés ou remplacés à des conditions plus attractives. En outre, les vitesses de navigation sont réduites pour économiser du carburant et plusieurs investissements glissent d'une année. Dix-huit navires modernes seront tout de même livrés en 2009 et 52 entre 2009 et 2012. Les investissements dans les terminaux devraient reprendre dès 2010-2011 en Inde, au Brésil et en Afrique de l'Ouest.Gérard Tur, à marseille

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :