Dell Inspiron et Dell XFR  : Paix et Guerre  !

formatiqueDieu sait si je suis un adepte des Netbooks. Si vous avez lu quelques-unes de mes précédentes communications, vous aurez pu en juger. Même si une récente étude du cabinet NPD réalisée auprès de 600 possesseurs de Netbooks américains indique que 42 % d'entre eux se déclarent insatisfaits. Il faut dire que, pour 60 % de ceux-ci, leur machine n'a jamais quitté le domicile? Or un des principaux intérêts réside bien dans la mobilité?Quoi qu'il en soit, il devient difficile de comparer toutes les machines de cette nouvelle génération d'ultra-portables. Toutes ont le même processeur, le même système d'exploitation (Windows XP, heureusement !), des tailles de disque dur pratiquement identiques, une autonomie remarquable grâce aux batteries six cellules (huit heures en moyenne), des connectiques modernes irréprochables, etc. Dell a voulu se faire remarquer en affichant sur le capot de son Inspirion Mini 10 une (belle) image incrustée représentant un visage de femme traitée dans le style des années 1930, inspiré si j'ai bien compris des « Urban Graffitis », le mien étant signé Tristan Eaton (?). Et à part ça ? Un clavier aux larges touches assez sensible (dommage qu'il soit nécessaire d'utiliser la touche « Fn » pour accéder aux fonctions Page Up et Page Down), un touchpad confortable, trois prises USB, etc. C'est du bon Dell. Un seul reproche : la taille ? monstrueuse ? de la batterie six cellules qui tendrait à faire croire que nous avons affaire à un portable ordinaire et qui donne au clavier une inclinaison excessive. On est loin du design extra-plat des derniers Asus. portable pour brutes ?Ici, on oublie le critère d'ultra­mobilité. La bête, de par sa couleur, son apparence, sa masse, se veut impressionnante. Et elle y réussit ! Du lourd et du solide à tous les étages. Même le transformateur pèse son poids? Et, surtout, ces mots « Ballistic Armor », imprimé sur la coque ! Bien, mon Général. Yes, Sir. Paré pour la man?uvre, etc. Sérieusement, que faire avec cette machine : se faire tuer, mais sauvegarder les données du commandement puisque qu'elle a, elle, une Ballistic Armor ? Ou aller forer des puits de pétrole à la manière de James Dean dans « Giant » ? C'est mieux, mais toujours aussi agressif.Bon, une chose est sûre, ce Latitude E6400 est bien du made in USA, c'est écrit dessus, un peu comme une Cadillac des années 1960 sans les chromes mais avec plus de plastique. Tous les ports, toutes les connexions, tous les périphériques sont enchâssés dans des trappes. Du durci ? Non, du dur. Jugez-en, il résiste à tout : eau, chaleur extrême, chutes, vibrations, sable, poussière, et j'en passe. Dommage qu'il soit sous Vista. La guerre (ou le pétrole) attendra t-elle Windows 7 ? n PS. Sur le dernier classement écologique de Greenpeace, Dell recule, de même que HP, tout en précédant néanmoins ce dernier.PSS. Au moment où j'écris ces lignes, Sony annonce son premier Netbook, le Vaio Mini Série W.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.