Zain part à l'offensive en Afrique

 |   |  408  mots
Depuis fin août, les appels de téléphonie mobile de l'Arabie Saoudite vers 16 pays d'Afrique et du Moyen-Orient (et réciproquement) se font au prix d'un appel local. À condition de passer par l'opérateur Zain. Le groupe de télécoms koweïtien a fait de l'abolition du roaming international (les surcharges pour appeler l'international, ou pour être appelé lorsqu'on est à l'étranger) un argument industriel et commercial choc. " Tous les clients de Zain qui utilisent le Réseau Unique bénéficient de l'avantage d'être traité en clients locaux, indépendamment de l'endroit où ils se trouvent ", explique le PDG du groupe, Saad Al Barrak. Zain, qui a racheté en 2005 l'opérateur de République démocratique du Congo Celtel pour 3,4 milliards de dollars, n'a cessé de s'étendre depuis. Principal relais dans le maillage du continent africain par le groupe Zain, les autorités saoudiennes n'ont pas été insensibles à la suppression des coûts de roaming pour accorder une licence au nouvel opérateur." BEAU, BON ET MERVEILLEUX "" L'attractivité du Réseau Unique et son expansion seront essentielles pour la réalisation de notre objectif d'atteindre les 150 millions de clients d'ici à 2011 et de nous classer parmi les dix premiers opérateurs mobiles du monde ", insiste le PDG de Zain. Avec plus de 10 milliards de dollars investis ces dix dernières années rien que dans ses opérations en Afrique, Zain qui veut dire " beau, bon et merveilleux " en arabe, compte aujourd'hui 50,7 millions de clients " actifs " sur l'ensemble du continent ce qui fait de lui le quatrième opérateur mondial de téléphonie mobile par la présence géographique (onzième par le chiffre d'affaires).Ce n'est pourtant que le 1er août dernier que la marque Zain a remplacé celle de Celtel sous laquelle le groupe opérait encore dans quatorze pays africains. Un changement important alors que Zain puise sa force dans sa présence africaine. D'ailleurs, sur les 16.000 salariés du groupe, 10.000 sont enAfrique. Pour Chris Gabriel, responsable Afrique de Zain, en créant le premier réseau intercontinental sans frontière au monde, Zain " vise à fidéliser une clientèle africaine de plus en plus courtisée en améliorant la couverture réseau sur tout le continent ". Non sans succès : les revenus du groupe ont augmenté de 26 % au premier semestre 2008, moins d'un an après que la marque Zain a été introduite au Moyen-Orient.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :