Consommation  : la grande débrouille

 |   |  120  mots
Les résultats décevants annoncés hier soir par le géant français des cosmétiques L'Oréal en attestent, les Français boudent de plus en plus les produits jugés trop sophistiqués. Le « fait maison » revient en force. Place désormais aux marques de distributeurs, au hard discount ou aux achats malins sur Internet. Si les factures télécoms restent relativement épargnées par le mouvement, grâce à la forte proportion de forfaits, nombre de services connaissent une évolution similaire. Craintes sur le pouvoir d'achat obligent. Pas question toutefois de renoncer aux petits plaisirs. Mais des restaurants aux voyages en passant par les loisirs, les prix bas font désormais la loi. PAGES 2-3

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :