Ericsson va supprimer 4.000 postes

Après Alcatel-Lucent qui devrait supprimer 4.000 emplois, c'est au tour d'Ericsson de tailler dans ses effectifs. Au cours de la présentation des résultats 2007, Carl-Henric Svanberg, PDG de l'équipementier, a annoncé également la suppression de 4.000 postes (sur un total de 74.000 employés) dont 1.000 en Suède d'ici à 2009. L'objectif pour Ericsson est de réduire sensiblement ses coûts (de plus de 400 millions d'euros par an) alors que le marché des infrastructures réseaux a fortement ralenti en 2007 et ne montre pas de signe de reprise.LA MARGE OPERATIONNELLE CHUTE DE 22,5 % A 14 %Il y a quelques mois, Ericsson avait surpris les analystes en prévoyant une forte croissance de ses activités, quand ses deux principaux concurrents, Alcatel-Lucent et Nokia-Siemens, annonçaient leurs difficultés. Mais, en octobre, le groupe suédois a dû reconnaître qu'il était aussi victime du ralentissement du marché des infrastructures télécoms. Et que c'était en cassant les prix (donc en rognant sur ses marges) qu'il était parvenu à prendre des parts de marché. Le dernier trimestre 2007 n'a fait que confirmé cette tendance avec une baisse de 42,2 % du bénéfice net, à 591 millions d'euros, et un effondrement de la marge opérationnelle qui est passée de 22,5 %, à 14 %. Sur l'ensemble de 2007, Ericsson a réalisé un chiffre d'affairesde 19,8 milliards d'euros (+ 4 % par rapport à 2006) et un bénéfice net en repli de 17 %, à 2,3 milliards d'euros.Les perspectives pour 2008 sont en demi-teinte. L'équipementier suédois mise sur un fort développement des activités de services (qui représentent plus de 20 % de son chiffre d'affaires) et sur le dynamisme de sa filiale de téléphonie mobile, Sony-Ericsson, qui a enregistré une croissance de 38 %. En revanche, le PDG d'Ericsson a déjà prévenu que le secteur des infrastructures mobiles resterait terne, notamment aux États-Unis et en Europe occidentale. Dans ces deux régions, les opérateurs télécoms ont tendance à différer leurs investissements. À la suite de cesannonces, le titre Ericsson perdait 4,25 % vendredi à la Bourse de Stockholm.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.