Le prix des SMS à l'étranger pourrait baisser

 |  | 188 mots
Bruxelles pourrait bien prendre des décisions encore plus dures qu'attendu pour les opérateurs télécoms. Selon l'agence Reuters, la commissaire européenne à la Société de l'information, Viviane Reding, pourrait inclure les SMS, les téléchargements de fichiers, de chansons, vidéo ou encore le fait de surfer sur Internet dans sa législation sur le prix des appels depuis un mobile à l'étranger (roaming). Celle-ci doit présenter ses propositions le 19 juillet prochain sur les appels à l'étranger. Selon les pistes présentées fin juin, elle entend faire baisser les prix de 40 % à 60 % via un plafonnement des prix de gros et une régulation des prix de détail. Elle pourrait s'attaquer aussi aux données et pas seulement à la voix.Le téléchargement de données, ou l'envoi de SMS à l'étranger, coûterait jusqu'à 50 fois plus cher que dans son propre pays. Or, les entreprises sont très consommatrices de ces services, via des Blackberry ou autres téléphones intelligents. Sans surprise, la GSM Association, qui regroupe les principaux opérateurs, s'est élevée contre une telle décision.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :