Fillon veut rassurer sur les déficits

Le Premier ministre prononce aujourd'hui devant les députés son discours de politique générale, qui va tracer le programme des réformes pour le quinquennat. Un exercice difficile pour François Fillon qui peine à s'imposer face à Nicolas Sarkozy qui déploie sur tous les dossiers un activisme hors du commun depuis son arrivée à la tête de l'État. Alors que le président de la République a déjà engagé une série de réformes, notamment fiscales, sans en préciser dans le détail le financement, le Premier ministre devra s'expliquer sur la situation des finances publiques et donner des gages sur la maîtrise des dépenses. Il devrait dévoiler la norme des dépenses retenue pour l'élaboration du projet de budget 2008. Bruxelles multiplie les avertissements en direction de la France, accusée de ne pas respecter ses engagements.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.