Fox News a mis son poids au service des républicains

 |   |  279  mots
Ce 2 novembre, elle ouvre sur son site une « Tea Party Zone », avec discussions en ligne et vidéos en direct. La règle d'égalité de temps de parole entre partis n'a pas cours chez Fox News. La semaine dernière, en pleine campagne électorale, la chaîne a reçu six candidats républicains et un seul démocrate. Elle en rémunère même certains, comme Sarah Palin, fer de lance du mouvement Tea Party et « éditorialiste » régulière de la chaîne. Et si Fox News affiche une apparente neutralité dans ses journaux télévisés, dans les talk-shows, les animateurs stars ? Bill O'Reilly, Sean Hannity ou Glenn Beck ? sont tout le contraire. Ferveur militanteBill O'Reilly a beau se définir comme un simple « traditionaliste », il manipule fréquemment ses invités pour qu'ils critiquent Obama. Glenn Beck est, lui, un militant : il a même organisé un rassemblement religieux en août à Washington ? auquel ont répondu ses adversaires, avec un meeting pour que les Américains « gardent leur santé mentale » face au Tea Party, samedi dernier dans la capitale américaine. CNN (Time Warner) et MSNBC (Microsoft-NBC), moins ouvertement partisanes, penchent au contraire pour le camp démocrate. Mais le « O'Reilly Factor », à 20 heures, rassemble deux à trois fois plus d'audience que CNN et MSNBC ensemble à la même heure. Fox News a-t-il eu un impact sur le résultat des élections de mi-mandat ? La chaîne aura en tout cas mobilisé les électeurs. Selon un sondage « New York Times »-CBS, en septembre, 78 % des Américains qui disaient vouloir aller voter se déclaraient républicains ? et téléspectateurs de Fox News.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :