HJC concentre sa logistique européenne en France

 |  | 274 mots
Lecture 1 min.
Le fabricant coréen de casques moto HJC va investir 2 millions d'euros dans l'extension de ses capacités de stockage et de distribution à Bischheim (Bas-Rhin). « Nous rapatrions l'activité commerciale implantée à Neuss, en Allemagne, et concentrons en Alsace la distribution vers six pays d'Europe de l'Ouest », annonce Matthieu Park, président de HJC Europe. Les activités redéployées à Strasbourg représentent 17 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, pour 280.000 casques vendus. Les locaux agrandis, opérationnels en 2012 sur 5.000 m2, accueilleront également un bureau de design : Matthieu Park veut convaincre sa direction coréenne que les marchés européens, dominés par des marques nationales (Shark en France, Schuberth en Allemagne, Nolan en Italie), doivent bénéficier de produits personnalisés. La conception et la décoration seraient assurées en Alsace, la production basée en Corée, en Chine et au Vietnam. Les prix de vente des casques HJC, positionnés en entrée de gamme chez leurs distributeurs européens, pourraient alors s'orienter à la hausse.« Depuis 2008, pendant la crise qui a affecté les fabricants d'équipements pour les motards, notre chiffre d'affaires est resté stable mais nous avons gagné des parts de marché, observe Matthieu Park, arrivé en France en 2001. Notre avenir se situe en haut de gamme, avec des casques modulables qui permettent un usage routier et urbain. Et nous voulons élargir notre clientèle, en étudiant les marchés publics au cas par cas. » Anticipant les bénéfices d'une croissance externe en négociation en Corée, Matthieu Park ambitionne pour HJC un chiffre d'affaires européen en progression de 80 % d'ici cinq ans.Olivier Mirguet, à Strasbourg

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :